Accueil | Thématique | Actu | Au coin de la table avec Jessie Kobel, Christian Savary, Tamara Cesar et Edem Labah: une belle bande de potes!

Partager l'article

Actu | Agenda | Centre | Culture | Loisirs

Au coin de la table avec Jessie Kobel, Christian Savary, Tamara Cesar et Edem Labah: une belle bande de potes!

<
>

Mûris au Swiss Comedy Club créé par Ivan Madonia en 2010, les jeunes talents du « stand up » ou « monologue comique » en français, peuvent désormais tenir la dragée haute aux grands de l’humour francophone. La preuve avec Jessie Kobel, l’étoile montante de cet art sans filet qu’il pratique à l’américaine en étoffant ses sketches de musique, de chansons et de mimes à l’image de ses deux idoles : Gad Elmaleh pour le côté scénique et Chaplin pour le côté clownesque. Il aura même le suprême honneur de représenter la Suisse l’année prochaine dans les quatre plus grands festivals d’humour francophones : à lui la France, la Belgique, le Maroc, et encore le Québec !
Rencontre avec quelques artistes de la troupe au Café du Stade à Carouge, lors d’un mini festival estival en mode rigolade, la plupart ayant assuré la première partie d ‘Anthony Kavanagh – parrain du Swiss Comedy Club – en octobre dernier à l’Arena, rien que ça…

De la Martinique à Gad Elmaleh
De son enfance, Jessie retient bien évidemment les sept années qu’il a passées aux Antilles, en Martinique notamment, en compagnie de sa maman « une femme débrouillarde avec qui j’ai vécu des choses intenses et fortes. J’avais pourtant la nostalgie de la Suisse en regardant TV5 Monde, même si je venais tous les dix mois rejoindre mon père pendant les vacances, je voulais vraiment rentrer… »
Son paternel justement, pour ceux qui l’ignorent encore, auteur du fameux « Switzerland Reggae » pour les plus vieux mais aussi de l’émouvante chanson « Jessie » dédiée à son fils, c’est Bernie Constantin, notre rocker valaisan, surnommé « l’iguane des Alpes ». Tombé dans la marmite du spectacle dans les coulisses des concerts de son papa? « De nature timide, je me voyais plutôt conducteur de train ou pilote d’avion même si j’ai pu me rêver humoriste en découvrant les films de Chaplin ou de de Funès vers l’âge de sept ans. En revenant m’établir à Lausanne quatre ans plus tard avec ma mère, j’ai finalement préféré écrire des blagues pendant les cours ! »

Les bonnes personnes au bon moment
Inspiré, c’est derrière les micros de la webradio suisse romande 7radio, en passant par One FM, la Première et à la Télé, qu’il fourbira ses armes d’animateur et de chroniqueur après son école obligatoire. « Ma maman, dont je porte le nom, m’a toujours dit que je rencontrerai les bonnes personnes au bon moment ». Remarqué pour la qualité de ses textes par Ivan Madonia, créateur des scènes ouvertes pour les humoristes en herbe – devenu depuis son producteur – lui donnera ainsi sa chance et c’est bingo ! « Tester en public mes sketches à Fribourg et à Lausanne puis me retrouver en première partie de Gad Elmaleh à Rock Oz’Arènes en 2014 devant 10.000 personnes – choisi sur vidéo par la star ! – j’ai touché mon rêve du bout du doigt ! » Et devant 25 personnes ? « Pas de problème, je reste le même, bien que les petites salles soient parfois plus stressantes, plus magiques aussi ». Pour autant, Jessie n’oublie pas d’où il vient : « J’ai la mémoire du ventre, je veux rester reconnaissant envers ceux qui ont été là, à mes débuts ». Et l’influence de papa ? « Musicale évidemment mais plus pour le côté comique – sa carte des plats italiens déclinée à la guitare est désopilante – qu’en vrai rocker ! ».

Christian Savary, le « grand frère » fait partie de ceux qui ont cru en Jessie : « On a le même sens de l’humour, on se complète bien et on aime plaisanter sur notre grande différence d’âge ! » En effet, le comédien genevois commence le théâtre dans une troupe d’amateurs en 1997 déjà et c’est Thierry Meury qui lui mettra le pied à l’étrier. « J’ai fait deux trois spectacles en dilettante puis j’ai chopé le virus, c’est devenu viscéral, c’est ma passion, je n’arriverais jamais à arrêter, même si c’est difficile parfois. D’ailleurs, cela fait maintenant deux ans que je pratique au jour le jour et ça marche, t’es vachement mieux dans ta tête ! »

One-Man-Show et déboires sentimentaux
Auteur et comédien, Christian s’éclate aussi bien dans les one-man-show en racontant ses déboires sentimentaux, dans des séries web avec l’ami Jessie, que dans la BD : « le Super Con » sorti en avril dernier en collaboration avec l’illustrateur Gabriel Boulard, est disponible à la galerie carougeoise « Little Nemo ».

Si Tamara et Edem – issus du vivier des radios privées et de la webradio 7radio– et lauréats du Swiss Comedy Talent 2015 sont relativement nouveaux dans le paysage humoristique romand, ils n’en ont pas moins écumé les salles de la région depuis quatre ans.
Tamara, vive et percutante, pratique volontiers l’autodérision dans son one-woman- show : « Les histoires que je raconte ne sont pas loin de la vérité ! rigole Tamara qui se trimballe toujours avec son carnet d’idées créé sur mesure par une amie. Pas trop dure avec elle-même ? « Bof, les gens qui me disent ça sont les premiers à rire de mes gags ! ».

Pas de prise de tête
Rappeur à ses heures, Edem manie le verbe avec dextérité dans son premier Black Man Show « le jardin d’Edem » : « Ma maman vient du Bénin et mon père du Togo. Nourri au sein helvétique, je raconte mon enfance en Suisse, les écoles que j’ai fréquentées, le foot, l’armée… et avec cette super équipe du Swiss Comedy Club, sympa et solidaire, j’aime faire rire les gens sans me prendre trop la tête !».

Jessie Kobel, Christian Savary, Tamara Cesar et Edem Labah seront en alternance sur scène chaque dernier mercredi du mois dès le 28 septembre au Chat Noir à 20h30. www.chatnoir.ch / www.swisscomedyclub.ch
« Duo de solos », Jessie Kobel et Christian Savary, 20, 21 et 22 octobre au Studio Abriel. www.studioabriel.com

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Nathaly De Morawitz-Schorpp
Grâce à Signé Genève, Nathaly a le privilège de partager ses multiples passions: chemin de fer ou histoire genevoise, rencontres avec les gens de son quartier ou échanges avec des artistes, aussi divers soient-ils. Guide culturelle et du chantier du CEVA, elle aime particulièrement faire découvrir les multiples facettes de Genève sous un angle original et insolite (www.geneve-en-balade.ch). Quand elle n'est pas à Carouge, sa ville de coeur dont elle connaît tous les recoins, Nathaly participe à l'organisation de voyages culturels et gourmands en Italie au sein de l'association INSOLitalia.





Normal
0

21

false
false
false

FR-CH
JA
X-NONE





/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:"Tableau Normal";
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent:"";
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family:Cambria;}

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription