Accueil | Slider actualités | Le blanc qui habille les genevoises

Partager l'article

Actu | Centre

Le blanc qui habille les genevoises

Canon ©leblanc Canon ©leblanc Phare ©leblanc ©leblanc Cygne ©leblanc Angélique Freytag ©leblanc
<
>
Angélique Freytag ©leblanc

Il sait habiller les femmes du monde entier, de par sa grâce naturelle, sa luminosité et son je-ne-sais-quoi qui donne une allure folle une fois porté. Se moquant ouvertement des saisons, il règne en maître sur le royaume du vêtement, il est le caméléon du style. Elevé au rang d’incontournable par les icônes des années 70, il n’a depuis cessé d’être sous le feux des projecteurs. Lui ? C’est le t-shirt blanc, un basique essentiel.

« le blanc, un basique qui annonce la couleur »

C’est dans un café populaire de la Place du Cirque que je rencontre une pétillante blonde lookée jusqu’au bout des ongles, Angélique Freytag. Après quinze années dans le monde de la communication, elle s’est également essayée au marketing il y a trois ans de cela, notamment en créant l’emblématique événement Gliss’en Ville. Electron libre, Angélique s’est toujours intéressée aux acteurs locaux et culturels qui font la vie de la cité de Calvin : « mon dada, c’est les petits labels, les créateurs locaux et du coup je me suis lancée il y a deux ans dans l’organisation des Night Market au Village du Soir et j’ai monté dans le même temps avec deux copines, LesMondaines, un vide-dressing haut de gamme » me dit-elle avec assurance. Après plus d’une décennie bien remplie, elle s’est lancé un nouveau challenge, l’entreprenariat. Férue de mode, c’est donc logiquement vers le prêt-à-porter qu’elle s’est tournée pour créer une gamme de t-shirt blancs griffés de symboles décalés au trait léger, emblématiques de la ville. Une coupe vintage saillante juste ce qu’il faut, un tissu 100% coton de qualité supérieure et un dessin au niveau du coeur accompagné du mot « genevoise », voici le blanc !

le blanc, par et pour la genevoise

« Quand je parle de l’univers de ma marque, je parle surtout de la femme, de la genevoise. En fait, la genevoise, elle aime la mode, elle aime les tendances, mais elle ne va pas forcément les suivre parce qu’on est dans une ville où on n’ose pas. La genevoise pour moi, et je me désigne aussi, elle est influencée par sa voisine la parisienne et lorsqu’elle veut s’habiller comme elle, elle ne trouve pas l’offre adaptée ». C’est partant de ce constat et ainsi pour répondre à une demande encore timide, qu’Angélique a lancé le blanc, un basique par et pour la genevoise. Sur mesure, son t-shirt blanc mix vintage et modernité grâce à sa coupe droite, ses manches à la taille parfaite, toujours dans le but de satisfaire l’exigence de la genevoise. Mais LA touche de le blanc n’est autre que ses symboles, dessinés au niveau du coeur : pas de jet d’eau, de montre fleurie ou de « montre Rolex » pour Angélique, qui a préféré partir sur du décalé-chic, plus proche de ce qui illustre la vie quotidienne de la genevoise. « Je ne savais pas que je savais dessiner ! J’ai commencé à griffonner et je me suis rendue compte que je savais faire. Je pense que ce qui m’a motivé c’est de me dire que je parlais de la vraie genevoise, la genevoise cosmopolite », rétorque-t-elle avec enthousiasme.

« T’es canon, t’es genevoise »

De ses traits sont nés quatre symboles, tous aussi énigmatiques. Les canons (Ancien Arsenal), indissociables de l’histoire de Genève et devenus au fil du temps point de rendez-vous des genevoises en Vieille-Ville ; le cygne, animal gracieux à fort caractère qui selon Angélique, « représente totalement la genevoise ! Non, plus sérieusement, j’ai choisi le cygne car je suis une grande fan du Lac Léman et l’été c’est mon quartier général. J’y fais beaucoup de Paddle ». Ayant choisi en premier lieu le plongeoir des Bains des Pâquis pour son côté vintage autant que lieu historique où il fait bon vivre, Angélique s’est finalement tournée vers le phare du bout de la jetée, lumière guidant les marins -et les genevoises !-. Dernier symbole élaboré par la créatrice, la longeole, saucisse aromatique spécialité du canton : « On verra le nombre de filles qui osent le porter ! Moi je le trouve rigolo, c’est décalé et puis après tout, il faut oser ! ». Tous ces symboles sont accompagnés du mot « genevoise », une façon de porter la cité dans et sur son coeur.

Deux mots d’ordre : qualité et exclusivité

Impression sur t-shirt pour sa première gamme, Angélique a pour projet d’en développer une seconde, dérivée de la première, dont les symboles -et le mot « genevoise »- seront cette fois-ci brodés. Privilégiant la qualité à la quantité le tout avec une pincée d’exclusivité 100% locale, le blanc sera présent chez quelques concept-stores et lieux branchés genevois triés sur le volet ainsi que lors d’événements locaux en rapport avec les créateurs (Night Market, LesMondaines). « Ce sont des boutiques avec lesquelles j’ai le même feeling à propos de la mode et une vision identique de la genevoise » ajoute la créatrice. Entièrement designé à Genève, le t-shirt a cependant été produit en Europe, faute d’usines textiles adéquates en Suisse. Le blanc est en train d’écrire sa propre histoire, celle de la genevoise, la genevoise qui ose et qui aime sa ville. Que peut-on encore attendre de cette marque qui détonne ? Une boutique en ligne et d’autres symboles bien sûr !

Lancement ce jeudi 3 mai à 18h, au mythique Café des Bastions.

Facebook : www.facebook.com/leblancge/
Instagram : www.instagram.com/le_blanc_ge/

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Sivanah Lachavanne
Franco-suisse de 24 ans ou ferneysienne-genevoise mais surtout fière de pouvoir combiner ces deux entités au niveau culturel, politique et économique.
Etudiante en Master Science du Langage et Histoire moderne
La micro-actualité n'est pas le sous-domaine de l'actualité, au contraire !
Ouvrons nos yeux et nos esprits à la ville, pour une information accessible.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription