Accueil | Quartiers | Centre | 39. Visite du Château de Prangins, Musée national suisse

Partager l'article

Centre | Société

39. Visite du Château de Prangins, Musée national suisse

39. Visite du Château de Prangins, Musée national suisse

Parmi les diverses organisations socioculturelles prévues durant le mois de juin, une sortie-excursion au Château de Prangins était proposée aux patients par l’Atelier d’Animation. En principe, la visite de musées ne représentait pas une activité usuelle dans notre programme des sorties, sauf en cas de mauvais temps : nous étions en effet plutôt axés sur des lieux inhabituels ou originaux, que les patients n’ont pas l’occasion d’exploiter eux-mêmes une fois sortis de l’hôpital. Cependant cette « virée » avait un caractère particulier, puisqu’elle nous donnait la possibilité de sortir du canton, de voyager avec deux ou trois minibus adaptés de la Croix-Rouge et du Centre Social Protestant et s’apparentait davantage à une excursion qu’à une simple balade. En outre, le musée est accessible aux fauteuils roulants, il dispose d’un ascenseur pour se rendre sur les différents niveaux, et les employés se montraient toujours très accueillants et disponibles à notre égard.

Dans ce petit village de la Côte, la visite du siège romand du Musée national suisse et de ses jardins à l’ancienne, permettait de faire découvrir à nos participants la fastueuse histoire du pays et les nombreuses traces de son passé. Une quarantaine de salles richement documentées racontent en effet la vie en Suisse, de 1750 à 1920. Par ailleurs, nous avions également souvent l’occasion d’admirer des expositions temporaires.

Les années où les températures étaient déjà presque estivales, il faisait bon visiter ce château et ses immenses salles, car il y régnait une agréable fraîcheur. Les autres fois, patients et accompagnants bénévoles avaient beaucoup de plaisir à déambuler dans le grand potager, restauré et entretenu avec soin. Ce dernier comprend en effet une multitude d’espèces et de variétés anciennes de fruits et de légumes, cultivés autrefois dans la région. Avec en toile de fond la bâtisse majestueuse construite en pierres de taille, surmontée de ses quatre tours d’angle, la balade dans le jardin projetait les visiteurs dans une autre époque, au temps du baron de Prangins qui fut l’un des propriétaires. De l’autre côté de l’édifice imposant, une superbe terrasse plantée de roses offrait une vue panoramique sur le lac, et même sur le Massif du Mont-Blanc par temps clair, où nous avons d’ailleurs souvent posé pour des photos de groupes (voir ci-dessous).

La visite se terminait par un goûter en commun, à l’ombre des parasols d’une autre terrasse donnant sur le parc romantique, dans l’une des ailes du château. C’était alors l’occasion pour chacun de partager ses expériences et ses découvertes, car le parcours dans le musée national permettait effectivement aux participants d’observer de nombreux objets insolites, tout en apprenant à mieux connaître le patrimoine historique.

La traversée des anciennes salles de réception de l’époque, avec leurs boiseries aux couleurs d’origine, les textiles aux motifs chatoyants et les décors de faux-marbre, ne laissaient pas les visiteurs indifférents, de même que l’épicerie de denrées coloniales et ses nombreux objets utilitaires du passé. D’anciens automates à musique, qu’on pouvait admirer un temps dans certaines gares, attiraient également notre attention en créant rapidement une joyeuse animation.

La pause du goûter offrait donc de véritables instants de détente dans un cadre exceptionnel. Il permettait en effet aux patients d’engager la conversation entre eux, de mieux connaître d’autres pensionnaires de l’hôpital, d’échanger avec les bénévoles, les chauffeurs des minibus, les animateurs et les stagiaires sociaux qui nous secondaient parfois. Certains découvraient alors, à travers ces moments d’écoute privilégiés, toutes les autres prestations de loisirs et culturelles organisées à leur attention à Beau-Séjour, auxquelles ils n’avaient pas forcément prêté attention, pris dans leur quotidien ponctué par les soins et les thérapies. Mais dès le lendemain, il n’était pas rare de les retrouver à l’Atelier d’Animation, pour venir voir et obtenir des photos prises la veille… et déguster le fameux cake « maison » du vendredi.

Ils retrouvaient aussi avec plaisir certains des auxiliaires bénévoles, à l’occasion d’autres animations ou spectacles organisés au sein même de l’hôpital, d’autant plus que plusieurs d’entre eux n’avaient pas beaucoup, voire pas du tout, de visites…

Retrouvez tous mes articles « rétrospective sur les belles années de l’Atelier d’Animation » en cliquant sur le lien en dessous des images.

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Jean-Pierre TAUXE
Décorateur de premier métier ; une expérience d'une année dans les coulisses du Cirque Knie pour écrire un premier livre ; formation d'éducateur sport et loisirs pour personnes en situation de handicap ou en difficulté d’adaptation, puis de maître socio-professionnel à l'EESP de Lausanne.

Il reprend plus tard la responsabilité de l'Atelier d'Animation à l’Hôpital Beau-Séjour. En août 2013, il partait en préretraite après 23 ans de "bons et loyaux services". L’Atelier qu'il animait, cher aux patients hospitalisés qui bénéficiaient ainsi d'instants de loisirs et de moments de répit bénéfiques à leur moral, a été maintenu à 50% durant une année après son départ. Menacé de fermeture à cause de "projets institutionnels" et mesures d'économies aux HUG, ce centre a pourtant disparu en juillet 2014, avec le départ du second animateur à temps partiel. Les premiers articles de cette rubrique (numérotés) abordent le sujet.

Jean-Pierre Tauxe a alors publié un autre ouvrage, qui retrace ses deux décennies à la tête de l'espace de loisirs de Beau-Séjour : rétrospective d'événements exceptionnels, organisations socioculturelles originales, récits et anecdotes et également nombre de témoignages de patients.

Ce livre peut être commandé en laissant les cordonnées sur le site http://jean-pierretauxe.wixsite.com/atelierdanimation, rubrique en bas de page "Plus d'Info".

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription