Accueil | Quartiers | Centre | A la rencontre de Barou Kaboré

Partager l'article

Centre | Culture

A la rencontre de Barou Kaboré

A la rencontre de Barou Kaboré

Aujourd’hui, j’ai envie de vous présenter un artiste rencontré récemment.

Son nom ? Barou Kaboré. Né à Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso, et habitant Genève depuis une quinzaine d’années, il a été atteint par le virus de la sculpture dès son plus jeune âge. Il m’explique alors que dans son pays, il creusait un trou qu’il remplissait de bois qu’il brûlait par la suite afin d’y enfouir des statues d’argile pour les solidifier.

La sculpture n’est pas son seul talent. En effet, Barou peint, joue des instruments qu’il fabrique lui-même, chante, crée des abats-jour, un violon-chaise et d’autres objets divers et insolites.

Sa première exposition date de 1998 à Winterthur et espérons qu’il puisse présenter ses œuvres à Genève. L’appel est lancé. Même son fils de sept ans suit les traces de son père. Artiste de père en fils ? Il y a des chances…

Partager l'article

J'écris un article

1 commentaire

  1. Actuellemment Barou Kaboré expose à  » Rue des Artistes » à la madelaine, oú ont été prises les photos de l’article et ce jusqu’au 14 novembre.

    Répondre

Répondre à jomarope Annuler

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription