Chargement Événements

« Tous les Événements

  • Cet événement est passé

«Ich bin eine Terroristin» au cinéma Bio pour la Journée internationale des femmes

24 juillet | 0:24

«Ich bin eine Terroristin» au cinéma Bio pour la Journée internationale des femmes

Patricia Dumont, la responsable du cinéma BIO à Carouge, propose chaque année un film en relation avec la condition des femmes aux alentours du 8 mars. Et à la sortie du cinéma, traditionnellement, des femmes de Carouge, soutenues par la commune, offrent l’apéro.

Pour 2013, Patricia Dumont a choisi un film au titre allemand angoissant, mais si on lit la fiche artistique, on découvre qu’il a été réalisé en 2011 par une Française, Valérie Gaudissart, et qu’il raconte l’histoire d’une « gamine vachement communiste » , une petite fille, qui fait une fugue, en pensant à sa grand-mère communiste et chérie, emportant dans son baluchon  « Les lettres de prison de Rosa Luxemburg ». Les lettres de sa Rosa, cette grande révolutionnaire allemande, assassinée en 1919 dont elle se sent aujourd’hui l’héritière. Elle ira donc marcher dans ses pas, prendra de longs trains de nuit, s’enfoncera de plus en plus loin vers l’Est, et essaiera avec son insouciance de gaminage et son précieux bouquin de changer le monde à sa manière…

Valérie Gaudissart, dès son adolescence, a été très inspirée par la pensée de Rosa Luxemburg et elle a voulu par ce film transmettre la force et la célébration de la vie de la célèbre révolutionnaire.

La jeune actrice qu’elle a découverte dans un cours de théâtre de Clairmont-Ferrant est plus jeune qu’une adolescente, mais justement ses 11 ans la mettent plus en contact avec l’insouciance de l’enfance, avant la rébellion.

Pourquoi ce titre en allemand ? Valérie Gaudissart l’a découvert sur un vestige du Mur de Berlin, à Potsdammer Platz, en légende d’un portrait de Rosa fait au pochoir. Cette phrase qui sonne comme un slogan personnel était toute trouvée pour Violette, cette petite Française qui s’incarne dans une révolutionnaire allemande, pour qui les frontières n’existent pas.

« C’est un film pour toutes les gamines, tous les sales gosses qui demandent des comptes au monde et qui essaient à leur niveau de le changer, dit la réalisatrice.   Le film dit simplement qu’on n’a pas à se résigner à un monde qui ne nous convient pas ».

Rendez-vous dimanche à toutes ces sales gamines de féministes et à tous ceux qui les soutiennent !

 

Infos pratiques:

«Ich bin eine Terroristin»: un film français pour la Journée internationale des femmes, au Cinéma BIO, dimanche 10 mars 2013, à 11 h, durée: 97 min.

 

Détails

Date :
24 juillet 2019
Heure :
0:24
Étiquettes Événément :
, , , , , , , , ,

Mot de passe oublié

Inscription