Accueil | Quartiers | Centre | 33. Balade au Jardin Botanique parmi les tulipes en fleur

Partager l'article

Centre | Société

33. Balade au Jardin Botanique parmi les tulipes en fleur

33. Balade au Jardin Botanique parmi les tulipes en fleur

Les sorties-excursions organisées pour les patients de Beau-Séjour avaient plusieurs objectifs. Après des jours ou des semaines d’hospitalisation, une demi-journée dans la vie « normale », vêtus d’habits « civils » au lieu de survêtements (ou pire, de chemises de nuit et robes de chambres…), nombre d’entre eux retiraient déjà un bénéfice du simple fait de se sentir hors de l’enceinte de l’institution. De plus, ces moments de détente à l’extérieur stimulaient les pensionnaires à garder le contact avec la vie sociale de tous les jours, tout en apprenant à (re)découvrir leur région, ses curiosités ou son environnement culturel.

Les sorties proposées par l’Atelier d’Animation avaient un caractère récréatif et pas de visée thérapeutique : cependant, elles permettaient – d’une manière détournée – de se mesurer aux réalités ou difficultés de la vie après l’hôpital, notamment comment appréhender les diverses barrières architecturales, accéder aux lieux de loisirs ou culturels lorsqu’on est en fauteuil roulant, ou qu’on se déplace avec des béquilles. A cet effet, nous étions toujours suffisamment d’accompagnants : animateurs, stagiaires, secondés par les bénévoles et les chauffeurs des minibus, pour aider les patients à apprivoiser certaines contraintes, sans qu’ils aient le sentiment d’être observés ou « conditionnés » par un thérapeute, comme c’est le cas lors de la rééducation à l’hôpital.

La traditionnelle balade au Jardin Botanique, organisée chaque année courant avril, proposait notamment d’admirer les tulipes, jonquilles et autres bulbeuses, en pleine floraison à cette époque-là. L’arboretum offrait aux regards une très large variété de conifères aux teintes surprenantes, et les plantes tropicales et méditerranéennes permettaient un dépaysement total dans les serres et l’ancien jardin d’hiver. Déambuler dans les allées et les massifs floraux, sous la douceur du soleil souvent présent ce jour-là, arpenter les petits chemins entre les rocailles ou les talus verdoyants, offraient la possibilité à chacun, l’espace d’une après-midi, d’oublier les soins, de se détendre, éliminer les tensions intérieures et les soucis quotidiens, accumulés au fil des jours d’hospitalisation.

La nature est un lieu rempli d’énergie positive et a le pouvoir de dynamiser notre mental : on pouvait d’ailleurs constater très rapidement l’effet bienfaisant de cette excursion sur le moral des participants. Ceux qui se déplaçaient en fauteuil roulant bénéficiaient de l’aide attentionnée d’un accompagnant bénévole, parfois deux lorsque les passages se faisaient très pentus… ou alors pour rouler sur le gravier ! Entre eux, un échange convivial s’instaurait dès le début de la promenade : il est vrai que le fait de cheminer dans ce magnifique parc (riche de plus de 800 espèces d’arbres), avec ses senteurs diverses et ses couleurs printanières, suscitait le partage de nombreux récits et anecdotes, dans une évidente bonne humeur.

Les discussions se poursuivaient ensuite sous les parasols de la grande terrasse de la buvette, lors du goûter habituel. Certains patients faisaient ainsi davantage connaissance avec d’autres pensionnaires, qu’ils croisaient pourtant tous les jours dans les couloirs de Beau-Séjour : hors du contexte de l’hôpital, l’ouverture aux autres se montrait plus présente et des amitiés se nouaient parfois presque spontanément. En fin d’après-midi, certains participants à cette promenade en plein air avaient ensuite beaucoup de difficultés à remonter dans les minibus, pour regagner leurs unités de soins…

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Jean-Pierre TAUXE
Décorateur de premier métier ; une expérience d'une année dans les coulisses du Cirque Knie pour écrire un premier livre ; formation d'éducateur sport et loisirs pour personnes en situation de handicap ou en difficulté d’adaptation, puis de maître socio-professionnel à l'EESP de Lausanne.

Il reprend plus tard la responsabilité de l'Atelier d'Animation à l’Hôpital Beau-Séjour. En août 2013, il partait en préretraite après 23 ans de "bons et loyaux services". L’Atelier qu'il animait, cher aux patients hospitalisés qui bénéficiaient ainsi d'instants de loisirs et de moments de répit bénéfiques à leur moral, a été maintenu à 50% durant une année après son départ. Menacé de fermeture à cause de "projets institutionnels" et mesures d'économies aux HUG, ce centre a pourtant disparu en juillet 2014, avec le départ du second animateur à temps partiel. Les premiers articles de cette rubrique (numérotés) abordent le sujet.

Jean-Pierre Tauxe a alors publié un autre ouvrage, qui retrace ses deux décennies à la tête de l'espace de loisirs de Beau-Séjour : rétrospective d'événements exceptionnels, organisations socioculturelles originales, récits et anecdotes et également nombre de témoignages de patients.

Ce livre peut être commandé en laissant les cordonnées sur le site http://jean-pierretauxe.wixsite.com/atelierdanimation, rubrique en bas de page "Plus d'Info".

2 commentaires

  1. Photo du profil de Jean-Pierre TAUXE

    Bonjour et merci Simone !

    Moi aussi je me souviens très bien de vous et quel plaisir d’avoir de vos nouvelles après tant d’années.
    Je vous réponds plus personnellement sur votre adresse e-mail privée que Signé Genève m’a communiquée.

    Bien cordialement Jean-Pierre

    Répondre
  2. Bonjour Jean-Pierre ! Quel plaisir de vous rencontrer via FB et que de réminiscences… Je me souviens bien de vous, de l’atelier d’animation. Nous nous sommes rencontrés quotidiennement à Beau-Séjour, où j’ai travaillé une 15e d’années, en tant que secrétaire, justement au pavillon Louis XVI ! C’est avec consternation que j’ai appris la fermeture de l’atelier auquel vous avez tant donné. Vous avez fait là un travail admirable, redonnant joie et raison de vivre à de nombreux patients, souvent défavorisés par la maladie, le handicap…
    J’ai pris ma retraite en 1996, mais B.-S. avec son ambiance particulière, son beau jardin, son architecture, restera pour moi un souvenir lumineux de lieu de travail.
    Avec mon très bon souvenir, je me permets de vous faire un petit bisou en remerciement de vos services.

    Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription