Accueil | Thématique | Actu | Recherche connexion perdue : The World’s biggest eye contact experiment

Partager l'article

Actu | Centre

Recherche connexion perdue : The World’s biggest eye contact experiment

Recherche connexion perdue : The World’s biggest eye contact experiment

Aux abords du parc des Bastions ce jeudi 15 octobre 2015, un homme en k-way fluo, assis en tailleur et le dos droit, attend patiemment son partenaire sur le coussin d’en face. Cet homme, comme une dizaine de participants occupe l’espace et se laisse aborder par les passants afin d’échanger un regard d’un instant.

Coordonné par une organisation australienne pour la paix, les Liberators International, ce mouvement mondial a lieu dans plus de 100 pays. Assis ? Debout ? Les curieux prennent place afin d’échanger un regard intense, parfois même amenant à quelques ricanements enfantins. “Cela peut durer une minute comme dix, c’est rigolo. Avec la pluie, nous n’attendions pas beaucoup de monde mais quelques uns sont venus nous voir en descendant du tram” m’éclaire Sylvie Meynier, ancienne reporter de quartier à Signé Genève et participante du projet.

A travers cette action mondiale, le mouvement social international pour la paix veut démontrer que les relations humaines ne sont pas en voie de disparition malgré la globalisation de nos sociétés. C’est d’ailleurs que ce déplore Alastair, l’homme au k-way fluo, qui dénonce le lien évident entre l’utilisation massive d’écran aujourd’hui et la perte de la connexion humaine. A cet instant même, une passante sous son parapluie s’installe sur un canapé herbeux, en face d’un bénévole. L’ambiance est mystique.

 » […] beyond our differences there is love and humanity. » The Liberators International (ndlr: au delà de nos différences, il y a l’amour et l’humanité)

La minute se prolonge pour certains, comme enfermés dans une capsule spatio-temporelle avec pour seule sortie la rupture du regard. Patricia, participante bénévole, nous donne son ressenti après ces deux premières heures : “Quand on se regarde entre quatre yeux, tout ce qui est autour s’assombrit. Avec les jeunes, ce sont des défis de regard, celui qui ne clignera pas des yeux le premier. Les réactions sont totalement différentes”. Les émotions sont aux lèvres de tous ceux qui ont tenté l’expérience.

Bizarrerie ? Extravagance ? Flash mob d’un nouveau genre ? Ce qui est tangible par cette action est ce lien primaire qui nous unit, retrouvé ce soir en un court instant silencieux.

Rendez-vous sur http://www.eyecontactexperiment.com/ pour voir la vidéo finale des échanges oculaires à travers le monde.

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Sivanah Lachavanne
Franco-suisse de 24 ans ou ferneysienne-genevoise mais surtout fière de pouvoir combiner ces deux entités au niveau culturel, politique et économique.
Etudiante en Master Science du Langage et Histoire moderne
La micro-actualité n'est pas le sous-domaine de l'actualité, au contraire !
Ouvrons nos yeux et nos esprits à la ville, pour une information accessible.

7 commentaires

  1. Bravo Sivanah !!!!!!

    Répondre
  2. Photo du profil de Alastair

    Merci pour un bon article positif
    (l’homme au k-way fluo!)

    Répondre
  3. Photo du profil de Igor Rodrigues Ramos

    Un bel premier article 😉 Bravo!

    Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription