Accueil / carouge

carouge

NUIT DU CONTE EN SUISSE

29e Nuit du conte en Suisse Vendredi 8 novembre 2019 Moi aussi, j’ai le droit ! 8 LIEUX OÙ ECOUTER DES CONTES: 7/8 MAISON DE QUARTIER DE CAROUGE 14h15-21h30 Rue de la Tambourine 3 – Carouge Depuis plus de 20 ans, les Conteurs de Genève participent activement à cet événement national. Chaque année, différents partenaires soutiennent le vivre-ensemble et la diversité culturelle de notre pays en participant à la Nuit du conte en Suisse, un projet commun de l’Institut suisse Jeunesse et Médias et de Bibliomedia Suisse, en collaboration avec l’UNICEF. Le thème de cette édition «Nous avons aussi des droits!» commémore le 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’Enfant (CIDE – 20.11.89)

Au coin de la table avec Christian Gregori: « l’acteur, premier rempart contre la barbarie »

Né à Carouge mais enfant du Grand-Lancy, l’élégant comédien Christian Gregori avoue être très pointu sur l’apparence vestimentaire. Il possède trois passeports : italien pour le papa, anglais du côté maternel dont il a hérité l’humour et la mentalité britanniques – grand fan de foot, son cœur penchera plutôt pour l’Angleterre face à l’Italie ! – et enfin suisse, revendiquant son côté très genevois puisque c’est au Collège de Saussure qu’il a obtenu sa matu en 1982. C’est là qu’il attrapera le virus du théâtre grâce à un professeur, passionné et passionnant, François Truan : « A cette époque, je faisais partie de deux troupes amateures. Celles des Collèges Sismondi et de Saussure, se souvient Christian Gregori, c’est dans l’une d’elles que j’ai rencontré celle qui de...

Un jeune abbé de la Guinée Conakry débarque à Carouge

Jean-Paul Elie Maomou, jeune prêtre de Guinée Conakry, al débarqué à Carouge cet été. Il a concélébré dimanche 25 août la messe de rentrée, animée par le curé Gilbert Perritaz et l’assistant pastoral Fabrice Kaspar et son groupe de musique charismatique P.U.S.H. Souriant et détendu, le jeune abbé n’est pas un migrant qui a traversé la Méditerranée. “C’est l’évêque de sa ville natale, Kankan qui nous l’a proposé”, indique Mgr Morerod, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg. “Nous vivons une belle coopération avec le diocèse de Kankan. Un premier prêtre, l’abbé Côme Traore, est vicaire à la basilique Notre-Dame. Nous allons organiser un voyage à Kankan fin décembre pour renforcer les liens”. L’abbé Maomou est au bénéfice d’un permis de travail et d’un permis d’établissement. Après une premiè...

Champmeslé, un lieu de culture Carougeois trop méconnu

Quand on dit Champmeslé à Carouge, les gens esquissent souvent un petit sourire qui en dit long… Si par le passé, le 53, rue Jacques-Dalphin était considéré comme un lieu de «perdition», cela a bien changé depuis quelques années. L’endroit est devenu un lieu de rencontres culturelles. Aux commandes de cet établissement qui compte un auditoire de 80 places, Giorgio Arvo, le propriétaire, et Yves Pedrioli, le programmateur. Les deux travaillent d’arrache-pied pour donner des lettres de noblesse à toute forme de culture. Discussion. Tout d’abord, d’où vient le nom de Champmeslé? Yves Pedrioli (Y.P.): C’était le nom d’un mécène du début du XXe siècle, qui cherchait à mettre en avant tous les artistes de talent, sans aucune restriction. Le nom de notre établissement tente de lui rendre hommage ...

L’étonnante yourte de la place du Temple

Fin d’année particulièrement riche pour la Cité sarde. Depuis le début du mois, Carouge regorge de marchés, de boutiques ouvertes tard le soir et d’activités toutes plus intéressantes les unes que les autres. On notera: le photomaton géant au Théâtre de Carouge, l’arbre à souhaits à la place des Charmettes, les balades en calèche, les mâts de cocagne ou encore le traîneau du Père Noël, au Rondeau. Et puis il y a cette yourte. Cette improbable yourte, sise à la place du Temple, qui soulève la curiosité de chaque passant. Il s’agit d’une yourte mongole qui vient effectivement de là-bas. Et c’est Véronique Albert, des Intérêts de Carouge, qui est à l’origine de son installation. «L’idée me trottait dans la tête depuis un bon moment, dit-elle. Je me disais qu’il fallait un peu de rêve sur cett...

Philippe un peintre qui enseigne à la rue Saint-Jospeh

Après le Père Noël ou les regrettées sœurs franciscaines de Carouge, s’il est bien un personnage que les petits Carougeois connaissent bien, c’est Philippe. Philippe Le Coultre, figure de l’enseignement artistique dans la Cité sarde. C’est lui qui initie depuis de nombreuses années les enfants à l’art du pastel, aux techniques d’aquarelle ou encore à la maîtrise du fusain. Formé aux Arts décos et à Vevey en peinture, Philippe Le Coultre enseigne également à Meyrin et dans différents centres médico-pédagogiques. Mais c’est à Carouge qu’il a son atelier: «Quand j’ai un petit créneau horaire, j’en profite pour travailler pour moi.» Combien de petits gamins sont-ils passés par son atelier de la rue Saint-Joseph? Lui-même l’ignore: «Il faudrait que je compte. Je suis là depuis 1999, à raison d’...

« Au coin de la table » avec Laurent Deshusses

Papa de deux grands fils de 25 et 22 ans (si ! si ! vous avez bien lu !) Laurent Deshusses traverse les années sans qu’aucun fil blanc ne lui parsème les cheveux… ou presque. Rencontre et anecdotes avec cet éternel jeune homme lors de l’excellent spectacle « Processus Kafka » actuellement au théâtre Alchimic. Laurent arrive au rendez-vous à vélo « c’est plus simple pour moi, même si je viens de tomber! » s’exclame-t-il – chute heureusement sans gravité. Ce Genevois d’origine, amoureux de sa ville, ne l’a finalement jamais quittée, même quand une potentielle carrière parisienne lui a fait les yeux doux. Des regrets ? « Non, vraiment pas ! On me pose souvent cette question mais avec le recul j’ai compris qu’on doit être là où le vent nous porte. Dans les années 90, je faisais sans cess...

Nouvel élan pour les Cavaliers Fous de Carouge

Après 18 ans d’existence, le Club d’échecs des Cavaliers Fous se trouve un nouveau souffle. Entre sa participation active à divers tournois et des cours dispensés aux plus petits, les cavaliers souhaitent désormais proposer leurs activités à un public « intergénérationnel » et mener à bien des projets qui permettent à chacun de s’initier à ce jeu millénaire, encore trop souvent perçu comme difficile. Rencontre avec Michel Moret, membre passionné et nouveau président de cette association carougeoise qui entend bien s’enraciner dans la cité sarde et se donner plus de visibilité. Nouveau souffle, nouveaux projets Fondé en 2000, membre de la Fédération genevoise d’échecs, le Club des Cavaliers Fous fête cette année sa majorité, comme nous l’explique Michel Moret, fraîchement élu Président de c...

Un salon de coiffure pas comme les autres à Carouge!

Direction rue Jaques-Dalphin, où une nouvelle enseigne pour le moins originale vient d’être inaugurée : « un Hair de Thé » qui allie les deux passions de sa tenancière, à savoir la coiffure et… le thé ! Courrez-y vite, cheveux en friche et là vous trouverez une coiffeuse hors pair, une oreille attentive et de délicieux breuvages de Camellia sinensis (nom savant du théier, littéralement « camélia chinois ») de la marque « Théodor » ainsi que des produits bios des « Jardins de Gaia ». Rencontre avec la bouillonnante, persévérante et créative Nidia autour d’un brushing et d’une divine tasse d’Earl-Grey. Evidemment la première question concerne la coiffure – cette préoccupation si importante pour les femmes – pourquoi avoir choisi ce méti...

World Food Festival Carouge

Découvre un festival de diversités culinaires réunissant les gastronomes, les gourmands et les producteurs régionaux accompagnés de leurs tentes et foodtrucks. Environ 26 stands élargissent vos horizons culinaires avec d’innombrables plats fraîchement préparés de l’Inde à la Grèce ou du Vietnam au Brésil. Profitez en compagnie de vos amis ou famille de nos agréables mEATing-points pour vous asseoir accompagnés d’un repas et de boisson, des musiciens, des guirlandes lumineuses sans oublier notre tente d’activités pour enfants. Lieu: Place de Sardaigne, 1227 Carouge Genève Les heures d’ouverture Le vendredi, 27. avril 2018: 17:00 – 23:00 Le samedi, 28. avril 2018: 11:00 – 23:00 Le dimanche, 29. avril 2018: 11:00 – 20:00 https://worldfoodfestiva...

Carouge, bouillonnante cité de lettres

Grâce aux multiples affiches d’Exem annonçant son exposition au Musée, à nos ateliers Lolos avec Wazem et Aloys et à l’ouverture imminente de l’hôtel Ibis où les clients dormiront dans des bulles, nous avons l’impression que Carouge est la capitale de la BD ! Et pourtant à Carouge on ne manie pas seulement le crayon et le pinceau, mais aussi la plume (enfin, plus prosaïquement, le traitement de texte) avec talent et profusion ! J’ai déjà rendu compte récemment des parutions de « Mon beau navire ô ma mémoire » (L’Harmattan) du Carougeois Claude Demeure, de « Genève et la tentative d’assassinat de la chancelière » (Slatkine) de notre guide Ariel Haemmerlé, des ateliers de haïkus de Denise Martin à Tour de Plage, et maintenant il est temps que je parle de la lauréate du Prix de la Société gen...

Promenade lumineuse dans les communes

De tout temps, des traditions ont associé au solstice d’hiver des célébrations annonçant et célébrant le retour de la lumière victorieuse des longues nuits de décembre. Ainsi, à l’époque romaine, on fêtait la naissance du dieu solaire Mithra le 25 décembre ; chez les celtes, le solstice d’hiver était célébré lors de la fête de Yule en brûlant une bûche représentant le feu sacré. Plus proche de nous, la tradition germanique de la couronne de l’Avent marque les semaines précédant Noël. Dans nos cités laïques, ce besoin de contrer le paroxysme nocturne a donné lieu à la mise en place d’éclairages publics décoratifs annonçant les fêtes de fin d’années. Ainsi voit-on fleurir, dès le mois de novembre, des rivières de lumignons aux formes les plus diverses au-dessus des rues commerçantes. L’anima...

Mot de passe oublié

Inscription