Accueil | Quartiers | Centre | 9. Interventions culturelles et artistiques à l’hôpital

Partager l'article

Centre | Société

9. Interventions culturelles et artistiques à l’hôpital

9. Interventions culturelles et artistiques à l’hôpital

On a beaucoup parlé de développer la culture en milieu hospitalier, par l’organisation d’interventions culturelles et artistiques : concerts, théâtre, danse, spectacles, expositions. L’expression culturelle et artistique est ainsi associée au parcours à l’hôpital du malade, et lui apporte répit et évasion durant son traitement. A ce propos, un document officiel publié par les HUG stipulait:

« à l’initiative de la Direction Générale, les arts et la culture font partie intégrante des Hôpitaux universitaires de Genève depuis maintenant plusieurs années: l’intégration des arts visuels et des performances (concerts) dans l’environnement des soins ‘induit des différences dans les résultats cliniques, réduit la quantité des drogues consommées, raccourcit la durée de séjour à l’hôpital’ (…) Plus précisément, les arts visuels réduiraient le niveau de dépression, alors que les concerts diminueraient le taux d’anxiété ».

Pourtant, en juillet dernier, cela n’a pas empêché les mêmes HUG de supprimer l’Atelier d’Animation de Beau-Séjour, qui mettait en valeur nombre d’actions culturelles et artistiques dans son programme d’animations pour les patients hospitalisés… Le directeur général adjoint, François Taillard, justifiait cette décision en disant que l’institution « avait décidé de se passer de ce service annexe, sympathique, mais qu’il fallait faire des choix, que cette structure ne dispensait aucun soin médical à proprement parler »… (plus de détails dans l’article de la Tribune de Genève du 19 juillet 2014).

Chaque année, au cours du mois d’octobre, l’Atelier d’Animation organisait en effet – outre la sortie « vendanges » dont j’ai déjà parlé dans mon article N°7 – plusieurs activités récréatives pour les patients: un atelier d’expression par la peinture dans une unité de soins, une projection de film sur grand écran, des jeux musicaux avec notre « juke-box » roulant et deux concerts, dont un dans le parc.

En cette période automnale, c’était en effet la dernière fois que nous pouvions proposer de la musique à l’extérieur, car après il ne faisait plus assez chaud pour pouvoir rester dans le jardin. Généralement, nous invitions des sociétés d’accordéonistes, qui mettaient beaucoup d’ambiance sur l’esplanade jouxtant la magnifique fontaine, la « Lune brisée », oeuvre de l’artiste Manuel Torres. A cet endroit, les rayons de soleil se faisaient encore généreux: quelques parasols et l’ombre des pommiers japonais étaient bienvenus. Les bénévoles de l’Atelier nous avaient également aidés à déplacer les meubles de jardin, afin que les patients et leurs visites puissent utiliser les tables et les chaises, consommer boissons et pâtisseries confortablement installés au bord de la pelouse, en se laissant charmer par les mélodies.

Il n’était pas rare que ces mêmes bénévoles emmènent des patients avec leur lit d’hôpital dans cet espace vert, pour qu’ils puissent également profiter du spectacle, tout en s’aérant le corps et l’esprit. Quelques uns d’entre eux n’avaient pas de visites, ils pouvaient ainsi bénéficier de la compagnie attentionnée de nos fidèles volontaires, toujours aux petits soins pour nos pensionnaires. Certains de ces malades alités ne se sentaient pas le courage de remonter dans leurs chambres après le concert: il est vrai que contempler le ciel bleu de dessous leur couette, bercé par le chant des oiseaux et le feuillage orangé des arbres bruissonnants, incitait à la flânerie plutôt que d’être raccompagnés dans les unités de soins…

Sur les images ci-dessous: concert de harpe paraguayenne, atelier peinture, juke-box roulant et le concert de la Société Accordéoniste Mixte « Les Amis ».

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Jean-Pierre TAUXE
Décorateur de premier métier ; une expérience d'une année dans les coulisses du Cirque Knie pour écrire un premier livre ; formation d'éducateur sport et loisirs pour personnes en situation de handicap ou en difficulté d’adaptation, puis de maître socio-professionnel à l'EESP de Lausanne.

Il reprend plus tard la responsabilité de l'Atelier d'Animation à l’Hôpital Beau-Séjour. En août 2013, il partait en préretraite après 23 ans de "bons et loyaux services". L’Atelier qu'il animait, cher aux patients hospitalisés qui bénéficiaient ainsi d'instants de loisirs et de moments de répit bénéfiques à leur moral, a été maintenu à 50% durant une année après son départ. Menacé de fermeture à cause de "projets institutionnels" et mesures d'économies aux HUG, ce centre a pourtant disparu en juillet 2014, avec le départ du second animateur à temps partiel. Les premiers articles de cette rubrique (numérotés) abordent le sujet.

Jean-Pierre Tauxe a alors publié un autre ouvrage, qui retrace ses deux décennies à la tête de l'espace de loisirs de Beau-Séjour : rétrospective d'événements exceptionnels, organisations socioculturelles originales, récits et anecdotes et également nombre de témoignages de patients.

Ce livre peut être commandé en laissant les cordonnées sur le site http://jean-pierretauxe.wixsite.com/atelierdanimation, rubrique en bas de page "Plus d'Info".

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription