Accueil | Agenda | kalé ‘YIDDISH’ scope

Partager l'article

https://www.youtube.com/watch?v=uAqJh1Wshwkhttps://www.youtube.com/watch

kalé ‘YIDDISH’ scope

soirée cinéma :
YIDDISHE GLIKN – LE BONHEUR JUIF
film muet, 1925, d’Alekseï Granovski,
directeur du théâtre yiddish d’Etat Goset de Moscou,
avec accompagnement musical klezmer
dimanche 15 novembre 2015

soirée théâtre :
VÉRITÉS JAMAIS SÛRES
poèmes yiddish et musique klezmer
dimanche 22 novembre 2015

soirée klezmer :
KOL-ISHE
chants yiddish et musique klezmer
dimanche 29 novembre 2015

Pour cet automne 2015 l’association AMJ vous invite à découvrir ou à redécouvrir la culture yiddish et ses multiples facettes.
Non seulement cette culture a été présente et florissante dans de nombreux pays, à tel point que l’on put parler d’un Yiddishland, mais surtout, la culture yiddish a montré une richesse et une créativité trop souvent méconnue, dans les différents domaines artistiques tels que la littérature et la poésie, le théâtre et l’humour, la musique, la danse, l’opéra, le cinéma etc.. C’est à un véritable « foisonnement culturel » que l’on pouvait assister en Europe centrale, une richesse aujourd’hui insoupçonnée, détruite par la folie totalitaire.
On l’appelait donc le Yiddishland cette contrée aux frontière floues, au centre de l’Europe, entre la mer Noire et la Baltique et de l’Alsace à la Russie, à cheval entre la Pologne, la Lituanie, l’Ukraine, la Roumanie et la Hongrie, un territoire géographique n’ayant ni centre ni contours, où avant la deuxième guerre mondiale et le génocide du peuple Juif, plus de onze millions d’individus parlaient la langue dite juive, le yiddish. Dans le Yiddishland les enfants fréquentent des écoles où l’enseignement s’effectue en yiddish, les habitants font du théâtre, du cinéma, construisent des bibliothèques et donnent des conférences, ils chantent, ils s’aiment et se chamaillent, en yiddish.
Après la seconde guerre mondiale ce « continent » a disparu. Il a pourtant bien représenté une véritable civilisation du Moyen-Âge jusqu’à son anéantissement par le nazisme. Le Yiddishland avait ses journaux, ses hôpitaux, ses universités, ses théâtres et le Yiddish représentait autant qu’une langue, un mode de vie et de pensée.
Tenter d’en perpétuer la mémoire n’est pas facile mais c’est le sens de ce petit festival : exprimer et rendre à nouveau vivante une partie, une infime partie de la culture Yiddish, culture dont des fragments ont survécu parmi les bagages des émigrés, lesquels à nouveau la réinventèrent, l’enrichissant de nouveaux métissages…
Pensons à Abe Schwartz, à Naftule Brandwein, à Max Epstein par exemple, qui nourrirent des musiciens comme Giora Feidman, Joël Rubin et très près de nous, des musiciens faisant partie de ce programme, Michel Borzykowski, Charles Rappoport, Marine Goldwaser, David Lefebvre…etc.
Puisse ce petit aperçu vous donner l’envie de partir à la découverte de ce monde généreux, trop souvent méconnu tant il est difficile d’en suivre les traces.

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Dann Olivier Alfandary
Avant 20 ans, une charmante collégienne, très bonne pianiste, me confiait :
"...mes compositeurs préférés sont B-B-B !" (Bach, Brahms, Beethoven)
20 ans, c'est l'âge de l'association AMJ - les amis de la musique juive !

Fondée par un élan d'enthousiasme après le succès de l'année de la diversité mise en place par la Ville de Genève en 1996, l'association AMJ est gérée par un comité bénévole.
Elle organise 6 à 8 concerts par an et prend en charge la programmation d'une scène lors de chaque Fête de la Musique, dans le but d'élargir le panorama des répertoires présentés au public genevois, amenant sur scène l'incroyable richesse de l'héritage culturel des Juifs.
Ni Bach, ni Brahms, ni Beethoven donc, mais des musiques liturgique et classique, populaire, folklorique ou jazz, du théâtre yiddish et des films muets du début du XXème siècle, des ateliers de musique klezmer et de danses...

Suivez la programmation sur www.amj.ch elle vous emmènera de surprise en surprise...

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription