Accueil / Alexandre Païta

Alexandre Païta

La Maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca

Vers une libération La Compagnie Alexandre Païta présentera La Maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca du 18 au 22 décembre 2019, au théâtre des Grottes ; avec le soutien de la Ville de Genève et la Fondation Francis et Marie France Minkoff. Suite à l’idée de Jean-Pierre Raffaelli, Alexandre Païta a décidé de monter cette pièce phare de Lorca. C’est dans l’Andalousie rurale, religieuse et conservatrice des années trente que nous entraîne, cette fois- ci, le metteur en scène Alexandre Païta avec La Maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca. Au plus fort de la chaleur andalouse d’un mois d’été, dans le silence d’un huis clos étouffant, neuf femmes de tous âges se font face, laissant cours à la puissance dévastatrice de leurs désirs frustrés, de leur...

La Maison de Bernarda Alba, du 18 au 22 décembre 2019 au Théâtre des Grottes

La Compagnie Alexandre Païta présentera La Maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca du 18 au 22 décembre 2019, au théâtre des Grottes ; avec le soutien de la Ville de Genève et la Fondation Francis et Marie France Minkoff. C’est dans l’Andalousie rurale, religieuse et conservatrice des années trente que nous entraîne, cette fois-ci, le metteur en scène Alexandre Païta avec La maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca. Au plus fort de la chaleur andalouse d’un mois d’été, dans le silence d’un huis clos étouffant, neuf femmes de tous âges se font face, laissant cours à la puissance dévastatrice de leurs désirs frustrés, de leur rage étouffée et de leurs ressentiments, mais surtout de leur soif d’amour et de liberté. Le drame d’une jeunesse brimée, d’une féminité interdite et d...

Antigone, de Jean Anouilh, par La Compagnie Studio Théâtre – Alexandre Païta

La Compagnie Studio Théâtre – Alexandre Païta, présentera Antigone de Jean Anouilh du 31 octobre au 4 novembre 2018, au Théâtre des Grottes avec le soutien de de La Ville de Genève et la Fondation Francis et Marie France Minkoff. Pouvoir, révolte, courage, résistance, justice, vérité, dignité et surtout liberté ! Ces valeurs existentielles, et pourtant si simples, sont le moteur de cette tragédie moderne que Jean Anouilh a écrite en 1942, d’après l’Antigone de Sophocle, « avec la résonance de la tragédie qu[‘ils étaient] alors en train de vivre ». Sa relecture de Sophocle renouvelle l’interrogation sur l’insoluble conflit entre l’exigence de pureté morale et les nécessaires compromis de l’action politique. A travers une mise en scène épurée qui exalte l’émotion des acteurs, Alexandre Païta...

Mot de passe oublié

Inscription