Accueil | Slider actualités | La route de Veyrier embellie par une forte arborisation et un renouvellement urbain

Partager l'article

Centre | Société

La route de Veyrier embellie par une forte arborisation et un renouvellement urbain

Les nouveaux arbres jusqu'au carrefour Fontenette/route de Veyrier A l'angle rue de la Fontenette et route de Veyrier Arrêts de bus lignes 11 et 21 Des arbres qui tendent leur branches vers le ciel… Des plantations d'arbres de chaque côté de la route Le complexe de nouveaux immeubles à la route de Veyrier. Il a remplacé l’ancienne cité Familia L'image de synthèse "officielle". Il faudra attendre quelques années pour que les arbres atteignent cette taille... Vers l'entrée du parking Val d'Arve Une aire de détente avec des bancs et une fontaine à eau Nouvel espace de verdure avant le pont de la Fontenette Nouvel espace végétalisé à la place des anciens containers de récupération des déchets recyclables Des trous béants démontrent que des plantes ont déjà été arrachées... Lorsque les incivilités déploient leurs effets…
<
>
L'image de synthèse "officielle". Il faudra attendre quelques années pour que les arbres atteignent cette taille...

Depuis octobre 2017, la route de Veyrier et le carrefour de la Fontenette à Carouge ont fait l’objet d’un chantier de réaménagement qui visait à apporter – notamment – un mieux-être à la vie du quartier. C’est chose faite, à part le revêtement des pistes cyclables qui n’a pas encore trouvé sa version définitive, les habitants de la Cité Sarde sont enfin délivrés des barrières rouges et blanches, des déviations, des nuisances sonores dues aux machines et de la poussière. Ils ont finalement récupéré un domaine public de qualité : de larges trottoirs ont été réalisés et plusieurs traversées piétonnes le long de la route. En plus des nombreuses plantations d’arbres, d’arbustes et de plantes d’ornement qui contribuent au processus d’embellissement du milieu urbain, l’amélioration la plus évidente est la réduction du bruit routier, grâce à la pose d’un revêtement phonoabsorbant. Les locataires des appartements dont les fenêtres donnent directement sur cette artère très fréquentée apprécieront.

D’où proviennent les arbres replantés dans notre cité ? De préférence, du canton nous dit Denis Astier, responsable du secteur nature et espaces verts de Carouge. Cependant ceux de la route de Veyrier viennent d’Allemagne : 62 zelkowas d’une bonne taille (grands arbres rustiques, voisins de l’orme et aux mêmes usages, très décoratifs, introduits d’abord en France au début du XVIIIe siècle), avec des troncs de presque 50 centimètres de circonférence, ont effectivement été mis en terre. Seules les grandes pépinières peuvent fournir un tel lot, et malheureusement, ce n’est pas toujours le cas de celles que nous avons en Suisse. Les nouveaux arbres de la Plaine de Plainpalais ont d’ailleurs aussi été importés d’Allemagne, depuis le centre de production horticole de Nettetal, qui compte parmi les plus anciennes et plus grandes pépinières d’Europe.

Alors qu’on évoque plutôt dans les médias les coupes drastiques à divers endroits du canton (ancienne caserne des Vernets, Bois de la Bâtie, Grand-Saconnex le long de l’autoroute, entre autres), la Ville de Carouge « reboise » ! En effet, en plus des zelkowas, une vingtaine d’autres arbres, platanes, peupliers, tilleuls, saules, arbres de Judée (variétés remarquables par leur riche floraison violet-pourpre qui se développe aux environs de Pâques), ont été plantés le long de la route de Veyrier.

A cela s’ajoutent 75 arbustes comme des lilas, viornes (les viornes/obiers sont des arbustes aux fleurs blanches très décoratives qui apparaissent en juin-juillet ; ils sont également intéressants pour la coloration automnale de leur feuillage), pommiers d’ornement et plus de 9000 plantes vivaces. Quelques surfaces seront engazonnées, d’autres accueilleront de la prairie fleurie. Les travaux de plantation seront terminés d’ici la fin avril 2021.

Bien entendu il faudra revenir dans ce secteur au printemps lors de la floraison de certaines espèces, comme au début de l’été pour admirer toute cette abondante végétation : elle aura alors eu le temps de revêtir ses plus beaux atours. Ce sera l’occasion pour nous de refaire un petit reportage photo, une manière de rendre hommage et remercier tous ceux qui ont permis ces belles réalisations, de nos autorités, au Service de l’urbanisme, à tous les ouvriers, et aux employés de l’entreprise Truchet Jardinier S.A. Ces derniers ont en effet retroussé leurs manches durant plusieurs mois, dans des conditions parfois très particulières en raison des mesures sanitaires liées à la pandémie.

Grâce à ce réaménagement, chaque Carougeois pourra apprécier ces nouveaux ouvrages et profiter jour après jour de ces emplacements verdoyants – pourvus de nombreux grands bancs publics – et bénéficier d’une meilleure cohabitation entre véhicules motorisés, mobilité douce et même d’une ligne de bus urbaine à haute fréquence.

A noter également qu’un peu plus loin, juste avant le Pont de la Fontenette en direction de la Roseraie, en lieu et place des anciens containers de récupération des déchets recyclables (ceux-ci ont été déplacés sur le parking du passage des Tireurs-de-Sable), un autre secteur végétalisé plus esthétique a également été créé : deux arbres encadrés par des tuteurs aériens, des arbustes et autres plantes grasses par petits groupes. Dommage que certaines personnes peu scrupuleuses aient pris cet endroit pour une jardinerie self-service à ciel ouvert : en effet, plusieurs trous béants démontrent que des plantes ont déjà été arrachées avec leurs mottes. Une fois encore, les incivilités et la bêtise humaine témoignent du peu de respect de certains pour le travail effectué par les jardiniers de la Ville de Carouge, qui justement œuvrent à la rendre plus attrayante.

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Jean-Pierre TAUXE
Décorateur de premier métier ; une expérience d'une année dans les coulisses du Cirque Knie pour écrire un premier livre ; formation d'éducateur sport et loisirs pour personnes en situation de handicap ou en difficulté d’adaptation, puis de maître socio-professionnel à l'EESP de Lausanne.

Il reprend plus tard la responsabilité de l'Atelier d'Animation à l’Hôpital Beau-Séjour. En août 2013, il partait en préretraite après 23 ans de "bons et loyaux services". L’Atelier qu'il animait, cher aux patients hospitalisés qui bénéficiaient ainsi d'instants de loisirs et de moments de répit bénéfiques à leur moral, a été maintenu à 50% durant une année après son départ. Menacé de fermeture à cause de "projets institutionnels" et "mesures d'économies" aux HUG, ce centre a pourtant disparu en juillet 2014, avec le départ du second animateur à temps partiel. Les premiers articles de cette rubrique (numérotés) abordent le sujet.

Jean-Pierre Tauxe a alors publié un autre ouvrage, qui retrace ses deux décennies à la tête de l'espace de loisirs de Beau-Séjour : rétrospective d'événements exceptionnels, organisations socioculturelles originales, récits et anecdotes et également nombre de témoignages de patients.

Ce livre peut être commandé en laissant les cordonnées sur le site  http://jean-pierretauxe.wixsite.com/atelierdanimation  rubrique en bas de page "Plus d'Info".

1 commentaire

  1. Photo du profil de Jean-Pierre TAUXE

    PS : Pour éviter le « pillage » des plantes et arbustes dans certains de ces espaces verts, il serait nécessaire de les entourer d’une clôture, style ganivelle (assemblage de barreaux de bois, échalas reliés par des fils de fer torsadés) comme autour de la gare CEVA de Champel. Ces barrières champêtres sont d’ailleurs très décoratives, en plus d’être un avertissement au visiteur considéré comme un intrus. Mais peut-être que c’est prévu…

    Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription