Accueil | Thématique | Actu | Maisons Ronald Mc Donald

Partager l'article

Actu | Centre

Maisons Ronald Mc Donald

A Genève. DR
<
>
A Genève. DR

Le géant de l’industrie internationale du fast-food  Mc Donald ne se limite pas seulement au secteur de la restauration mais s’implique depuis de nombreuses années (40 ans) dans le secteur social en proposant notamment des maisons Ronald Mc Donald. Il existe plus de 360 maisons de ce type dans le Monde.  En Suisse elles se trouvent dans divers cantons (Genève – Berne – St Gall – Bâle et Lucerne). A Genève,  la Fondation en Faveur des Enfants Ronald Mc Donald soutient les familles dont l’enfant doit être  hospitalisé au HUG. Les familles qui, en plus du stress psychologique qu’implique la maladie de leur enfant, connaissent également des problèmes pratiques comme la distance entre l’hôpital et leur domicile, les frais d’un séjour éventuel à l’hôtel ou simplement des frais de restaurant, sont soulagées de trouver auprès des Maisons Ronald Mc Donald un chez-eux temporaire.

J’ai eu l’occasion de m’entretenir avec la directrice des deux maisons situées à l’Avenue de la Roseraie, juste à côté de l’hôpital et de la pédiatrie. Madame Anita Huber m’explique « La première maison Ronald Mc Donald en Suisse est née à Genève en 1994 ».  « Dans cet espace,  nous nous engageons à accueillir les parents d’enfants gravement malade qui nécessitent une hospitalisation de plusieurs semaines, voir plusieurs mois, au centre pédiatrique des HUG ».

Elle ajoute que ces maisons sont un réel soutien pour les parents désirant être présent et accompagner leurs enfants (du nourrisson à l’âge de 16 ans) qui ont souvent des pathologies sévères nécessitant une hospitalisation dans les secteurs de la cardiologie, de la greffe notamment. Ces enfants gravement malades ont besoin de leurs parents. « Le but de nos maisons est de garder la famille la plus intacte possible durant la période difficile qu’elle traverse » rajoute t-elle « les 10 chambres que nous proposons et l’infrastructure dont disposent les parents (cuisine – salle de bain privées – petit salon – buanderies) les placent dans une atmosphère accueillante et apaisante ». En moyenne les gens séjournent environ 12 jours, précise Anita Huber, cela dépend évidemment des pathologies de l’enfant. D’où  viennent ces familles ? A 90% de Suisse et environ 10% de l’étranger. Les espaces communs permettent également aux résidents de recevoir des amis ou d’échanger avec d’autres familles. Anita Huber me dit qu’elle éprouve beaucoup de satisfaction à  accueillir ces parents, souvent démunis psychologiquement, qu’il faut entourer et écouter car ils sont souvent confrontés à des situations angoissantes. Il est d’autant plus important de pouvoir se retrouver en famille, frères et sœurs sont aussi les bienvenus, dans une atmosphère sereine, qui va indirectement favoriser le processus de guérison de l’enfant hospitalisé.  Dans le cadre de ces deux maisons, un jardin, une place de jeux, des livres et des jouets sont à disposition. J’ai recueilli le témoignage de parents  ayant séjourné dans l’une des Maisons, voici ce qu’ils m’ont confiés « Après la naissance, notre fils a fait une hémorragie cérébrale. Il a dû être transféré de Delémont à l’hôpital de l’Ile à Berne. Les médecins ont du le garder deux semaines en observation. Nous avons pu rester à ses côtés grâce à la Maison Ronald Mc Donald. Nous avons été très bien entourés et avions un souci en moins pendant cette période difficile, ce fut le meilleur hébergement provisoire que nous aurions pu imaginer ». De quelle manière une famille peut-elle obtenir une chambre, Anita Huber m’explique que la demande peut venir de la part du médecin ou par la famille directement.

Le prix à payer par nuitée s’élève à Frs.20.–. Alors peut-être qu’en allant prochainement consommer un Mc Do vous aurez la pensée de participer un peu à aider ces familles et surtout les enfants qui sont hospitalisés dans les secteurs spécialisés des divers hôpitaux en Suisse. Pour plus de renseignements : www.ronaldmcdonald-house.ch.

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Dominique Wyss
Journaliste, productrice et animatrice d'émissions durant quelques années auprès d'une radio locale genevoise, Dominique est actuellement rédactrice free-lance auprès de divers magasines. Elle a décidé de l'investir également pour Signé Genève.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription