Accueil | Quartiers | Centre | Echange villa du XIXe contre deux tours XXL

Partager l'article

Centre

Echange villa du XIXe contre deux tours XXL

Echange villa du XIXe contre deux tours XXL

C’est l’histoire d’une « dame âgée » domiciliée au coeur de la zone résidentielle et verdoyante de Florissant. Élégante et âgée de plus de 175 ans, elle est  l’une des fiertés de son quartier. Habitante d’une vaste parcelle de 5000m2 au coeur d’un magnifique jardin  fleuri et  richement arborés; elle a survécu à l’agitation et à l’urbanisation qui sévit dans le quartier depuis des décennies.

Oeuvre de l’architecte Samuel Vaucher, illustre acteur de la modernisation de Genève sous la Restauration (créateur du musée Rath et de l’ensemble de la Corraterie), la vieille dame s’est accrochée aussi longtemps qu’elle a pu  mais  elle s’en est malheureusement allé durant l’été 2014. Alors que bon nombre de riverains étaient absents, les tractopelles n’ont pas pris de vacances et en ont profité pour rayer de la carte l’une des dernières maisons de maître de Florissant. La parcelle d’un demi hectare située au 5 route de Florissant se retrouve orpheline de cette demeure, trop rare témoin des siècles passés.

A l’heure qu’il est, le terrain est propre comme un sous neuf et a été débarrassé des gravats issu de la démolition de la maison, d’un chalet et de son ancien cabanon de jardin.

La dame âgée risque bien de se retourner dans sa tombe car il est prévu qu’elle soit remplacée par deux tours jumelles d’une hauteur de 33 mètres. Dominants les immeubles voisins, les nouveau édifices devraient offrir onze niveaux (ndlr: 10 étages +rez) ainsi que trois étages en sous-sol offrant 75 places de parking.

D’une surface totale de 11’000m2, il est prévu d’y construire 53 appartements, du trois pièces au duplex, ainsi que des surfaces administratives et commerciales.

Aussi haut que surprenant, ces deux immeubles risquent de provoquer un choc visuel vu la modernité et le design imaginé par les architectes. De formes ovoïdes, les deux bâtiments auront de la peine à s’intégrer parfaitement au paysage de ce quartier bourgeois emblématique  et au pied de la vieille ville.

Le projet, tel que décrit succinctement ci-dessus a été accepté par le DALE (Département de l’aménagement, du logement et de l’énergie) et publié dans la FAO en août 2013 mais le chantier est actuellement figé suite au recours d’un voisin déposé en septembre 2013; recours qui a un effet suspensif mais qui ne ressuscitera pas l’ancienne bâtisse.

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Olivier Micheli
Ayant reçu son premier appareil photo instamatic à la veille de ses 11 ans lors d’un voyage avec son grand-père au Maroc, Olivier Micheli a très vite compris que la photographie allait devenir une addiction. Malgré sa passion pour les voyages et par la découverte de nouvelles contrées, Olivier garde toujours un oeil averti (voir les deux !) pour trouver des sujets originaux et surtout photogéniques dans son canton d’origine. Ayant rejoint l’équipe de Signé Genève en janvier 2014, Olivier est actuellement actif dans le vaste monde de l’Internet, monde dans lequel il a su lier ses deux passions: photographie et nouvelles technologies.

1 commentaire

  1. Mon Dieu!Certaines personnes sont incapables de s’adapter aux changements et à la modernité.Genève a aussi le droit de se moderniser,s’animer et créer ainsi les logements et bureaux contemporains dont elle a besoin.Sur ce front et en comparaison suisse et internationale nous sommes à des années lumières de ce qui se fait ailleurs.On ne peut même plus appeler cela du retard tant nous sommes largués.Le quartier de Sécheron a fait un tout petit effort mais cela manque encore d’ambiance afin d’en faire un vrai quartier contemporain et animé jour et nuit.Toutefois,Il faudra bien que les réfractaires à tout laissent Genève mettre son empreinte contemporaine soit construire son présent…Le bâti du domaine public,du logement et des bureaux du passé c’est soi-disant bien beau pour certains mais force est de constaté qu’à Genève,cela vieillit très mal.En effet,c’est très souvent malheureusement vraiment sale,hideux et très mal entretenu.Quant à ces soi-disant superbes villas,elles restent souvent inaccessibles au commun des mortels car cachées dans des broussailles,des jardins mal entretenus ou par des murs ou barrières tagés.De plus, c’est quoi une tour XXL pour Genève, 10 étages sur rez moins 2 de plus????????Il faut tout de même pas être ridicule….

    Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription