Accueil / Coin-Coin

Coin-Coin

On a retrouvé Coin-Coin!

– Espace de vie la Châtelaine, j’écoute? – Bonjour, est-ce que Coin-Coin est dans votre établissement ? – Oui, il est là, vous pouvez venir le rencontrer. Et voilà. Ce n’était pas compliqué. Un article sur l’ineffable Coin-coin, une dizaine de commentaires et on apprend qu’il n’a pas mangé les pissenlits par la racine. Il est bien à Châtelaine, résident de l’EMS construit il y a cinq ans au bord de l’imposante route de Vernier. A peine arrivé dans le bâtiment, accueil chaleureux de Karine. L’employée de l’établissement n’a pas eu besoin d’explications pour comprendre qui est Coin-Coin que déjà la voix de notre homme s’échappe de la cafétéria. Le décor a changé. Autour du personnage, ce n’est plus ce centre commercial du Lignon à l’architecture désuète, mais le restaurant ...

Où est passé Coin-Coin ?

Tous ceux qui vivent, ou qui ont vécu, au Lignon savent de qui je veux parler. Coin-coin, c’était ce vieux Monsieur qui traînait souvent à proximité des bennes vertes (aujourd’hui remplacées), entre l’église et le centre commercial. Armé de sa canne, il titubait avec une démarche chaloupée à la Charlie Chaplin. La vitesse en moins. Casquette Feldschlösschen posée sur la tête et litron de la même marque en main. Ces bouteilles qui rapportaient 50 centimes de consigne quand on les envoyait se faire ingurgiter par la machine de la Coop. D’accord, cela fait quelque temps que j’ai cessé de passer l’essentiel de mes journées au Lignon. Mais lors d’une soirée avec des amis d’enfance, la question est apparue en faisant l’inventaire des originaux du quartier: où est Coin-coin ?   Voilà des années q...

Mot de passe oublié

Inscription