Accueil | Quartiers | Centre | CEVA – La gare de Champel-Hôpital prend-elle l’eau ?

Partager l'article

Centre | Société

CEVA – La gare de Champel-Hôpital prend-elle l’eau ?

1. L'entrée du tunnel piétonnier situé au bas de l'Avenue de Beau-Séjour 2. Rigole et grille d'évacuation pour l'eau d'infiltration 3. Des fentes apparues sur les murs du tunnel 8a. Infiltrations dans le hall 9. Des fentes bien visibles 12. Des ouvriers colmatant des fissures au-dessus des escaliers 5. Infiltrations 6. Infiltrations 7. Infiltrations 14. Est-ce que la structure extérieure va rouiller comme le fameux Monolithe ? 14a. Le fameux Monolithe sur le lac de Morat lors de l'Expo02 10. Des lézardes sur les parois 11. Le tunnel qui mène aux HUG 8. De l'eau coule sur les escaliers menant à la voie 1 2a. Rigole et grille d'évacuation pour l'eau d'infiltration 15.Pendant ce temps, les paysagistes de Jacquet S.A.s'affairent à planter les derniers arbustes 13. Un des accès à la gare sur le Plateau de Champel 4. Rigole au pied des murs
<
>
15.Pendant ce temps, les paysagistes de Jacquet S.A.s'affairent à planter les derniers arbustes

Quelques jours déjà après l’inauguration du CEVA/Léman Express, nous avons constaté par un jour de pluie que de l’eau s’infiltrait vers des escaliers menant à la voie 1 et coulait même sur des marches, dans la gare de Champel-Hôpital. Est-ce que l’étanchéité de l’enveloppe du bâtiment est compromise ? D’ailleurs le jour de ce reportage-photo, des ouvriers s’affairaient activement sur un échafaudage pour colmater les fissures les plus apparentes, en y appliquant à grands coups de pinceau un enduit spécifique.

Dans le vaste tunnel piétonnier qui franchit la colline, avec les tapis roulants qui mènent de la halte de Champel au début de l’avenue de Beau-Séjour et le site des HUG, on remarque des rigoles aménagées au pied des murs : elles ont certainement pour but d’évacuer les éventuels écoulements d’eau relatifs aux infiltrations. Est-ce que l’on verra apparaître des stalactites sur le plafond d’ici quelques années ? La nature reprend souvent ses droits et se moque parfois des réalisations humaines, surtout si celles-ci sont réalisées en souterrain…

Par ailleurs, on observe à plusieurs endroits, dans ce même passage, d’autres problèmes d’étanchéité puisque des traces bien visibles sont apparues simultanément ; on y voit également de longues lézardes et des craquements dans le béton projeté sur la voûte du tunnel. Des auréoles brunes et jaunes démontrent des traces d’humidité, et des coulures blanchâtres se sont formées au travers des porosités des parois (voir photos ci-dessus).

En 1972, lors de la remise en eau au-dessus du parking sous lacustre du Pont du Mont-Blanc au centre-ville, il y eut aussi nombre d’infiltrations : ça « pissait » d’ailleurs d’un peu partout – ce qui a bien évidemment inquiété plus d’un automobiliste utilisateur du garage – mais cela avait été, semble-t-il, prévu par les ingénieurs et les architectes. C’était donc un phénomène « normal » et tout est rentré dans l’ordre par la suite, le tassement différentiel a été bien géré, appuyé par quelques travaux de réparation. Ce sera certainement aussi le cas des gares du CEVA concernées.

D’autre part, n’oublions pas que la structure extérieure des gares du Léman Express, sur le canton de Genève, est constituée principalement de verre et de fer : avec leur exposition à la pluie et aux intempéries, est-ce que ces édifices sont destinés à rouiller comme le fameux « Monolithe », oeuvre imaginée également par l’architecte Jean Nouvel à l’occasion de l’Expo02 ? Pour rappel, le Monolithe trônant sur l’arteplage de Morat à l’époque, avait été élaboré par le même concepteur des gares du CEVA : il s’agissait de cet immense cube rouillé de 34 mètres d’arête, flottant à 200 mètres du bord du lac de Morat.

On n’espère pas, car ce « container décati » en a dérouté plus d’un…. Cependant dans le premier cas, il s’agissait d’une installation originale et éphémère parmi les attractions par excellence de l’exposition nationale, au contraire des bâtiments des gares du CEVA appelés notamment à durer.

Affaire à suivre donc…

NB : non, le titre de mon article n’est pas mal orthographié ! Lorsqu’un verbe se termine par « d » et que l’on fait une liaison, il est prononcé comme un « t ». Pour ce type de verbe, il ne faut pas ajouter de « t » euphonique, donc pas « prend-t-elle », qui semble pourtant plus correct. On écrit en effet : « comprend-il ? Prend-elle ? Attend-on ? » La langue française est caractérisée par sa richesse mais aussi par sa complexité… !

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Jean-Pierre TAUXE
Décorateur de premier métier ; une expérience d'une année dans les coulisses du Cirque Knie pour écrire un premier livre ; formation d'éducateur sport et loisirs pour personnes en situation de handicap ou en difficulté d’adaptation, puis de maître socio-professionnel à l'EESP de Lausanne.

Il reprend plus tard la responsabilité de l'Atelier d'Animation à l’Hôpital Beau-Séjour. En août 2013, il partait en préretraite après 23 ans de "bons et loyaux services". L’Atelier qu'il animait, cher aux patients hospitalisés qui bénéficiaient ainsi d'instants de loisirs et de moments de répit bénéfiques à leur moral, a été maintenu à 50% durant une année après son départ. Menacé de fermeture à cause de "projets institutionnels" et mesures d'économies aux HUG, ce centre a pourtant disparu en juillet 2014, avec le départ du second animateur à temps partiel. Les premiers articles de cette rubrique (numérotés) abordent le sujet.

Jean-Pierre Tauxe a alors publié un autre ouvrage, qui retrace ses deux décennies à la tête de l'espace de loisirs de Beau-Séjour : rétrospective d'événements exceptionnels, organisations socioculturelles originales, récits et anecdotes et également nombre de témoignages de patients.

Ce livre peut être commandé en laissant les cordonnées sur le site http://jean-pierretauxe.wixsite.com/atelierdanimation, rubrique en bas de page "Plus d'Info".

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription