Accueil / Zones / Centre

Centre

Aux Eaux-Vives, une ruche de solidarité avec l’Ukraine

Issu d’une initiative privée, un Centre d’aide aux réfugiés Ukrainiens fournit vêtements et produits de première nécessité aux nouveaux arrivants de tout le canton. L’adresse de la rue du Nant 6 est connue de presque tous les Ukrainiens récemment arrivés à Genève. Une simple feuille A4 collée sur le côté de l’entrée de l’immeuble indique l’existence du lieu et ses heures d’ouverture. Passée l’entrée, on ne peut plus se tromper : des drapeaux jaune et bleu étendus sur la rampe d’escalier mènent le visiteur droit au deuxième sous-sol. La porte grande ouverte laisse entrevoir l’agitation qui règne à l’intérieur de ce vestiaire aux murs gris en béton. Parmi les 600 inscrits, les bénévoles se relayent tous les jours par groupes de dix ou douze, y compris les dimanches et jours fériés. Certains ...

Histoire extraordinaire des imprimés ordinaires

Si les livres constituent la partie émergée de cet immense iceberg qu’est la production de textes imprimés, les feuillets éphémères de quelques pages, vendus à bas prix au plus grand nombre, se situeraient plutôt dans la partie cachée. La richesse de leurs contenus, constitués autant de vérités merveilleuses que de fictions vraisemblables, étonne encore. L’exposition retrace l’histoire des modes de production, de vente, de lecture et de conservation de ces feuillets, souvent illustrés, destinés à toutes les couches de la population, y compris au public illettré. À travers une sélection d’exemplaires allant du XVIe au XXIe siècle, elle dévoile le rôle qu’ils ont eu dans la construction de notre imaginaire et dans la préfiguration de la presse ou encore de la bande dessinée. Du 3 mai au 29 j...

Comment réagir en cas d’alarme générale

Comment réagir en cas d’alarme générale Chaque année, le premier mercredi du mois de février et dans toute la Suisse, l’office fédéral de la protection de la population effectue un test des sirènes de l’alarme générale mais aussi celle de l’alarme-eau pour vérifier leurs bon fonctionnements. Récemment, le discours de quelques minutes de Vladimir Poutine annonçant son invasion de l’Ukraine et menaçant de frappes nucléaires tout pays qui viendrait en aide à Kiev a affolé certaines personnes qui se sont ruées sur l’achat de pastilles d’iode et se sont posé la question de savoir que faire en cas de danger immédiat si l’alarme générale se met à sonner. J’ai eu le plaisir d’interviewer Emanuelle Lo Verso du Departement de la sécurité de la po...

Sican, une chocolaterie éthique et authentique

En terre genevoise se trouve une chocolaterie bien particulière dans son approche et son travail du cacao. Juan Castillo m’ouvre les portes de son univers et me présente sa démarche. Itinéraire d’une aventure mêlant continents, savoir-faire vernaculaire et ambition sociale et solidaire. Tout commence à Batan-Grande, un village excentré de 800km de la capitale péruvienne, et où était établie la civilisation Sican quinze siècles auparavant. Là-bas, l’agriculture de subsistance et la production de cacao occupent traditionnellement les habitants de ce village. Ces dernières décennies néanmoins et à la faveur d’une certaine pratique de l’économie mondialisée, paysages et fonctionnements agraires de ce territoire se sont trouvés bouleversés. Tel a été le constat de mon interlocuteur, Juan Castil...

La vaisselle jurassique d’Artemisia

Le bouche à oreille, ainsi que les média ont bien fonctionné. L’adorable petit restaurant gastronomique du « Carré vert » (Place Artamis) « Artemisia », récemment ouvert et tenu par Eugen Ulko et Laurence Perrière, commence à être bien connu et surtout apprécié ! Fin février, le journaliste Jérôme Estèbe a vanté « le drôle de bistrot à l’atmosphère néo-villageoise intrigante et cosy de l’Ecoquartier » et Eugen son chef « à tendance alchimiste qui travaille avec des fleurs et des plantes fraîches ». Les client-e-s accourent quand on peut manger le plat du jour de midi sur la Place au soleil, mais la pluie et le froid font baisser l’affluence. Difficile de gérer un restaurant dépendant des aléas météorologiques ! Mais que la petite équipe est motivée ! Originaire de Russie et d’Ukraine, Euge...

Fondue en TukTuk à Genève

(Re) Découvrez Genève de manière insolite tout en dégustant une savoureuse fondue en TukTuk électrique Envie de (re)découvrir Genève de façon gourmande et atypique ? TaxiBike détient la solution pour les amateurs de fromage avec une expérience surprenante ! La balade fondue se compose d’un parcours dans les plus beaux lieux de Genève tout en dégustant une excellente fondue préparée par des restaurateurs genevois comme le VG ou l’Auberge de Savièse. Une bonne façon de profiter d’un spectacle unique autant pour les pupilles que pour les papilles. 90 min: CHF 190.- / 1 – 4 pers. + fondue « Maison » & une boisson CHF 29.- / pers . Réservation 12h à l’avance Inclus: Balade de 1h30 avec chauffeur Choix du parcours (Vieille-Ville, Carouge, bord du Lac…) Fondue + 1 ...

C pages, librairie et vinothèque locale

Il y a quelques mois, en tant qu’éditrice, j’ai reçu un message m’annonçant la prochaine ouverture d’une librairie d’auteur-es genevois-es sur la rive droite. Puis le projet s’est concrétisé, la librairie allait s’ouvrir, on me commandait un exemplaire de 70 titres. Du jamais-vu en ce qui me concerne. Et la directrice, Catherine Mean, payait d’avance. J’ai donc préparé deux cartons, un de recueils de poèmes, un de livres de prose, que sa sœur est venue chercher. Le lendemain, je me rendais compte que j’avais oublié de joindre deux fois 3 exemplaires de 2 livres récents, j’ai proposé de les apporter, ainsi, je pourrais découvrir la librairie, rue Henri-Frédéric Amiel 8, près du musée Voltaire. L’arcade est claire, accueillante, divisée en deux parties : l’une consacrée aux vins du terroir, ...

Au Grand Atelier, on bricole de tous les côtés

Aux Charmilles, un atelier ouvert à tous permet de rénover, réparer et suivre des cours sur différentes techniques. Réparer, rénover, construire, adapter, Le Grand Atelier donne une seconde vie aux objets et nous encourage à la création. Rencontre avec Simon Knoch, ingénieur en matériaux. Le Grand Atelier se trouve au chemin des Sports 87, dans un entrepôt du premier étage de la Maco, qui est une manufacture collaborative regroupant plusieurs associations comme Le Matériuum, pour commander des matériaux, La Manivelle, pour emprunter du matériel, Le Sypi, pour troquer des vêtements, La Fabrique, pour trouver des machines, Le Fab Lab, pour modéliser et numériser. Le Grand Atelier est un espace tout équipé pour rénover, réparer et créer. Il s’agit d’une association qui a été créée en 2015 et ...

La rue Saint-Joseph sera bientôt entièrement piétonne

Les travaux de piétonnisation de la deuxième partie de la rue Saint-Joseph à Carouge touchent à leur fin. Tour d’horizon des commerces entre appréhension et réjouissances. À Carouge, la zone piétonne s’étend à petit pas. Les travaux à la rue Saint-Joseph qui auraient dû débuter en octobre 2021 ont été repoussés à la mi-janvier 2022. Ceci suite à une pétition des commerçants qui souhaitaient être épargnés d’un lourd chantier durant les fêtes de fin d’année. Mais depuis le 17 janvier, les travaux ont commencé. Ils ont entraîné la fermeture à la circulation automobile des rues Saint-Joseph et du Pont-Neuf, en partant de la place d’Armes. Ainsi le périmètre piéton actuel sera élargi à l’entier de la rue Saint-Joseph. Ceci implique la suppression de 56 places de stationnement qui seront compens...

Arbres préservés et arbres replantés à Genève (suite)

On avait crié victoire trop vite : finalement les trois arbres qui semblaient avoir été sauvegardés le long du chantier du futur centre de chirurgie ambulatoire à l’avenue de Beau-Séjour ont été tronçonnés ! Il faut croire qu’ils « gênaient », ou alors ils n’avaient pas été intégrés dans les plans de construction, même s’ils se situaient pourtant en bordure du terrain le long de la route (voir mon article du 30 novembre 2021). Pire encore, deux arbres ont également été abattus sur la rotonde devant l’hôpital Beau-Séjour, la bordure en partie goudronnée, sans doute pour des raisons de circulation ou faciliter les manœuvres des camions et autres engins de chantier : ils étaient là depuis des décennies, procurant une ombre bienvenue aux voit...

El-Baze & Guy Mintus …entre jazz et orient

Dimanche 20 mars 2021 à 17h – La Scène de l’hôtel Calvy – 5 ruelle du Midi 1207 Genève Un plateau sobre, libre, avec comme seul décors un piano et deux micros. Sur cette scène deux artistes, El-Baze chanteuse, conteuse, comédienne et Guy Mintus, pianiste, compositeur, arrangeur, chanteur. Lorsque leurs routes se sont croisées l’amour des belles mélodies les ont aussitôt réunis. El-Baze la chanteuse nomade qui voyage entre le jazz et la musique tradionnelle sefarade est une amoureuse des mélopées, des harmonies riches et profondes. Guy Mintus, du haut de ses 30 ans est un pianiste hors norme, tournant dans le monde entier, composant des concertos pour orchestre de chambre tout en composant pour son trio. Si le jazz et l’orient les rapprochent, c’est surtout l’ouverture et le goût de l’avent...

Vamoninos, c’est partitos – Cie Confiture

Antoine cultive ses expériences de danseur, comédien, humoriste et nous concocte une ode à Cuba. Champion du monde de salsa cubaine, il mènera un voyage en hommage à ce paradis du rythme : pour cette comédie sentimentale, il vous racontera l’histoire d’une touriste occidentale qui tombe amoureuse d’une soi-disant star cubaine qui est en réalité un petit métisse d’1m69 en surpoids, au chômage, coronasceptique-antivax-hyperactif et schizophrène et dont le nom véritable respire plutôt la campagne Genevoise. Le suivra-t-elle au bout-du-monde, même si celui-ci est souvent en bas de chez vous ? Un show All Inclusive, un voyage dans l’univers des mouvements, des sentiments et de la fiesta ; Chêne-Bourg devient La Havane et la seule empreinte carbone que vous laisserez, sera celle de l’énergie pou...

Mot de passe oublié

Inscription