Accueil | Quartiers | Centre | Des artistes du Cirque Knie s’étaient aussi produits à l’Hôpital

Partager l'article

Des artistes du Cirque Knie s’étaient aussi produits à l’Hôpital

<
>

Le cirque national suisse, actuellement présent sur la Plaine de Plainpalais à Genève, me rappelle que dans le cadre des spectacles proposés aux patients de l’hôpital Beau-Séjour, plusieurs acrobates, jongleurs, musiciens et autres clowns ont offert à l’époque, des petits spectacles réservés à notre public hospitalier, dans le parc ou dans la grande salle de gym, durant plusieurs années (voir la vidéo d’archives ci-jointe).

J’ai moi-même travaillé au cirque Knie durant un an, après mon apprentissage et juste avant l’école de recrues, réalisant ainsi un rêve d’enfant, même si la vie y a été très dure pour moi (gardien d’animaux dans un premier temps à Rapperswil, puis aide-peintre durant la tournée…). Cependant, les amitiés nouées avec des employés, des artistes et des acrobates, m’ont permis de conserver des relations qui perdurent encore aujourd’hui, souvent à travers le monde, grâce aux technologies du courrier électronique et avec Skype.

J’avais également publié un premier livre « Une année au cirque » aux Editions pEx, maintenant épuisé, qui narrait mes aventures et mes découvertes dans les coulisses de Knie, avec mon regard d’adolescent de l’époque.

Grâce à mes contacts privilégiés avec la famille Knie – j’étais en effet devenu ami avec des artistes « vedettes » du spectacle – et le chef du Service de Presse, l’Atelier d’Animation a donc pu mettre sur pied ces rendez-vous traditionnels hors du chapiteau, lorsque le cirque était de passage dans notre ville à la fin de l’été: les patients «immobilisés » temporairement à cause de leur hospitalisation, ne pouvant se rendre aux représentations de cirque, c’étaient ainsi les artistes qui venaient à eux. Ce furent des instants inoubliables ! Certains en parlent encore aujourd’hui.

Nous avons même eu la chance d’inviter des artistes du Cirque du Soleil, l’année où cette troupe canadienne bien connue était la vedette de la Saison de Knie (en 1992). Ce fut à nouveau un grand privilège, car ces artistes – par contrat – n’avaient en principe pas le droit de se produire ailleurs que sous le chapiteau du cirque national…

Et puis, la magie du cirque était toujours bien présente à Beau-Séjour, j’avais en effet l’opportunité de transmettre ma passion des arts circassiens aux patients, à leurs visites et familles et aux employés de l’hôpital. Outre diverses expositions sur le sujet, la venue fidèle chaque année de « Une fois un cirque », l’école de cirque des enfants de Confignon, à deux reprises nous avons même pu dresser un chapiteau dans le parc, sous les fenêtres de l’ancien Centre Romand des paraplégiques: en 1991, à l’occasion des 700 ans de la Confédération et en 2000, pour célébrer le passage au nouveau millénaire et fêter à ce moment-là les 10 ans d’existence de l’Atelier d’Animation (qui a malheureusement fermé ses portes en été 2014 après 24 ans d’activité…).

Ce fut une grande première suisse – et peut-être même européenne – car jamais aucun cirque n’avait pu planter son campement directement dans l’enceinte d’un hôpital. En 91, deux représentations furent données: sur les 314 lits de l’époque que contenait Beau-Séjour, près de 230 patients ont assisté aux spectacles: à pied, en béquilles, en fauteuils roulants… et même en lit ! En 2000, la représentation a accueilli plus de 120 patients, de nombreuses visites et invités et des enfants de la pédiatrie. A cette occasion, les animateurs de l’Atelier avaient aussi revêtu costumes de clowns et nez rouges de circonstance. Ces événements ont bien sûr été relatés par les médias.

Ces magnifiques organisations ont pu être mises sur pied grâce à la complicité de la Direction du Cirque Helvétia, Brigitte et Daniel Maillard que je connais bien, et qui étaient les sympathiques patrons du « bijou des cirques suisses ». Un chapiteau de la dimension de celui de Knie n’aurait en effet jamais pu être érigé entre le bâtiment de l’hôpital et les marronniers du parc.

Avec Helvétia, hormis les représentations, la petite ville des gens du voyage a été à chaque fois un événement exceptionnel; durant plusieurs jours, les patients qui se promenaient dans le parc de Beau-Séjour, ou effectuaient des exercices avec leurs physiothérapeutes, pouvaient s’imprégner d’une ambiance tout à fait inhabituelle. Ils déambulaient parmi les roulottes des artistes et les cages des colombes, contemplaient des poneys, chèvres et même un cochon, broutant la pelouse des jardiniers dans de vastes enclos, emménagés tout spécialement. Une scène absolument incroyable et impossible à revivre aujourd’hui, avec la psychose de la grippe aviaire, puis la grippe porcine, qui avaient mis les hôpitaux en émoi il y a quelques années… !

Ci-dessus des images d’artistes de Knie, du cirque Helvétia, des enfants de Confignon « Une fois un cirque » et les clowns-animateurs Anni et Mation de Beau-Séjour.

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Jean-Pierre TAUXE
Décorateur de premier métier ; une expérience d'une année dans les coulisses du Cirque Knie pour écrire un premier livre ; formation d'éducateur sport et loisirs pour personnes en situation de handicap ou en difficulté d’adaptation, puis de maître socio-professionnel à l'EESP de Lausanne.

Il reprend plus tard la responsabilité de l'Atelier d'Animation à l’Hôpital Beau-Séjour. En août 2013, il partait en préretraite après 23 ans de "bons et loyaux services". L’Atelier qu'il animait, cher aux patients hospitalisés qui bénéficiaient ainsi d'instants de loisirs et de moments de répit bénéfiques à leur moral, a été maintenu à 50% durant une année après son départ. Menacé de fermeture à cause de "projets institutionnels" et mesures d'économies aux HUG, ce centre a pourtant disparu en juillet 2014, avec le départ du second animateur à temps partiel. Les premiers articles de cette rubrique (numérotés) abordent le sujet.

Jean-Pierre Tauxe a alors publié un autre ouvrage, qui retrace ses deux décennies à la tête de l'espace de loisirs de Beau-Séjour : rétrospective d'événements exceptionnels, organisations socioculturelles originales, récits et anecdotes et également nombre de témoignages de patients.

Ce livre peut être commandé en laissant les cordonnées sur le site http://jean-pierretauxe.wixsite.com/atelierdanimation, rubrique en bas de page "Plus d'Info".

1 commentaire

  1. Photo du profil de Jean-Pierre TAUXE

    Malheureusement trois photos n’apparaissent pas dans le bon format. J’espère que l’équipe de Signé Genève pourra rectifier cette erreur de calibrage… ! Merci d’avance. J-P

    Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription