Accueil / Archives pour Igor Rodrigues Ramos

Auteur : Igor Rodrigues Ramos

Les mouettes appartiennent avant tout… Aux mouettes !

En témoignent ces deux photos : nos amis volants, qui se plaisent à faire leur commission sur nos casquettes ou nos chapeaux déjà chauffés au soleil, colonisent le toit de nos mouettes genevoises jaunes ! Et comment leur en vouloir ? Ce doit être une plateforme de bronzage idéale lorsque ces êtres descendus des cieux désirent se reposer quelque peu et se réchauffer le cœur en chœur.  En « été » to...

Gregos Art

Il y a peu, j’ai écrit un article à propos d’une série de visages disposés ici et là à Genève, que j’avais aperçu tout à fait par hasard en me promenant. Au moment de l’écriture, je ne connaissais pas l’artiste et la signature de celui-ci ne m’avais pas permis de le retrouver. Il se trouve en fait que celui-ci n’est pas inconnu, loin de là même, mais il es...

Aux Pâquis, les murs ont un visage

Je me promenais sur la rue de Lausanne, par un beau dimanche après-midi lorsque sur ma route se présenta une petite tête étrange sculptée, les yeux fermés, un gros nez aux narines entrouvertes et avec sur le front une bulle disant «Bonjour Genève!». Celle-ci était également signée «gzeg05», qui je suppose est la signature de l’artiste qui a réalisé l’œuvre. Je l’ai prise en photo et j’ai poursuivi...

Une boîte pour échanger entre voisins

Ne rêvez-vous pas parfois d’un endroit, disons un petit quartier paisible et animé, où les gens qui y vivent s’entraident dans les diverses situations de la vie ? Je suis presque sûr que oui. Qui n’est pas déjà allé demander du sel ou du poivre à son voisin ? Qui n’a pas déjà sonné chez une voisine afin qu’elle nous accueille après avoir oublié ses clefs ? Que celui qui n’a jamais demandé de l’aid...

Grande fête du quartier des Pâquis 2014

Samedi passé dès 14h, a commencé, grâce à la conjonction et le travail de 14 associations pâquisardes différentes et diverses, une grande fête du quartier des Pâquis! La fête n’est plus une recette secrète pour ce quartier vivant et énergique, et en ce jour ensoleillé, quoique un peu venteux, le Portugal était l’invité d’honneur ! Rien d’étonnant car la communauté portugaise est très présent...

Au fil des sons

L’association «Au fil des sons » a le plaisir de proposer pendant les vacances d’été 2014 une série d’ateliers musicaux et didactiques pour les enfants de 4 à 12 ans environ, du lundi au vendredi. La roulotte attachante et colorée, l’un des symboles forts de l’association, sera  ainsi présente à plusieurs endroits festifs de Genève pour plusieurs prestations gratuites et ouvertes à tou...

Une plage improvisée au jardin botanique

C’est extrêmement par hasard que nous sommes tombés dessus. Était-ce une illusion ou la persuasion mentale d’un malin génie cartésien ? Comme lorsque l’on se perd dans le désert et que la chaleur se faire ressentir, on peut parfois croire que l’on aperçoit un oasis. Généralement c’est un fantasme de notre désir que nos yeux croient contempler. Il me semble pourtant que c’était réel. Ou alors nous ...

Méditation pour la paix

Les bourgeons éclosent petit à petit et les fleurs verdoyantes pointent le bout de leur nez ; tout comme les promeneurs et autres profiteurs du bord du lac. Quoi de plus naturel ? Vous l’avez tous remarqué, la chaleur du soleil est de retour ! Si vous vous promeniez le 6 avril dernier passé au bord du lac et plus précisément non loin de la Perle du lac, vous avez très probablement aperçu des gens ...

Sculptures pâquisardes

Saurez-vous où ces statues se situent aux Pâquis?

Les peintres genevois: François Diday

Hormis ses œuvres picturales, c’est grâce à la subsistance de quelques notices éparses, notamment son livre de commande et son testament, que nous obtenons de plus amples  renseignements sur la vie de Francois Diday. Il est né à Genève le 12 février 1802, dans une famille plutôt modeste, son père étant un négociant de petite envergure. Dès qu’il eût atteint l’âge de 18 ans, il fréquenta l’école de...

Interdit de photographier

Nous nous promenions aux Pâquis, un soir d’hiver particulièrement frais, avec un ami amateur-photographe. Vous vous en doutez, nous prenions quelques photos de mon quartier afin que je puisse les envoyer à la rédaction de Signé Genève. Tout allait pour le mieux, nous divaguions en quête de points de vues intéressants et photogéniques ; du bord du lac jusqu’au sommet des immeubles gris, notre pelli...

Pauvre saint Valentin!

Pauvre saint Valentin envoyé en prison ! Pourquoi ? Parce qu’il mariait ceux qui s’aimaient En tout bon fidèle chrétien qu’il était ! Claude II jugea que c’était une raison. C’était en deux cent soixante-neuf que son sang Coula à cause d’un sanguinaire tyran. Mais avant de mourir il rencontra Julia Dans sa geôle, elle-même la fille du geôlier. Pauvre petite, ses yeux étaient aveuglés Car la cécité...

Mot de passe oublié

Inscription