Accueil | Thématique | Actu | Une touche impressionniste à Onex

Partager l'article

Actu | Culture | Non classé | Périphérie

Une touche impressionniste à Onex

Une touche impressionniste à Onex

Massimo Gialanella expose ses tableaux au Café communautaire. Véritable miroir de la vie, les toiles de l’impressionniste inspirent la chaleur, la gaieté et, pour ceux qui veulent le voir, le coté positif de la vie.

La chaleur que dégage Massimo dans l’accueil de ses visiteurs se retrouve largement à travers ses tableaux. « Je n’aime pas peindre dans la négativité parce que dans la vie, il y a beaucoup de choses positives », dit celui qui a grandi autour des collines de Sienne.

En dépit des difficultés quotidiennes que vit l’être humain, pour Massimo, il faut toujours rester positif. Comme le révèle « A la recherche du refuge » représentant une maison au fond d’un champ d’hortensias, nous pouvons apprendre selon lui que la vie autour de nous n’est pas forcément noire, mais fleurie, à condition d’observer les beautés que nous offre la nature.

« Combien de jours laisse-t-on passer sans regarder un coin du ciel dans une journée, ce bleu très reposant? », interroge t-il.

On peut citer d’autres toiles dont les messages abondent dans le même sens: «Liberty», «Le charme qui résiste», «L’attente vers un nouvel horizon». L’espoir, La joie, la chaleur, la gaieté se réalisent dans son œuvre.

« La vie est un cadeau, quelque chose qu’il faut vivre pleinement avec tous ses sens. Un jour j’ai peint un tableau dans le noir. J’ai arrêté de voir, j’ai commencé à sentir », explique l’artiste.

Le livre d’or qui accompagne son exposition est rempli de messages encourageants. Sans détour, quelques visiteurs se sentent emportés par le beau voyage de la vie, ou l’on devrait naviguer sans tristesse, sans peur, mais plutôt avec sourire, assurance.

 

Café Communautaire, Rue des Evaux 2, 1213 Onex
Mardi et jeudi de 16h à 21h
Mercredi de 14h à 21h
Vendredi de 16h à 22h30
Fermé samedi – dimanche – lundi

 

 

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Anderson Makedi
Onésien depuis peu et père de trois enfants, Anderson Makedi a plein d’histoires à raconter. Né au Congo Brazzaville, diplômé en journalisme, il est le correspondant de la radio Africa N°1 après avoir travaillé pour la télévision nationale. Aujourd’hui, il anime un site destiné à la communauté congolaise, s’engage au sein de la paroisse protestante d’Onex et se passionne de tout. «L’information de proximité a une vraie valeur», affirme-t-il avec conviction.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription