Accueil / Zones / Centre

Centre

La nouvelle Constitution met en balance le passé et l’avenir

Un tel conflit entre Développement durable et conservation du patrimoine a surgi début 2012 en marge de la belle Pénétrante Verte qui, via Les Crêts du Petit-Saconnex, relie Cornavin à Palexpo. Fin mai, au Chemin des Crêts, au sommet de la parcelle 2061, le Conseil d’Etat (Exécutif) commence par classer comme « historique » une terne villa désaffectée, construite en 1938 par l’urbaniste Maurice Braillard pour le pépiniériste Boccard. Ce classement constitue une sévère contrainte pour le positionnement de l’immeuble destiné à une nouvelle zone 3 (immeubles) et pour l’avenir des 60 familles qui y logeront. L’opposition, venant de l’ensemble des voisins le long de l’Avenue Trembley, est balayée. En novembre 2012, le Grand Conseil (Législatif), basant son Projet de Loi 10910 sur ce plan peu op...

«Peindre ensemble» à l’espace de quartier Le 99

Pour la quatrième année consécutive, Jan Frank Martin et Valérie Oppel proposent aux habitants des Charmilles de partager avec eux leur passion pour la peinture. Ni inscription ni cotisation ne sont nécessaires. C’est autour d’un pic-nic que les deux organisateurs accueillent chaleureusement les participants, de 18h45 à 19h30. Puis, les portes se ferment et la salle polyvalente se transforme en un véritable atelier de peinture. En musique, assis ou debout, avec son propre style et sa technique, chaque participant se concentre sur ses toiles, tout en profitant de la dynamique de groupe. Il ne s’agit pas d’une leçon de peinture, mais plutôt d’un lieu d’échange et de soutien. Parfois, un défi est lancé, «peignez les yeux bandés», mais chacun est libre de le relever ou pas. Un espace ouv...

Ma Vespa a rencontré sa soeur

Elles s’étaient déjà croisées dans le quartier. Mais jamais elles ne s’étaient parlé. C’est chose faite, tout à l’heure, à l’angle de l’avenue Bertrand et de l’avenue de l’Athénée. Ma Vespa Primavera, première immatriculation en 1982, a rencontré sa soeur, sa jumelle. Elles avaient des choses à se dire puisqu’elles sont toutes deux des modèles ET3, relativement rares. Mieux: comme l’exigeait la législation suisse, elles ont été affublées de clignotants pour être vendues en Suisse. Leurs cousines vendues ailleurs ne portaient pas ces appendices disgracieux. D’ailleurs, je les ai retirés et le propriétaire de la soeur de ma Vespa aussi. S’il se reconnaît ici, je serais heureux d’en savoir plus sur sa moto. Je suis ...

Une application qui peut vous faire gagner du temps

Bonjour à Toutes et à Tous ! Aujourd’hui, j’ai envie de vous faire connaître une petite application bien utile qui fonctionne sur Android. Elle s’appelle Emergency Response Tool , créée par SituationWare Mobile. Son descriptif succinct se trouve sur le lien que j’ai joint et… elle est ►Gratuite◄ ;o) ! [ Une petite parenthèse pour indiquer que le souci de fonctionnement signalé dans un commentaire d’utilisateur a été réglé, puisque j’utilise l’application sur le type de téléphone sensé ne pas pouvoir s’en servir… \\(^.^)// ] En quoi cela consiste : Concrètement, si vous avez été pris(e) dans un bouchon et que vous découvrez qu’il est dû à un événement tel qu’un accident, une canalisation qui a endommagé la route, des tr...

Réseautage PME à Genève – prenez une Pause-café

Les PME genevoises découvrent un nouveau réseau: les Pauses-café – réseautage PME Lancée il y a environ 2 mois, cette initiative a pour objet de favoriser les échanges interpersonnels, mais vraiment! Partant de l’idée que les entrepreneurs n’ont plus toutes leurs soirées à passer dans les différents cocktails, cette alternative s’avère complémentaire aux différents cercles de rencontres existants sur la Riviera et à Genève-même. "La demande des petites entreprises est de se connaître personnellement", dit Pamela Chiuppi, fondatrice de la plateforme. L’objectif est de passer du virtuel (le groupe est né sur le réseau social professionnel LinkedIn) à une rencontre concrète, avec des clients, fournisseurs ou concurrents potentiels, pour palper l’a...

Venir en aide aux personnes qui ont perdu un être cher

Philippe Renaud a créé la fondation « Eve la Vie ». Elle vient en aide aux personnes qui ont perdu un être cher. Septembre 2010, Evelyne s’éteint après six ans de combat contre la maladie. Philippe reste prostré, sous le choc. Les jours passent puis les semaines, mais la douleur continue de l’étreindre. Auprès des amis comme de la famille, il ne trouve pas suffisamment d’écoute et d’attention. « Mes proches préféraient éviter le sujet, pensant me protéger, alors que l’effet était inverse. Ne pas entendre parler de ma femme m’était insupportable », se souvient Philippe. C’est pourtant là, de cet abîme, qu’il va puiser l’énergie pour créer une fondation. « Il fallait à tout prix que je me lance corps et âme dans un projet », avoue-t-il. Mis dans la confidence, des collègues orientent Philipp...

Des débuts remarqués pour « Signé Genève »

« Signé Genève », le premier site communautaire genevois, a été lancé ce matin du 31 octobre. Et déjà des fans se sont manifesté pour exprimer à quel point ils attendaient la création d’un tel site! « Signé Genève » a déjà des ultras, à en croire ce tag repéré au parc Bertrand!

La palme au pin

Lundi matin, j’ai voulu voir à la lumière du jour ce que je devinais la veille au soir, en courant dans le parc Bertrand. Et en effet, les allées du parc étaient jonchées de feuilles, de branches voire de troncs! La bise a fait de sacrés dégâts. La palme revient au pin qui s’est couché sur l’avenue Peschier, à la hauteur du croisement avec la rue Barraud. Peu après 8 heures, il avait déjà été découpé en rondelles.

Le carrousel de la Madeleine doit partir

Il tourne le carrousel de la Madeleine. Sous l’œil bienveillant de la cathédrale Saint-Pierre, avec ses chevaux en bois du XIXe siècle, ses voitures des années 50 et ses broderies rutilantes. Voici trente-quatre ans que le manège n’a pas bougé de son emplacement au pied de la Vieille-Ville. Mais voilà que cela pourrait changer en 2013, car la place de la Madeleine subira d’importants travaux dès le début de l’année prochaine. Comme annoncé en mars 2011 par Pierre Maudet (alors conseiller administratif de la Ville de Genève), l’abri antiaérien désaffecté situé à quelques mètres sera transformé en centre pour la jeunesse et l’expression artistique. Financés par la fondation Hans Wilsdorf, les travaux démarreront vraisemblablement en janvier et dureront plus d’une année dans ces fortification...

Charmilles: un nouveau concierge à la Concorde

Depuis le 15 octobre 2012, Joao Soares De Oliveira, 41 ans, prend soin des locaux communs des immeubles situés aux numéros 1 à 17 de la rue Camille-Martin, aux Charmilles. Le bâtiment, imposant, appartient à la Société Coopérative d’Habitations Genève. Joao est originaire de Moura, une ville portugaise de 17’000 habitants, située dans la région de l’Alentejo. Quand Joao pense à cette «petite ville», comme il l’appelle, cela lui procure un sentiment de liberté et il me dit : «ce qui me manque énormément, c’est la chasse et la pêche, le week-end, avec les copains. Et puis les apéros en fin de journée.» Il s’installe à Genève par amour Joao est arrivé à Dardagny il y a 16 ans. Maçon de profession, il y est venu dans le but d’effectuer des travaux dans une ferme familiale, pendant ...

La bise noire brise le mât des Bains des Pâquis

Sous l’effet des très fortes rafales de bise de ce weekend du 27-28 octobre, le mât des Bains des Pâquis a fini par rompre ses haubanages et tomber de chaque côté de la jetée, laissant flotter les drapeaux Suisse et Genevois dans l’eau. Un spectacle rare. Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer.   par Philippe Constantin, coordinateur AUBP  

Villa Freundler: le mur de la discorde

En ce mercredi après-midi d’octobre, il fait beau. Je m’approche du chantier mis en route pour la réfection de la villa Freundler, du va-et-vient incessant de camions, les ouvriers travaillent d’arrache-pied. Je prends quelques petites photos du chantier. Autour du parc et de la villa, donnant sur la rue des Voisins à Plainpalais, se dresse un ancien mur d’enceinte de quelques dizaines de mètres de long, plutôt bas, sale et tagué. Classé au patrimoine historique, ce mur sera vraisemblablement conservé. Je m’approche d’un monsieur âgé d’une trentaine d’années. Il se prénomme Alexandre. Il habite le quartier et est un travailleur social engagé. Il ne voit pas trop pourquoi on le conserve. Selon lui: « il enferme le lieu. De plus, il est laid. » « Coupée du parc, comme enfermée » Puis, ...

Mot de passe oublié

Inscription