Accueil | Thématique | Actu | Interview de Françoise Clostre-Schaller, professeure de sculpture sur stéatite et en Arts Plastiques!

Partager l'article

Actu | Campagne | Centre

Interview de Françoise Clostre-Schaller, professeure de sculpture sur stéatite et en Arts Plastiques!

Portrait de Françoise Clostre-Schaller
<
>
Portrait de Françoise Clostre-Schaller

– Pourriez-vous vous présenter brièvement?
Née en 1957 à Paris, je suis très jeune attirée par l’art, le dessin, la peinture, le modelage et toute forme d’expression artistique non écrite avec des mots.
J’ai suivi la formation donnée par Mme Jeanine Falk-Vairant, d’abord en tant qu’enfant-élève, puis, après avoir élevé mes 9 enfants, comme professionnelle, entre 1994 et 2002.
Après un diplôme de pharmacienne, je me suis occupée de mes enfants, avant de revenir dans le monde du travail après 25 ans d’arrêt, et 2 ans expatriée pour raison professionnelle de mon mari au Canada.
En revenant, j’ai exercé la profession de directrice de centre équestre, de pharmacienne responsable et bien entendu d’enseignante en arts plastiques.
J’ai, depuis, découvert la sculpture sur stéatite. Et c’est avec beaucoup de plaisir que je réalise ces instants, suspendus à mes outils de sculpteur et qui finissent par toucher l’âme au plus profond de nous.

– Comment êtes-vous tombée dans le monde de l’art?
Comme Obélix dans sa potion magique, je suis tombée dedans quand j’étais petite. J’ai toujours dessiné, ou peint ce qui se présentait. La sculpture ? c’est plus récent. J’ignorais que la pierre ollaire pouvait se sculpter si facilement. Pour moi, elle ne servait qu’à faire des fourneaux et était très dure. En fait, la stéatite, son nom scientifique, durcit quand on la chauffe. Mais elle se laisse sculpter très facilement, voyez les réalisations de certains artistes inuits ou africains. Tout le monde a vu une fois ou l’autre, une sculpture d’un ours polaire, ou d’un hippopotame.

– Que représente la sculpture pour vous ?
La sculpture est un moyen de ne plus penser à autre chose, de s’épanouir malgré la situation actuelle, un mode d’expression, pas trop physique. La stéatite se sculpte sans beaucoup de force, avec des outils simples, une simple table et des limes suffisent…il faut avoir une pierre, des outils, et se laisser guider par la pierre elle-même. Parfois la forme vient toute seule, parfois il faut aller la chercher au plus profond de nous. Pour moi, c’est un moment important dans ma journée, avec la sortie de mes chiens.

– Pourriez-vous nous en dire plus sur vos cours/ateliers? je donne les cours de sculptures chez moi, par petits groupes, souvent une seule personne, mais je pourrais prendre 2 ou 3 élèves en même temps. Il suffit de prendre rendez-vous. Je suis plutôt assez libre dans les horaires. Comme toute grand-mère, je n’ai plus d’horaires liés à l’école et mon travail au poney club est très restreint et s’adapte très facilement.

– En quoi une pratique artistique peut-elle participer à notre épanouissement personnel? 
«Par l’enseignement de l’art, aider les êtres à se connaître, puis à se dépasser, au lieu de rester enfermés dans les étroites limites de leur « moi ». Le vœu est que professeurs et élèves vivent et ressentent la joie profonde d’accéder à un « plus être »… sur tous les plans ». (G. Martenot, 1971).
On ne peut pas « tricher » avec la création artistique. Si ça marche, la création est magnifique, si non, il faut recommencer, et recommencer encore.
Mais avant tout, il faut se faire plaisir. Quoi de plus épanouissant que de ramener à la maison une peinture, une sculpture dont on est fier et que l’on a plaisir à exposer dans son salon.

– Comment une artiste telle que vous vit cette période si particulière?
Ma table de salle à manger est toujours disponible, il y a toujours une pierre prête à se laisser sculpter, quelle que soit la période ou les problèmes extérieurs.
Je ne suis pas trop perturbée dans ma création artistique. J’aurais même plus de temps pour créer…ce sont les élèves, les relations humaines qui manquent, pas la création !

– Le mot de la fin?
La création artistique est une source constante d’épanouissement et de bonheur et j’espère continuer encore longtemps à créer.

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Igor Rodrigues Ramos
Je suis particulièrement actif dans le monde du blog, de Youtube et de l’écriture au sens large.

Genève est bien évidemment ma ville de coeur, celle qui m'a vu grandir.

Je suis ouvert à toute rencontre humaine et artistique!

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription