Accueil / Bons plans / Cuisine

Cuisine

Repas de fin d’année

La fin de l’année approche à grands pas ! Vous êtes en manque d’idées pour la préparation de vos repas de fêtes ? En manque d’inspiration pour épater et régaler vos proches et vos amis ? Les étudiants en Nutrition et diététique de la Haute école de santé de Genève vous proposent des recettes faciles, saines et gourmandes. Grâce aux recettes de Cook’Eat, découvrez de nouveaux plats alliant plaisir et équilibre nutritionnel. Pour Noël, les étudiants vous ont concocté deux recettes originales : un filet de bœuf, sauce aux morilles, patates douces, pommes crousti-moelleuses et carottes à la crème balsamique ainsi qu’un mijoté de pintade au foie gras. Ces recettes sont composées d’aliments et d’assaisonnement qui respectent les recommandations nutritionnelles. Les fêtes de fin d’année sont une ...

« Nourris bien ton corps, ton âme y restera plus longtemps »

Se remettre en forme ? Rien de tel qu’une nourriture saine et bien équilibrée, à base de fruits et de légumes bio, frais et locaux. Les restaurants sont très nombreux à Carouge, mais il n’y en a pas de végétarien. Je le déplore et c’est pourquoi j’ai été attirée par l’inscription sur une minuscule échoppe « Hamburgers végétariens ». L’expression est fausse, rectifie le traiteur, si c’est végétarien, il n’y a pas de « ham =jambon », je dois corriger en « Burgers végétariens »… Ekran Chaka a ouvert « D’ici et d’ailleurs » il y a un an au pied d’une tour de Carouge, 9 avenue Vibert. Et, satisfait du résultat, a de nouveaux projet. Il cherche une deuxième échoppe et un local de stockage pour garder des cannes à sucre et des grenades issues de cultures biologiques en Egypte, qu’il est le seul à...

Les dîners à l’envers de retour au Warwick Geneva!

Les dîners à l’envers reviennent au Warwick Geneva pour mettre vos sens dans tous leurs états ! Venez déguster un menu du café à l’entrée au restaurant Téséo du Warwick Geneva ; de quoi passer une soirée qui ne manquera pas de vous faire tourner la tête et les saveurs en ce début d’automne. Les animations seront également au rendez-vous mais souvenez-vous bien que tout sera inversé ! Réservations par téléphone au +41 (22) 716 8651 ou par e-mail à l’adresse : rherve@warwickhotels.com Bonne dégustation ! Vous voulez en savoir plus ? Rendez-vous sur l’article Que le dîner (à l’envers) commence !

La Suisse à l’honneur tous les dimanches au Warwick Geneva

Depuis quelques années maintenant, le brunch est devenu LE rituel des genevois adeptes de la grasse matinée du dimanche matin. A la maison, au restaurant ou même depuis peu dans les fermes de nos chers agriculteurs, en bref, le brunch séduit par ses atouts ; ce dernier combinant le sucré du petit­déjeuner et le salé du déjeuner. Cependant, au­ delà de ravir les papilles des gourmands, ce « grand petit ­déjeuner » ou « déjeunette » est aussi et principalement un moment de partage, une occasion de se retrouver entre amis ou en famille dans la joie de ce jour tant aimé qu’est le dimanche ! Au­ delà des basiques Les concepts fleurissent et les formules, toujours plus élaborées, surfent sur les tendances séculaires. S’éloigner des basiques, c’est également l’une des nombreuses innovations des e...

Naturellement belles !

De la déco à la cuisine en passant par les vêtements et autres produits bio, cela fait une quinzaine d’années déjà que le retour au naturel s’est progressivement imposé dans nos foyers. L’univers de la beauté n’a pas échappé à cette tendance et c’est ainsi que de plus en plus de femmes (re-) fabriquent leurs propres cosmétiques à la maison. Phénomène de mode, raisons économiques ou réel engagement écolo ? Petit tour de la question avec Maha et Coralie, deux genevoises rompues aux recettes de grand-mère et à l’exercice des confections home made. Exit les cosmétiques industriels Dans la salle de bains de Coralie, presque pas de marques ni de produits industriels. Car depuis qu’elle a appris à connaître les vertus de certaines essences et comment les doser, cette habitante du Petit-Lancy sait...

Eatzer – Les meilleurs plats de la ville en un clic

La plateforme Eatzer (http://eatzer.com) est sur le point d’être en ligne! Très prochainement vous pourrez découvrir les meilleurs restaurants et meilleurs cuisiniers amateurs de votre ville en un clic. Mais d’abord qu’est-ce que c’est Eatzer? Eatzer est une marketplace qui réunit les meilleurs restaurants et les meilleurs cuisiniers amateurs de votre ville. Comment utiliser la plateforme? C’est tout simple, vous indiquez votre adresse, vous recherchez le plat que vous voulez déguster. Que ce soit celui du resto à proximité ou celui de votre voisin et c’est parti. Vous vous faites livrer ou vous aller directement chercher votre plat à l’emporter. Rien de plus simple. Vous pouvez aussi réserver dans les restaurants de votre ville et ainsi bénéficier...

Proposez vos plats faits-maison à vos voisins

Bonjour à Tous, Aujourd’hui je me permet de vous écrire cet article pour vous parler de quelque chose que j’ai découvert et qui risque de fortement intéressé les passionnés de cuisine comme moi. Depuis toute petite je suis passionnée de cuisine, j’ai toujours traîné dans les pattes de ma mère quand elle cuisinait et j’avoue que des fois c’était moyennement appréciable :). J’étais très curieuse de savoir quelles techniques elle utilisait, quels ingrédients elle mettait dans ses plats. Cette passion ne m’a jamais quitté. J’ai toujours voulu proposer mes plats à l’emporter ou directement les livrés à domicile mais avec le boulot c’était jamais très évident surtout qu’aucune plateforme n’existait à l’époque pour me f...

En hiver,aux Acacias,les petits plats mijotés par les gens du quartier réchauffent le coeur des habitants

« On ne peut pas faire de cuisine si l’on aime pas les gens » affirme Joël Robuchon. Ici, pas besoin d’être un grand chef-cuisinier pour appliquer cette recette à la lettre car dans les casseroles de la cuisine de la Maison de Quartier des Acacias, les ingrédients sont simples mais essentiels : une dose de cuistots bénévoles, une louche de bonne humeur, un zeste de tolérance saupoudrée de fantaisie, une pincée d’épices du monde entier et une multitude de convives venus de tous horizons ! C’est la formule hivernale de midi imaginée dans ce coin de Genève riche de 80 nationalités différentes, qui régale les papilles de ses habitants depuis bientôt… 30 ans. Un pari qui cartonne ! « Au début, on nous traitait de doux dingues rigole Sandro Vuataz, animateur socioculturel depuis quelques décenni...

Quand assiette rime avec fleurette

Un tableau noir ou se baladent des images et des mots à la craie, une rue enchantée dans laquelle on oserait presque pas s’engouffrer et enfin, une place où la promiscuité fait bon vivre. Un éclairage doux et chantant doublé de stands jonchés de douceurs que l’on imagine déjà dans l’assiette. Bienvenue aux marchés D’ici-Même, au 92 rue des Eaux-vives. En immersion totale, je me laisse porter par l’atmosphère ambiante, un petit nuage sur lequel je regarde d’en haut le reste du monde s’activer. Vous l’avez bien compris, le temps semble bien s’arrêter dans ce délicieux havre de paix. Oublions le tumulte de la vie quotidienne un court ou long instant, à votre guise, mais n’oublions pas Genève. Pourquoi me diriez-vous ? Tout simplement parce que ce sont ses citoyens qui y sont représentés ici, ...

Karibou ou la place du marché virtuelle

Un couple de Genevois s’est lancé dans le commerce alimentaire en ligne. Leur site consiste en un véritable marché de produits locaux sur Internet Depuis un certain nombre d’années déjà, on peut s’approvisionner sur Internet et y acheter légumes et fruits du cru. Pionniers en la matière, Les Jardins de Cocagne livrent depuis belle lurette leurs paniers garnis de potirons en automne, œufs, carottes et tomates en été. Mais avec le temps, le concept a évolué et désormais Internet est devenu un lieu où qui le veut achète les produits qu’il désire. Il peut même désormais y faire son marché comme sur une petite place de village. Petit dernier en la matière, www.karibou.ch s’est lancé sur ce segment commercial depuis mars 2015. La plate-forme propose à chaque commerçant de choisir lui-même ce qu’...

« Les Filles Indignes »

Il est 8h00 du matin. Le percolateur vrombit dans le silence frais et glacial de ce dimanche. Personne ne l’a commandé. L’espace vierge de visiteurs ne reçoit, en cette heure matinale, que les bonnes âmes qui assureront le service à partir de 11h. Un dimanche matin par mois, Les Filles Indignes, le bébé de Marie, vous accueillent pour leur fameux et succulent brunch. Ouvert il y a presque une année près de la plaine de Plainpalais (rue de l’Arquebuse précisément), le lieu se décline en trois parties enfilées comme des perles de culture délicates et accueillantes. D’abord la pièce où les habitués aiment à se retrouver au bar qui, tout en longitude vous offre des places de choix si vous voulez discuter avec Marie, Hélène ou encore Pauline. Quelques tables y sont aussi disposées et j’apprends...

Honneur à la courge carougeoise !

Elle a été magnifique durant tout l’été avec ses grandes fleurs jaunes et ses larges feuilles, la tour de courges à la Place de l’Octroi, mais actuellement, elle n’a plus trop belle allure : elle se déplume, ses feuilles jaunissent et tombent. C’est qu’elle annonce l’automne en donnant de magnifiques légumes, ronds ou allongés, oranges ou verts, ternes ou chatoyants, en forme de gourdes ou de carrosses pour Cendrillon.  Déjà, bien avant la saison d’Halloween, les cucurbitacés sont en vente dans certains supermarchés : les courges, les courgettes, les citrouilles, les  pâtissons, les potimarrons, les acorns, les kabochas, les courges spaghettis, les patidous,  les pumpkins, les butternuts et les buttercups, les jack be et les giraumons… Verrons-nous  aussi des sucrines du Berry, des m...

  • 1
  • 2

Mot de passe oublié

Inscription