Chargement Événements

« Tous les Événements

  • Cet événement est passé

« Au coin de la table » avec Cyril Kobler, photographe aux yeux…très photogéniques!

23 septembre | 21:24

Le photographe Cyril Kobler. © Christine Greuter

Cyril Kobler a commencé par hasard cette profession qu’il exerce depuis de nombreuses années ici et ailleurs. Ce passionné, constatant l’absence de lieux dévolus à la photographie à Genève, a ouvert, il y a dix ans, « la galerie » dans le quartier de la Coulouvrenière, devenue, depuis, le très actif « espace cyril kobler » à Chêne-Bourg. A l’occasion de cet anniversaire, ce célèbre photographe, invité culturel des Automnales à Palexpo, a réuni 200 images inédites de 75 artistes réputés qui seront mises en vente lors de l’exposition « EA épreuve d’artiste » au prix spécial de CHF 200.- pièce. Rencontre au coin d’une table à Chêne-Bourg.

Cyril Kobler, quel a été votre déclic pour la photographie ?

Après des études inachevées mais enrichissantes aux Beaux-Arts à Genève, et sous la pression de mes parents qui se demandaient comment j’allais manger, j’ai trouvé une place d’apprentissage dans un atelier de photographie. A vrai dire, je voulais devenir graphiste, profession très peu connue voire inexistante à l’époque. Et la photo, dans les années 60, connaissait un vrai engouement et marchait bien. Mon patron, étant affecté à d’autres obligations, m’a fait confiance et je suis devenu rapidement responsable de plusieurs mandats avec une certaine cote, indispensable, dans ce milieu. Plus tard, j’ai créé mon premier studio dans…mon appartement ! Jeune, motivé, travaillant jour et nuit, j’ai foncé dans le domaine de la communication, devenant le spécialiste des campagnes de publicité pour la haute horlogerie et la bijouterie. Depuis une quinzaine d’années, installé dans l’ancien garage de mon père à Chêne-Bourg, j’expose désormais exclusivement mon travail artistique et conceptuel – réalisé en atelier – à Genève et un peu partout à l’étranger.

Quelle est la place de la photographie à Genève ?

Nous sommes les parents pauvres de la culture ! Bien qu’étant héritière de la dynastie des Boissonnas, la population genevoise est très peu sensibilisée à la culture de la photographie… Le « centre de la photographie », subventionné par la Ville de Genève, ne soutient pas assez, à mon avis, les artistes locaux et les autorités prêtent peu d’attention à cette branche alors qu’il y a un réel intérêt de la part du public.

En effet, nos vernissages sont extrêmement fréquentés depuis la création de « la galerie », respectivement de « l’espace cyril kobler », lors de conférences-apéros ou de lectures – textes composés par divers écrivains à partir d’une image – et qui se terminent par un moment convivial autour de la photographie. Il y a vraiment un manque à combler…

Parlez-nous de l’exposition « EA épreuve d’artiste » présentée aux Automnales ?

A l’occasion de ces 10 ans d’inauguration, j’ai eu l’idée de faire une expo en reprenant le thème de « 100 photos pour CHF 100.- » qui avait connu un énorme succès en 2005, mais en le multipliant par deux ! Sollicité par les organisateurs des Automnales, je me suis concentré à rassembler 200 œuvres de 75 artistes, et pas des moindres, qui ont répondu présents. Le premier, et j’en suis très honoré, fut Jean Mohr qui est venu à mon atelier avec ses clichés sous le bras. Le but principal est de donner à mes confrères la possibilité de présenter leurs photos au grand public, en s’oubliant un peu, afin de composer une œuvre commune. En effet, les 13 et 14 novembre, les photos seront vendues sans signature, afin de privilégier l’émotion que suscite une image au détriment d’un nom, démarche qui m’est chère! Par la suite, les noms des artistes seront révélés au public, par respect pour eux.

« EA épreuve d’artiste » aux Automnales du 13 au 22 novembre 2015.

Vernissage de l’exposition le samedi 14 novembre à 10h.

www.cyril kobler.com

 

Détails

Date :
23 septembre 2020
Heure :
21:24
Étiquettes Événément :
, ,

Mot de passe oublié

Inscription