Accueil | Quartiers | Centre | 1. « Rentrée » difficile pour les personnes hospitalisées

Partager l'article

Centre | Société

1. « Rentrée » difficile pour les personnes hospitalisées

1. « Rentrée » difficile pour les personnes hospitalisées

Oui, pour les personnes qui vont devoir être hospitalisées à l’Hôpital Beau-Séjour, annexe du cantonal, suite à un accident ou une maladie, le séjour ne se passera plus comme les années précédentes ! Il n’y a plus d’animation pour les patients, comme ce fut le cas durant près de trois décennies.

Plus de spectacles ou de concerts dans le parc ou dans la cafétéria publique, plus de sorties-excursions, plus d’activités saisonnières, goûters, travaux manuels ou de lieu d’accueil chaleureux, comme ce fut le cas lorsque l’Atelier d’Animation dans le Pavillon Louis XVI était encore actif.

Et pour quelle raison ? Parce que la Direction des HUG a décidé de supprimer certains « services annexes », comme le salon de coiffure du cantonal et l’animation à Beau-Séjour. A l’hôpital des Trois-Chêne (gériatrie), cette prestation avait déjà disparu en 2012, avec le départ en retraite de l’animatrice. « Ces structures ne dispensaient en effet aucun soin médical à proprement parler, mais chacune à leur manière, apportaient bien-être et réconfort aux patients de l’hôpital et rayonnaient au-delà  » (Tribune de Genève du 19 juillet 2014).

Alors que dans les établissements médico-sociaux, ou les pensions pour personnes âgées, il va de soi de proposer de l’animation aux résidents, il n’en est pas de même pour les hôpitaux ou cliniques s’occupant de rééducation, réhabilitation ou de compléments de soins. Les Aumôniers de l’Hôpital cantonal de Genève qui ont initié l’animation à Beau-Séjour dans les années 80, avaient bien repéré l’importance d’une structure parallèle aux soins, ayant trait aux loisirs et à la culture, procurant ainsi aux patients de l’énergie nécessaire pour relever les défis journaliers.

En 1990, j’avais donc pris la responsabilité de l’espace récréatif offert aux personnes hospitalisées à l’Hôpital Beau-Séjour et renommé le lieu « l’Atelier d’Animation ». Durant 23 ans, aidé de toute une équipe de bénévoles, de stagiaires-étudiants des écoles sociales et différents collègues, mon objectif principal était de faire bénéficier les patients de moments de plaisir, de gaieté, voire de répit entre les thérapies, grâce à un programme d’activités socioculturelles riche et varié :

– séances de cinéma sur grand écran
– sorties-excursions hors de l’enceinte de l’hôpital
– animations sur les étages/ateliers divers/décorations des lieux et salles
– fêtes du calendrier/anniversaires/goûters/activités culinaires, gourmandes
– expositions/ventes, stands artisanaux/présentations
– grandes manifestations festives ou saisonnières/Fête de la Musique
– spectacles/concerts/performances artistiques
– espace de jeux, lectures, travaux manuels, dans la belle salle du Pavillon Louis XVI

Séjour hospitalier ne doit en effet pas forcément rimer avec morosité, même si les situations vécues par les usagers s’y prêtent : certains patients vivent des traumatismes, du stress du diagnostic, des traitements éprouvants. Les animateurs étaient là pour leur prêter une oreille attentive, disponibles et à l’écoute, ce que le personnel infirmier n’a malheureusement plus le temps d’assurer aujourd’hui : tranquilliser, apporter du soutien, dévier l’attention de la douleur, insuffler à la personne la force de se reprendre en charge et tenter de lui offrir des ressources supplémentaires.

Même en période d’austérité financière, ce n’est pas du superflu ou du luxe de s’occuper du moral des patients. Lorsqu’on se questionne sur l’utilité de l’animation au sein des hôpitaux, on constate que la place des activités de loisir et de divertissement est d’autant plus légitime dans ces établissements, qu’il est fondamental de compenser l’expérience douloureuse que vivent les pensionnaires à travers leur hospitalisation.

L’ouvrage que j’ai écrit récemment et publié à compte d’auteur, se veut être le témoin de toutes ces années où, grâce au support de l’Atelier d’Animation, de nombreuses personnes hospitalisées ont trouvé une aide originale, complémentaire aux thérapies « prescrites », éveillant la volonté de se battre pour affronter la maladie, surmonter quelque peu l’ennui qui déteint sur le psychisme et amoindrit les défenses naturelles, ou oublier par moment la souffrance en découvrant des « petits moments de bonheur ».

Titre: « L’ATELIER D’ANIMATION ou comment offrir un ‘supplément d’âme’ aux patients séjournant à l’hôpital »

De nombreuses manifestations positives, anecdotes, récits parfois touchants et extraits de lettres de remerciements, parsèment les pages de ce livre. Il peut être commandé au 079 428.24.81 en laissant un SMS avec les coordonnées complètes.

Ci dessous, quelques images des animations qui étaient organisées: spectacles et concerts, sorties-excursions, ateliers créatifs, entre autres.

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Jean-Pierre TAUXE
Décorateur de premier métier ; une expérience d'une année dans les coulisses du Cirque Knie pour écrire un premier livre ; formation d'éducateur sport et loisirs pour personnes en situation de handicap ou en difficulté d’adaptation, puis de maître socio-professionnel à l'EESP de Lausanne.

Il reprend plus tard la responsabilité de l'Atelier d'Animation à l’Hôpital Beau-Séjour. En août 2013, il partait en préretraite après 23 ans de "bons et loyaux services". L’Atelier qu'il animait, cher aux patients hospitalisés qui bénéficiaient ainsi d'instants de loisirs et de moments de répit bénéfiques à leur moral, a été maintenu à 50% durant une année après son départ. Menacé de fermeture à cause de "projets institutionnels" et "mesures d'économies" aux HUG, ce centre a pourtant disparu en juillet 2014, avec le départ du second animateur à temps partiel. Les premiers articles de cette rubrique (numérotés) abordent le sujet.

Jean-Pierre Tauxe a alors publié un autre ouvrage, qui retrace ses deux décennies à la tête de l'espace de loisirs de Beau-Séjour : rétrospective d'événements exceptionnels, organisations socioculturelles originales, récits et anecdotes et également nombre de témoignages de patients.

Ce livre peut être commandé en laissant les cordonnées sur le site  http://jean-pierretauxe.wixsite.com/atelierdanimation  rubrique en bas de page "Plus d'Info".

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription