Accueil | Quartiers | Centre | CONFLUENCES ….sur les chemins de Jerusalem

Partager l'article

CONFLUENCES ….sur les chemins de Jerusalem

Itinerarium Sacrae Scripturae - Heinrich Binting ensemble ALLA FRANCESCA - 12.05.2019 ensemble LUCIDARIUM - 14.04.2019
<
>
Itinerarium Sacrae Scripturae - Heinrich Binting

ITER HIEROSOLYMITANUM – JUIFS ET TROUVÈRES

Ensemble Lucidarium – Ensemble Alla Francesca
14 avril 2019 à 17h – 12 mai 2019 à 17h

Deux concerts pour raconter et expérimenter le processus de rencontre entre deux cultures que tout, à la fois, sépare et rapproche.
Il y eut en effet beaucoup de va et vient entre les musiques juives et chrétiennes, des emprunts mutuels de mélodies, une influence réciproque qui s’est faite par imprégnation au cours de l’Histoire.
On retrouvait ainsi dans les synagogues des mélodies populaires, chantées en hébreu mais inspirées du monde séculaire chrétien, comme des mélodies de trouvères, et dans les églises chrétiennes des chants intimement liés à la vie quotidienne juive : cérémonies de naissance, circoncision, mariage etc…
Encore aujourd’hui des mélodies issues de la tradition profane chrétienne sont chantées dans les synagogues, de même des mélodies juives se retrouvent dans les églises, à commencer par le chant grégorien qui puise son origine dans la musique liturgique juive.
La période qui nous intéresse ici, est celle qui débute au Vème siècle et se termine à la Renaissance. En France, les premières communautés juives furent fondées dès le 1er siècle de notre ère, principalement sur la côte méditerranéenne, puis à proximité de fleuves tels le Rhône, la Saône ou le Rhin.
Au Xème siècle, des communautés juives s’organisèrent aussi en France du Nord, autour de rabbins aux riches traditions talmudiques. Leurs chants utilisaient les mélodies des chansons des trouvères, la langue d’oïl et l’hébreu se mêlaient alors intimement, notamment dans les poésies religieuses. Véritable « World Music » avant l’heure, ces musiques se fécondaient, s’enrichissaient l’une l’autre et c’est bien là ce qui nous interpelle.
Grâce aux ensembles de qualité Lucidarium et Alla Francesca, tous deux constitués de musiciens passionnés ayant eux-même effectué des recherches musicologiques dans ce domaine spécifique, nous sommes en mesure d’offrir au public genevois, une merveilleuse occasion de découvrir la richesse du métissage des musiques juives du Moyen Âge.

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Dann Olivier Alfandary
Avant 20 ans, une charmante collégienne, très bonne pianiste, me confiait :
"...mes compositeurs préférés sont B-B-B !" (Bach, Brahms, Beethoven)
20 ans, c'est l'âge de l'association AMJ - les amis de la musique juive !

Fondée par un élan d'enthousiasme après le succès de l'année de la diversité mise en place par la Ville de Genève en 1996, l'association AMJ est gérée par un comité bénévole.
Elle organise 6 à 8 concerts par an et prend en charge la programmation d'une scène lors de chaque Fête de la Musique, dans le but d'élargir le panorama des répertoires présentés au public genevois, amenant sur scène l'incroyable richesse de l'héritage culturel des Juifs.
Ni Bach, ni Brahms, ni Beethoven donc, mais des musiques liturgique et classique, populaire, folklorique ou jazz, du théâtre yiddish et des films muets du début du XXème siècle, des ateliers de musique klezmer et de danses...

Suivez la programmation sur www.amj.ch elle vous emmènera de surprise en surprise...

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription