Accueil / Zones / Centre

Centre

Genève à travers les yeux de deux bloggeuses

Jet d’Eau, horloge fleurie et Cathédrale Saint-Pierre. Habitants et visiteurs connaissent ces symboles genevois à découvrir absolument. Mais Genève regorge également d’adresses insolites, de lieux intrigants un peu enfouis et d’endroits atypiques. C’est justement cette Genève, curieuse et méconnue, que deux bloggeuses et influenceuses genevoises ont voulu montrer dans le guide Aimer Genève aux éditions Mardaga. Ainsi, Nouhad Monpays du blog Choisis ton resto et Sakura Horiguchi, alias Le Petit Chou, ont recensé 200 adresses pour (re)découvrir autrement la Cité de Calvin. La sortie du guide était l’occasion de discuter avec les co-auteures de leurs parcours, de leurs débuts dans le blogging et des réseaux sociaux en général. Publié par Mardaga, édition belge créée en 1966, le guide fait par...

Réchauffer les corps et adoucir les coeurs cet hiver avec Chaï Bike

Je suis accueillie par Shyamalie, l’une des responsables, et son mari Eric, dans la mince arcade du Chaï Bike, à la Rue de l’École-de-Médecine. Instinctivement et non sans un certain enthousiasme, Shyamalie me tend son breuvage fait maison aux mille vertues. Il faut dire qu’un peu de chaleur ne fait pas de mal en ce jour particulièrement froid et gris. C’est donc en toute intimité que nous nous installons pour discuter de ce pop-up store atypique. Des tea-room, on en voit déjà partout, mais des concepts comme celui du Chaï Bike, rarement. La créatrice de ce thé aux douces saveurs d’Asie du Sud, s’empresse de me raconter l’histoire de son concept, avec une gentillesse et une ouverture hors-pair. Thé Chaï à la main, je n’ai même pas besoin de lui poser de questions tant le fil de la di...

Genève pour les plus petits

C’est en devenant maman d’une petite fille, qu’Emilie Servettaz a décidé de lancer son blog, Les Petits Genevois. Se spécialisant sur les endroits kids-friendly à Genève et à l’étranger, elle a rassemblé une multitude d’adresses originales et conviviales à tester en famille. A côté de son blog, Emilie Servettaz s’est également lancé un autre défi : publier un guide bilingue français-anglais retraçant plus de 200 lieux genevois à visiter avec les enfants. Après deux ans de recherches et d’écriture, son livre a été publié au mois d’août et une réimpression est déjà en cours. Signé Genève est allé à sa rencontre pour discuter des origines du blog et de la conception du livre. Signé Genève : Quel est ton parcours professionnel ? T’a-t-il aidé à te lancer dans l’écriture du blog et du guide Gen...

Sainte Latifa de Carouge

C’est dans les rires et les applaudissements que, mettant un voile sur sa tête devant l’Eglise Sainte-Croix, Latifa Djerbi, actrice et metteuse en scène du spectacle itinérant menant du chantier du Théâtre de Carouge à la salle temporaire « La Cuisine, s’est auto-proclamée « Sainte Latifa de Carouge » ! Elle venait de jouer, ce 13 octobre, son spectacle phare « L’Opération Farine », traitant de l’intégration, mêlant farine blanche et farine de sarrasin pour confectionner un pain savoureux. Evidemment l’élaboration de ce pain ne va pas sans difficultés, grands coups de poings et de gueule, mais finalement tous les spectateurs se levaient émus et suivaient, enchantés, Larifa à travers Carouge et à la rencontre de diverses performances, dont la plus hilarante était celle de la chorale du Club...

Festival Couleur Café, un départ pour l’Afrique

Un nouveau voyage au cœur de la multiculturelle Afrique se prépare à Genève. Pour la cinquième fois, le Festival Couleur Café invite les genevois à monter à bord de son avion pour découvrir la richesse musicale et la diversité des traditions de ce continent aux nombreuses facettes. Placée sous le signe de l’Afro-Jazz, cette édition propose à la fois de découvrir les grands noms de la scène musicale et de faire des escales sous forme d’ateliers, défilé de mode et match d’improvisation. Le Festival ouvrira ses portes le jeudi 15 novembre à l’Alhambra avec une soirée à la fois humoristique grâce à Antoine Maulini, esthétique avec le défilé du Loëka Concept et musicale en compagnie de la talentueuse Sona Jobarteh et de sa kora. Le lendemain sera à la fois jazz-blues avec la violoncelliste Leyl...

Une nouvelle plume à Genève

Les nouvelles plumes sont toujours à saluer sur la place genevoise. Annik Baumgartner, qu’une carrière académique ne prédestinait pas forcément à la littérature, est de celles-là. Le 21 novembre paraîtra en France son premier roman, une saga d’heroic fantasy destinée aux préadolescents. L’auteure, docteure en linguistique, a changé son fusil d’épaule, après huit ans au sein de l’alma mater genevoise ( 3) et surtout un fructueux congé sabbatique de huit mois. Durant cette période, elle s’est consacrée à l’écriture, un domaine qui l’a désormais conquise. «J’ai deux filles, dit-elle. À l’origine, c’est pour elles que je me suis mise à écrire. Pour resserrer les liens, en quelque sorte. Pour l’instant, c’est plutôt réussi, parce que l’aînée, après la lecture des cinq premiers chapitres, veut m...

En Limousine depuis 1958

Le 25 octobre dernier l’entreprise familiale Globe Limo SA a dignement fêté ses 60 ans, ainsi que trente-six ans de collaboration avec les TPG. Ce fut une belle fête et j’ai eu l’occasion de rencontrer son tout jeune directeur commercial Maxime Chatellain Vous êtes un des membres de la famille, le neveu, racontez-nous comment est née cette entreprise familiale genevoise. En effet, Globe Limo SA est une société entièrement familiale. Créée en 1958, sous le nom de Globe Limousines. Depuis 1992 Jean Jacques Salzard et son épouse Maud gèrent et développent notre entreprise. Au cours des deux dernières années leurs enfants Isabelle, Laurent et moi-même avons intégré la direction pour une passation des rennes tout en douceur. J’imagine qu’à l’époque l’entreprise était un des pionniers dans ce ge...

Festival Filmar in America Latina !

FILMAR célèbre ses 20 ans de passion consacrés aux cinématographies et à la culture latino-américaine en Suisse. Dès le début de cette odyssée cinématographique, pilotée par le Comité de l’Association Cinéma des Trois Mondes, avec le soutien des autorités genevoises, les amateurs de films d’auteurs accompagnent ce voyage cinématographique latino-américain passionné et engagé. Notre programmation privilégie le cinéma indépendant, les films d’auteurs, les cinéastes latino-américains qui traitent des problématiques économiques et sociales du continent : peuples autochtones, minorités, question urbaine, droits humains, questions de genre, environnement.

Rêves au temps suspendu

A la route des Acacias, on sent encore vibrer l’existence de plusieurs époques : le nom des rues et quelques maisons entourées de jardins évoquent les prairies champêtres du début du XXe siècle. En face de l’arrêt de tram « Industrielle » de grosses poupées de chiffons sur un balcon de bois attirent gaiement le regard sur ce passé. Le bâtiment Sicli illustre la période industrielle, de grandes zones commerciales le terne présent, cependant chargé de désirs. Je me dirige vers le 21, à la Chapelle des Arts, peu connue, ou plutôt qui n’est plus connue, , car dans ma jeunesse un pasteur bon prêcheur y attirait des foules… Puis elle a été parée des vitraux de Bodjol, un peintre et maître verrier très apprécié. Elle reste maintenant un lieu d’exposition. Ce samedi de novembre, je pousse la porte...

Splendide survol de la rade en Antonov An-2

Tout a commencé un lundi… Une entame hebdomadaire aussi banale que les 51 autres premiers jours de la semaine jusqu’à l’instant où, le téléphone a sonné. Une amie de longue date cherchait des volontaires téméraires pour une expérience inédite. Après un vérification météo sur Internet, nous avons pris la décision de faire partie du mystérieux périple. Après confirmation du raid pas plus tard que la veille au soir, nous nous sommes donc rendus le lendemain dans la banlieue verdoyante de Nyon afin de retrouver la dizaine d’heureux élus. Accueillis en toute décontraction par les bénévoles et après avoir réglés les modalités d’usage avec Vivianne en charge de la partie administrative et logistique, on nous prie de suivre Didier tout en écoutant ses indications: « restez gruppiert! ». A pe...

Cowboy Kurt : 1 an après…

Tout le monde se souvient du gigantesque incendie qui, en mai 2017, avait ravagé un hôtel de la rue de Monthoux angles rue de Fribourg et rue de Neuchâtel. Les flammes sortaient des fenêtres du dernier étage avant d’embraser la vielle charpente en bois bien sec…. 35 hommes du SIS et de nombreux volontaires avaient lutté pour venir à bout de ce feu. Il fallait aussi protéger l’immeuble jouxtant ainsi que les commerces au rez-de-chaussée. Si les commerces ont pu être épargner des flammes, ils ont été bien arrosés… C’est ce que certains appellent les effets secondaires. Parmi ces commerces, le non moins célèbre magasin d’articles western, le bien nommé Cowboy Kurt. Il aura fallu 6 mois pour trouver un autre local commercial, faire les travaux et ouvrir un nouveau magasin. En octobre 2017, l’o...

Phil Curt présente son album 100% genevois

Le genevois qui essaime les scènes romandes et françaises depuis plus de 25 ans présente son album. C’était l’occasion de le rencontrer et de lui poser quelques questions. Sur scène avec lui John Woolloff, qu’on ne présente plus et Thierry Hochstätter Comment s’est faite la rencontre avec John Woolloff ? Durant l’été 2015, j’avais deux morceaux à arranger. Les arrangements que j’avais étaient assez pop et je voulais une couleur plus punchy, plus rock. Il a écouté ma musique et m’a proposé de faire quelque chose entre les deux. Et c’est exactement la musique que nous jouons désormais un mélange pop-rock en français. Il m’était important de chanter en français pour mettre les bons mots sur les émotions même si notre phrasé est plus compliqué. Au final, John m’a proposé de f...

Mot de passe oublié

Inscription