Accueil | Quartiers | Centre | Bienvenue au magnifique Marché de Noël du Parc des Bastions !

Partager l'article

Centre | Société

Bienvenue au magnifique Marché de Noël du Parc des Bastions !

L'entrée du Marché de Noël version 2018 A quelques heures de l'inauguration officielle, les marchands s'affairent encore Le grand Chalet à Fondue On se réchauffe près des braseros Un stand de délicieux macarons Après le discours de Guillaume Barazzone, un bon vin chaud avec le public Dans les allées du Marché de Noël Il y a tant de bonnes choses à déguster... Des espaces pour manger à l'abri Concert sur l'esplanade du grand Chalet L'ancien Marché de Noël de l'époque à l'hôpital Beau-Séjour Un bar à vin chaud Grillades au feu de bois Dans les allées du Marché de Noël L'intérieur du Chalet à Fondue Les oiseaux dans les arbres à l'occasion du festival "Geneva Lux" La patinoire éphémère devant le restaurant des Bastions Partout des sapins décorés
<
>
A quelques heures de l'inauguration officielle, les marchands s'affairent encore

Nous l’avions déjà appris par les médias en juin dernier, alors qu’il était toutefois encore au stade d’appel à projet, Genève profite enfin d’un authentique Marché de Noël dès cet hiver : ce dernier ayant été autorisé par les édiles compétents de la Ville à installer ses quartiers au cœur de la cité, dans un lieu bien plus approprié que les années précédentes, au parc des Bastions. Une formule qui risque bien d’être renouvelée pour plusieurs années.

On peut donc féliciter le Conseil Administratif pour cette intelligente initiative, compliments sincères et mérités, qui sont bons à prendre actuellement en regard des différentes « affaires » qui ont ébranlé la République ces derniers mois…

On oubliera donc les diverses éditions où il fallait s’armer de courage – ou s’équiper comme lors d’une expédition en Antarctique – pour aller déambuler dans le village de Noël des versions antérieures. En effet, les emplacements choisis étaient propices à devoir subir une « fricasse » à tout fendre et rentrer à la maison avec un bon rhume : face à la bise et les embruns le long de la Promenade du Lac (entre le Pont des Bergues et l’embarcadère du Molard) ou en plein courant d’air sur la Place Longemalle, dans le cadre plutôt tristounet de la ville délaissée de ses badauds dès la fermeture des magasins.

Abandonnons vite le désagréable anglicisme « Christmas Market Geneva » qu’on a déjà pu lire à certains endroits, pour ne garder que la plus convenable appellation « Noël aux Bastions », manifestation qui s’étire du 6 au 31 décembre, dans la foulée de la traditionnelle course de l’Escalade qui vient de remporter son succès habituel le week-end passé.

La Promenade des Bastions est donc à nouveau généreusement mise à l’honneur en cet automne/hiver 2018 et elle le mérite honorablement : une façon peut-être de rendre hommage au grand chantier de réaménagement de l’allée centrale, équipement fort judicieux qui a tout de même été devisé à près de 1,5 million de francs, mais qui a cependant redonné au parc son aspect historique.

Après les journées découverte « Relax We Go Out » pour les enfants en mai, la Fête de la Musique en juin et les Promotions, des expositions de photos dans le mail central, de nombreuses autres animations y ont également été organisées ou ont lieu en ce moment-même : fin octobre mi-novembre le spectacle son et lumière « Ça gravite aux Bastions » a enjolivé le plus ancien bâtiment de l’Université de mille feux et d’images chorégraphiées en musique ; la patinoire saisonnière qui s’est ouverte le 17 novembre et qui réjouira les amateurs de glisse jusqu’au 24 février 2019 ; le Geneva Lux (!), festival de lumières à découvrir jusqu’au 13 janvier, qui a notamment permis à près de 200 oiseaux lumineux d’élire domicile dans les arbres du parc des Bastions pour cette fin d’année.

Le Marché de Noël lui-même proposera aussi toutes sortes de festivités et d’activités gratuites pour petits et grands : pour plus de détails et pour les horaires d’ouverture, rendez-vous sur son site https://www.noelauxbastions.ch

Il ne faut donc manquer sous aucun prétexte cette nouvelle manifestation dans le Parc des Bastions, aménagée dans un cadre très plaisant et à l’abri de la bise hivernale : entre les arbres enluminés et parés de décorations étincelantes, le long des chemins ou sur la pelouse recouverte de planchers pour l’occasion, où scintillent de nombreux sapins enguirlandés.

Ce haut lieu des Genevois se transforme donc en véritable monde magique de Noël pendant tout le mois de décembre : des dizaines d’artisans de la région, de créateurs et de producteurs de délicatesses vous présentent leurs trésors. Les visiteurs les plus gourmands pourront s’y sustenter aux divers stands et chalets, comme aux différents bars à vin chaud. Et, cerise sur le gâteau, le grand Chalet à Fondue et Raclette qui n’a rien à envier à celui du Marché de Noël de Montreux. La pluie annoncée risque peut-être de gâcher quelque peu les réjouissances, mais si la neige et le froid s’invitent à leur tour, le village de Noël sera encore plus féérique.

Durant la matinée de la Saint Nicolas, jeudi 6 décembre dernier, les marchands travaillaient encore d’arrache-pied pour être prêts à temps : quelques heures avant l’ouverture officielle, perceuses, scies-sauteuses et autres marteaux se faisaient encore entendre de tous côtés. L’inauguration a en effet été célébrée le même jour à 18h.00 en présence des organisateurs, avec un discours de bienvenue de Guillaume Barazzone : suivait une collation « pains surprise, petits légumes et vin chaud » en musique, offerte à tous les chalands présents sur l’esplanade du grand Chalet.

À l’époque, durant cette même période de l’Avent, les patients de l’Hôpital Beau-Séjour, comme ses employés et visiteurs qui n’avaient peut-être pas le temps disponible pour se rendre en ville afin d’acquérir leurs petits cadeaux ou friandises, bénéficiaient de leur propre Marché artisanal de Noël, dans le hall principal et la cafétéria publique. Une opportunité appréciée en milieu hospitalier qui générait d’ailleurs une ambiance très conviviale, dans des senteurs de bricelets « maison » : une initiative bien sympathique, mais qui appartient désormais au passé puisque l’Atelier d’Animation, organisateur, a été supprimé en été 2014…

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Jean-Pierre TAUXE
Décorateur de premier métier ; une expérience d'une année dans les coulisses du Cirque Knie pour écrire un premier livre ; formation d'éducateur sport et loisirs pour personnes en situation de handicap ou en difficulté d’adaptation, puis de maître socio-professionnel à l'EESP de Lausanne.

Il reprend plus tard la responsabilité de l'Atelier d'Animation à l’Hôpital Beau-Séjour. En août 2013, il partait en préretraite après 23 ans de "bons et loyaux services". L’Atelier qu'il animait, cher aux patients hospitalisés qui bénéficiaient ainsi d'instants de loisirs et de moments de répit bénéfiques à leur moral, a été maintenu à 50% durant une année après son départ. Menacé de fermeture à cause de "projets institutionnels" et mesures d'économies aux HUG, ce centre a pourtant disparu en juillet 2014, avec le départ du second animateur à temps partiel. Les premiers articles de cette rubrique (numérotés) abordent le sujet.

Jean-Pierre Tauxe a alors publié un autre ouvrage, qui retrace ses deux décennies à la tête de l'espace de loisirs de Beau-Séjour : rétrospective d'événements exceptionnels, organisations socioculturelles originales, récits et anecdotes et également nombre de témoignages de patients.

Ce livre peut être commandé en laissant les cordonnées sur le site http://jean-pierretauxe.wixsite.com/atelierdanimation, rubrique en bas de page "Plus d'Info".

2 commentaires

  1. Photo du profil de Jean-Pierre TAUXE

    PS : plusieurs « râleurs » m’ont confié : « c’est bien joli ton marché de Noël, y’a que d’la bouffe ! ». C’est vrai que dans l’allée centrale, on trouve essentiellement des stands de nourriture et des bars à vin chaud. Mais si l’on regarde les chalets où il y a le plus d’affluence, et même des files d’attente certains soirs, se sont surtout ceux de nourriture à consommer sur place. Donc ça marche bien. On ne se bouscule pas en effet auprès des vendeurs de bijoux, t-shirts, ou autres chemises ; certains badauds ont cherché en vain de l’artisanat plus typique de la période de l’Avent, comme des crèches et des santons, des décorations de table ou de portes, des boules de Noël, des biscuits ou bricelets « maison », rares je dois dire. A réfléchir peut-être pour l’an prochain…

    Répondre
    • Bonjour,

      Je trouve gonflé que l’on vous reproche de nourrir vos visiteurs avec de saines spécialités de Noël, et de ne pas être arrivé avec une remorque de livres, fussent ils excellents.
      Vous avez su faire la part des choses en proposant à la communauté autre chose que le seul typiquement produit matériel fusse t’il excellent.

      « Habités » par l’esprit de Noël, on doit se garder de juger quiconque et de ne savoir apprécier ce que l’on a sous les yeux.

      Merci Monsieur Tauxe pour tout le bien que vous faites en vous consacrant avant tout aux autres, la jalousie tente à vous condamner et c’est stupide.
      Mince alors comment peut on être aussi méchant et « fermé » à ce point ?

      Et si vous étiez arrivé avec une partie de votre stock, on vous aurait reproché d’avoir oublié: vin chaud, caramels, et autres spécialités typiques de votre région.

      Pour des tas de raisons (dont la bêtise humaine), je n’associe jamais mon nom de famille qui est pour moi sacré, à une adresse E-mail.
      Mais si vous le souhaitez, vous pouvez publier mon nom associé à mon numéro de Natel, une fois que si vous le souhaitez on aura eu un petit échange de message, au moins un.
      Merci de votre aimable compréhension et de n’associer mon témoignage et mon nom qu’à si nécessaire, mon numéro de Natel.

      On peut juste vous reprocher de faire passer les autres avant vous même, et cela vous honore.

      De tout cœur je souhaite sincèrement à vos proches ainsi qu’à vous même, la santé et un bel avenir.

      David

      Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription