Accueil | Quartiers | Centre | Bars Genève, le super-héros des nuits genevoises

Partager l'article

Centre | Culture

Bars Genève, le super-héros des nuits genevoises

©BarsGenève ©BarsGenève ©BarsGenève ©BarsGenève ©BarsGenève ©BarsGenève Yohann Martinet
<
>
Yohann Martinet

Mon anniversaire approchant à pas de géants, je décide d’organiser une petite sauterie des plus exquises. Oui, le genre de soirée intimiste avec mes acolytes de toujours, mêlant discussions, éclats de rires et pas de danse improbables entre deux cosmos. Eh oui que voulez-vous, 27 ans ça se fête ! Seulement et c’est là où le bât blesse, impossible de faire un choix parmi la flopée de bars qu’offre la cité de Calvin ! Mais alors comment faire ? Je lance dans un premier temps un appel de détresse -non pas en morse- mais dans un post sur mon réseau social préféré. Et là…un bide, aucune réponse ! Devant cet échec cuisant et mon désespoir grandissant de me retrouver dans le même bar que l’année passée (me remémorant ainsi que je bascule gentiment du côté obscur de la force), je me rappelle justement qu’un valeureux site pourrait venir à ma rescousse : Bars Genève. Mais qui est ce sauveur qui redonne espoir aux âmes festives en quête de nouveaux horizons nocturnes ? Rencontre avec Yohann, fondateur de Bars Genève.

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Yohann Martinet, j’ai 26, je suis français mais je me considère tout autant suisse (par adoption) puisque je vis ici depuis plus de 16 ans. J’ai fait mes études sur Genève et j’ai obtenu un Bachelor en communication. Je suis de ce fait un passionné par tout ce qui touche à ce domaine : réseaux sociaux, marketing digital etc.

Bars Genève, mais qu’est-ce donc ?

Le concept de Bars Genève est assez simple, le but étant de proposer un site web regroupant les bars de la place genevoise et de pouvoir y faire un choix suivant l’ambiance qu’on souhaite y retrouver (lounge, bar à vin, à cigares etc.) et de le localiser directement grâce au système de géolocalisation. A côté de ça, et pour être le plus complet possible, le site propose un calendrier d’évènements, des recommandations, des actualités et tout récemment, une plateforme de publications d’offres d’emploi, toujours dans le domaine de la restauration/bar. Le but à moyen terme est d’être une référence dans le domaine du divertissement et des sorties genevoises.

Comment est né ce projet ?

Le projet est né en premier lieu par passion ! J’ai toujours voulu réaliser mon propre site mais plus encore, en concevoir un qui puisse être bénéfique à tout le monde et évoluer avec le temps. Ensuite, je me suis rendu compte qu’il manquait quelque chose dans ce domaine, c’est-à-dire qu’il existe beaucoup de sites regroupant des restaurants, des hôtels, des calendriers d’événements mais rien de vraiment concret pour les bars alors qu’ils vont généralement de pairs avec tout ceci. Ensuite, ce projet a pris sens suite à de très nombreuses remarques que j’ai pu entendre de la bouche de personnes qui regrettaient un manque de nouveauté, de fréquenter toujours les mêmes endroits ou qui ne savaient pas où aller boire un verre « pour changer » et mettaient des heures à chercher un bar ! Ce site montre qu’il existe une énorme diversité des bars à Genève et qu’avec une simple recherche, on est jamais à l’abris d’une belle découverte. Appréciant moi-même d’aller boire un verre entre amis, collègues ou en famille, j’ai donc décidé de me lancer dans ce projet. D’ailleurs, c’est suite à une discussion avec un ancien collègue qui m’a conforté dans cette idée, que je me suis dit que le concept était pertinent. J’ai donc officiellement lancé le site en 2016 pour les fêtes, une période où les sorties sont nombreuses, après trois mois de travail acharné entre la recherche, le regroupement d’informations et le visuel du site.

A qui s’adresse ce site et quelle en est l’utilité ?

Le site possède une double identité, à l’image des sites qui mettent en relation des demandeurs et des prestataires. Côté visiteurs, ce site s’adresse tout aussi bien aux genevois et frontaliers qu’aux vaudois, valaisans etc. et aux touristes étrangers de passage. Il est question pour ceux qui connaissent déjà la vie nocturne genevoise, de partir en quête de nouveautés ou de simples informations comme l’ambiance générale du bar, ses « petit plus », ses horaires et pour ceux qui sont en vacances, de proposer une palette de bars et une vision d’ensemble de ce que peut offrir Genève dans le domaine. Ainsi, la recherche est simplifiée car toutes les informations utiles sont recensées au même endroit. De plus, les noctambules peuvent mettre une appréciation sur le bar dans lequel ils auront passé la soirée. Et maintenant, les demandeurs d’emplois pourront également utiliser le site à cette fin. Du côté des gérants de bar, le site leur permet de se référencer et donc d’être davantage visible sur une plateforme dédiée. Ils ont la possibilité de s’inscrire gratuitement et du coup, de communiquer sur leur établissement (par la suite, ils pourront y promouvoir leur events, leur carte, leur site et partager tout ceci via les réseaux sociaux de Bars Genève, sur demande). Quant à la plateforme emploi, ils pourront y diffuser leurs postes vacants et y recruter des candidats.

Quels sont vos projets futurs ?

Comme un site web doit toujours rester actif et en perpétuelle évolution pour être attractif, une traduction du site en anglais est prévue pour répondre également à la forte communauté anglophone de Genève ainsi qu’aux touristes. Une application mobile est également prévue mais pas dans l’immédiat ainsi qu’une fonctionnalité supplémentaire qui permettra à l’internaute de calculer son itinéraire idéal avec les transports en commun (TPG).

Bars Genève, “What are you looking for ?”
Facebook : https://www.facebook.com/barsgeneve/
Instagram : https://www.instagram.com/barsgeneve/

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Sivanah Lachavanne
Franco-suisse de 24 ans ou ferneysienne-genevoise mais surtout fière de pouvoir combiner ces deux entités au niveau culturel, politique et économique.
Etudiante en Master Science du Langage et Histoire moderne
La micro-actualité n'est pas le sous-domaine de l'actualité, au contraire !
Ouvrons nos yeux et nos esprits à la ville, pour une information accessible.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription