Accueil / Slider actualités

Slider actualités

La Maison des Rois, avec les Sales Gosses en sous-sol

La Maison des Rois, ou plutôt l’Hôtel des Exercices de l’arquebuse et de la Navigation, situé à l’angle de la Rue des Rois et de la Rue du Stand, construit dans de belles pierres taillées, Heimatstil, date de 1898. Le stand de tir occupait autrefois toute la rue du Stand. Les terrains des deux côtés de la rue appartiennent toujours à la Fondation des EAN. Mais les tirs se font maintenant au stand Saint-Georges, à Lancy. Ma visite de la maison a été guidée par un ancien roi, Gérard Métral. Bon, on ne donne plus le titre de roi au président des Exercices de l’Arquebuse et de la Navigation, mais la figure de Monsieur Métral, qui a porté le titre de président de 2004 à 2008, est bien présente dans la salle , qui expose les portraits de tous les Rois du tir depuis le 17è...

Jo Fontaine et ses stages de sculpture à Soral

J’ai eu le plaisir de présenter, pour Signé Genève, le travail du sculpteur Jo Fontaine (15.3.21). Cette fois, je vais vous parler de ses stages de sculpture sur pierre. La plupart des artistes, généralement amateurs, reviennent chaque année. Visiblement, ils ne s’en lassent pas. « Certains de mes élèves suivent mes cours depuis plus de vingt ans. Je n’aurais plus rien à leur apprendre, mais les échanges deviennent plus subtils, ils se nourrissent de l’acte de création, de l’intensité du moment. Alors, la qualité de l’observation crée une alchimie particulière, nous sommes dans un pur moment de poésie, c’est la magie de l’ici et maintenant. Et on rit beaucoup. Cela nous permet d’être concentré-es dans le travail de la sculpture. Je laisse une liberté absolue à mes élèves, que ce soit dans ...

À Perly, Pierrette Mermier expose à ciel ouvert

À deux pas de la France voisine, à la route des Ravières, la céramique est reine. Pierrette Mermier est une retraitée occupée qui sait tout faire. Elle se consacre à son domaine de 5000 m2, arborisé, avec un jardin potager et un poulailler de trois poules qui font le bonheur des renards! Il n’en reste qu’une, mais elle va en faire venir deux nouvelles. Elle vient de refaire sa maison: «J’en avais marre des couleurs foncées, j’ai tout éclairci.» Au sous-sol, elle dispose de deux ateliers: un de couture, l’autre de céramique, qu’elle pratique depuis quarante ans, et d’un four dans la buanderie. Sur la grande table trônent des fruits, des légumes de son jardin et des bocaux remplis ou à remplir. Pierrette n’a pas le temps de s’ennuyer! «Je n’ai pas besoin de prendre de vacances: j’ai tout sur...

Le Plein-les-Watts festival 2022 : entre changements et continuité

Après presque trois années d’absence, le Plein-les-Watts Festival revient offrir ses rythmes reggae sur un nouveau site et à de nouvelles dates. Dès cette année, le festival déménage au parc Navazza-Oltramare à Lancy où il aura lieu les 14, 15 et 16 juillet prochains. Présentation d’un festival qui se renouvelle dans la continuité. Ainsi que l’explique Nicolas Clémence, responsable communication du festival, la manifestation a beaucoup grandi. « Si en 2014, le festival faisait 6000 entrées sur deux jours, en 2019, la fréquentation a atteint 10’000 spectateurs en une seule soirée. Par ailleurs, l’agencement de l’entrée du festival sur le site de Plan-les-Ouates imposait des temps d’attentes très longs en cas de forte affluence : jusqu’à 45 minutes le samedi soir en 2019. L’arrêt imposé par ...

Encore un tour d’art contemporain à l’Écoquartier

Le 21 juin, jour de l’entrée en été, il y avait foule sur la Place Artamis, pour l’inauguration du Fonds municipal d’art contemporain. On a bu, dégusté, dansé, écouté des discours, et visité les lieux habités par les oeuvres, choisies par un petit groupe d’habitant-e-s, dont j’étais. (Cf mon article du 15 juin : http://www.signegeneve.ch/slider-news/lart-dans-mon-quartier-toute-une-histoire.html) Mais le lendemain… quasi plus personne aux rendez-vous. Le mois de juin est toujours très occupé, celui de 2022 encore plus avec tous les spectacles programmés en 2020 qui peuvent enfin se représenter ! L’exposition durera jusqu’au 18 juillet. Prenez un petit moment, par exemple à la pause de midi, pour découvrir notre Ecoquartier, ses boutiques, ses...

Aider les jeunes en décrochage à travers l’art

L’association PAC(O) accompagne chaque année huit jeunes en difficulté. PAC(O), pour Projets artistiques collaboratifs (et orientations), est une structure de remobilisation et réinsertion des jeunes en rupture scolaire et sociale par les arts visuels et plastiques. Fondée en 2018 par Carla da Silva, enseignante spécialisée et photographe, et Vanessa Riera, éducatrice spécialisée et plasticienne, la structure accueille et accompagne, chaque année, huit jeunes entre 18 et 25 ans. «Il s’agit de jeunes qui ne sont plus intégrés dans des cursus ordinaires, certains souffrent d’angoisses sociales ou de dépression, tous ont une estime d’eux-mêmes fragilisée», précise Carla da Silva. «L’idée était de créer une structure dans laquelle ils se sentent suffisamment bien pour reprendre confiance en eu...

L’art dans mon quartier, toute une histoire !

Un grand événement artistique se prépare depuis des mois à la Jonction. Le Fonds d’art contemporain de la Ville emménage dans notre EcoQuartier, mieux encore dans mon immeuble ! Durant quatre ans, une très grande arcade a servi de garage à vélos et de lieu d’accueil à des spectacles éphémères. Au mois de février, les portes se sont fermées, afin d’aménager dans ce local l’archivage et l’exposition des oeuvres du Fonds municipal d’art contemporain. Et un camion, l’Art Truck, a fait irruption sur la Place, avec des personnes fort sympathiques (des médiateurs et médiatrices culturelles) qui montraient des vidéos et nous tendaient un tract « Créons une exposition d’art dans notre quartier ». L’implication proposée aux habitant-e-s était sér...

Le quartier de l’Étang, un petit coin de paradis à côté de l’enfer

  À Vernier, un nouveau quartier sort de terre, mais il est situé juste à côté d’une zone de stockage d’hydrocarbures. Si vous prenez le tram 14 ou 18 en direction de Meyrin gravière ou du CERN, vous descendez à l’arrêt Les Avanchets, sur votre gauche vous trouverez un très beau quartier qui pousse des terres. Le quartier de l’Étang, dans la commune de Vernier, réunit toutes les conditions d’une ville du futur. Malheureusement, ce havre de vie idéal est construit non loin de la zone de stockage d’hydrocarbures de Blandonnet sans tenir compte de potentiels risques d’incendie ou d’explosion. Il est presque 17 heures, le thermomètre affiche 23 C, un mi-printemps incroyablement chaud. Les rayons de soleil percent les dentelures des nuages. Un calme olympien règne sur ce chantier. Tous les...

Un festival de campagne différent à Landecy

L’ancien conseiller d’État Luc Barthassat lance un concept inédit de festival agri-culturel. Un succès, à ce jour. Depuis quelque temps, le village de Landecy s’est mué en incontournable des concerts du dimanche. Se trouve à la source de ce nouveau concept agri-culturel, l’ancien Conseiller d’Etat, Luc Barthassat. Homme de terrain, il regorge d’idées et de ressources. Au fil des ans, fort du succès de Festiverbant, Luc Barthassat a acquis un certain savoir-faire dans l’organisation de festivals de musique. Pour mémoire, Festiverbant est né il y a 24 ans de l’enthousiasme de quatre amis : Jean-Claude Boussinot, Luc Angeloz et Thierry Anet. Si la première édition s’est faite de façon confidentielle sur les Côteaux de Verbant, le Beau Lac de Bâle, un groupe genevois, avait tout de même réuni ...

Comment réagir en cas d’alerte générale

Entretien avec Emmanuelle Lo Verso, secrétaire générale adjointe et responsable de la communication à l’OCPPAM. Chaque année, le premier mercredi du mois de février et dans toute la Suisse, l’Office fédéral de la protection de la population effectue un test des sirènes de l’alarme générale mais aussi celle de l’alarme-eau pour vérifier leurs bons fonctionnements. Récemment, le discours de quelques minutes de Vladimir Poutine annonçant son invasion de l’Ukraine et menaçant de frappes nucléaires tout pays qui viendrait en aide à Kiev a affolé certaines personnes qui se sont ruées sur l’achat de pastilles d’iode et se sont posé la question de savoir que faire en cas de danger immédiat si l’alarme générale se met à sonner. J’ai eu le plaisir d’interviewer Emmanuelle Lo Verso du Département de ...

Pour une bonne santé mentale, les cercles d’écoute

Je suis entrée dans le local de 3DD (arcade du 3 rue David-Dufour) et je me suis tout simplement assise, je n’étais pas inscrite, on ne m’a rien demandé comme inscription, ni même mon nom. Il y avait 5 autres personnes. L’une d’entre elles a rappelé le cadre et les règles, puis a participé comme les autres. Tout simplement s’asseoir et écouter, prendre la parole si on en a envie, ou non… La pandémie a occasionné le repli sur soi et les angoisses. Ecouter et parler, dans un climat de respect et de bienveillance, sans jugement, sans commentaire, sans conseils, sans même dialoguer ou échanger. Dire comment l’on se sent aujourd’hui. Déposer, en toute sécurité, ce qui se vit intérieurement. Cela peut être son malaise, ses problèmes, ses peurs, mai...

Aux Eaux-Vives, une ruche de solidarité avec l’Ukraine

Issu d’une initiative privée, un Centre d’aide aux réfugiés Ukrainiens fournit vêtements et produits de première nécessité aux nouveaux arrivants de tout le canton. L’adresse de la rue du Nant 6 est connue de presque tous les Ukrainiens récemment arrivés à Genève. Une simple feuille A4 collée sur le côté de l’entrée de l’immeuble indique l’existence du lieu et ses heures d’ouverture. Passée l’entrée, on ne peut plus se tromper : des drapeaux jaune et bleu étendus sur la rampe d’escalier mènent le visiteur droit au deuxième sous-sol. La porte grande ouverte laisse entrevoir l’agitation qui règne à l’intérieur de ce vestiaire aux murs gris en béton. Parmi les 600 inscrits, les bénévoles se relayent tous les jours par groupes de dix ou douze, y compris les dimanches et jours fériés. Certains ...

Mot de passe oublié

Inscription