Accueil | Quartiers | Centre | L’Union Accordéoniste Carougeoise fête ses 60 ans!

Partager l'article

Centre | Culture

L’Union Accordéoniste Carougeoise fête ses 60 ans!

L’Union Accordéoniste Carougeoise fête ses 60 ans!

Nous n’aurons plus de raison, désormais, « d’accorder l’aumône à l’accordéon » comme l’écrivait Gainsbourg. Ce merveilleux compagnon à bretelles a en effet le vent en poupe et était à l’honneur, le samedi 22 novembre du côté du Rondeau de Carouge, grâce aux jeunes élèves de l’UAC qui interprétaient, à l’occasion de cet anniversaire, un florilège virevoltant de leur répertoire pour le plus grand bonheur de son fondateur, Jean Hendrickx, 88 ans au compteur : «Depuis que j’ai onze ans, la passion de l’accordéon ne m’a jamais quitté. Quand j’étais gosse, nous avions l’habitude de défiler avec nos instruments dans les rues de Carouge, c’était la mode et le trafic, en 1937, le permettait ! »

Fusion de deux sociétés
Nommé sous-directeur quelques années plus tard au sein de l’une des deux sociétés accordéonistes carougeoises de l’époque, Monsieur Hendrickx ressent néanmoins l’envie de voler de ses propres ailes pour se poser, avec nostalgie, juste de l’autre côté du pont et créer sa propre société« la Roseraie ».
« Enfant de Carouge, j’avais toujours dans l’idée de revenir dans ma cité. L’occasion s’est présentée lorsque le directeur de « la Sociale » est venu me trouver : il n’avait plus de professeur pour ses élèves! » Et c’est ainsi qu’en novembre 1954, ces deux sociétés fusionnent pour devenir l’Union Accordéoniste Carougeoise. Directeur musical pendant plus de quarante ans, ce vénérable monsieur confie : « j’ai ma petite fierté, car la société a gardé le même nom que je lui ai donné et surtout, elle existe encore ! »

L’UAC au Concours suisse en 2015
« Bien des péripéties ont jalonné ces soixante années d’existence pendant lesquelles l’association a failli disparaître pour renaître encore plus belle à chaque fois. » poursuit Pierre-André Chabloz président depuis 2003. Un peu dépassé le piano du pauvre ? « Non, pas du tout, l’accordéon n’est pas ringard ! Nous constatons un engouement très net envers cet instrument pour toutes les possibilités qu’il offre : du classique au tango en passant par la chanson française, on l’entend de plus en plus ! »
A noter, et c’est d’importance, que certains élèves de l’UAC participeront en mai 2015 au Concours suisse d’accordéon qui aura lieu à Lucens (VD), « C’est un honneur pour les Romands d’organiser cette manifestation à l’échelle nationale ! » se réjouit-il.

Sous la houlette d’un professeur dynamique
Nelson Martins, Portugais d’origine, féru de fado, n’a pas tout à fait vingt ans lorsqu’il prend la direction musicale de l’UAC en 2006. Après avoir suivi des cours de solfège au Conservatoire de Musique de Genève (qui n’enseigne pas cet instrument considéré comme non académique), il rejoint l’Union Accordéoniste Mixte de Genève. Vers l’âge de 16 ans, Nelson décide d’en faire son métier : « Mais c’est difficile d’en vivre reconnaît-il, je jongle entre mon travail dans le bâtiment et les cours que je donne. Heureusement, j’ai un patron compréhensif ! »Quel but se fixe-t-il pour l’avenir ? « Actuellement, j’ai une quinzaine d’élèves dans toutes les catégories d’âge mais je souhaiterais pouvoir reconstituer un orchestre, comme il y a quelques années. ». Le président approuve : « Il est en effet très important que les musiciens puissent apprendre à jouer à plusieurs et à s’écouter ; cela fait aussi partie de leur cursus d’apprentissage. ».
En attendant, avec la collaboration des accordéonistes de Plan-les-Ouates, Nelson Martins prépare un concert qui aura lieu le 14 novembre 2015 à la salle des fêtes de Carouge.
Non, décidemment, «pas de lassitude à l’horizon… pour l’accordéon ! »

Intéressés ?
Ecole de musique reconnue par le DIP, cours de solfège dès 5 ans et d’accordéon basse-standard et baryton dès 7ans.
Lieu: sous-sol de la salle des Fêtes de Carouge, 37 rue Ancienne.


Renseignements : 076 556 89 11 ou 079 329 27 49

Presque 60 ans séparent ces deux photos : Monsieur Hendrickx dirige l’une des premières volées de l’UAC. Chloé, 16 ans, concentrée, interprétant un morceau d’Astor Piazzolla accompagnée par son professeur Nelson Martins.
Le pantalon a remplacé la jupette mais le blanc et le noir restent de rigueur !

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Nathaly De Morawitz-Schorpp
Grâce à Signé Genève, Nathaly a le privilège de partager ses multiples passions: chemin de fer ou histoire genevoise, rencontres avec les gens de son quartier ou échanges avec des artistes, aussi divers soient-ils. Guide culturelle et du chantier du CEVA, elle aime particulièrement faire découvrir les multiples facettes de Genève sous un angle original et insolite (www.geneve-en-balade.ch). Quand elle n'est pas à Carouge, sa ville de coeur dont elle connaît tous les recoins, Nathaly participe à l'organisation de voyages culturels et gourmands en Italie au sein de l'association INSOLitalia.





Normal
0

21

false
false
false

FR-CH
JA
X-NONE





/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:"Tableau Normal";
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent:"";
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family:Cambria;}

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription