Accueil / cornavin

cornavin

Table ronde: Agrandir la gare de Genève, oui… Mais où et à quel prix ?

#tablerondegare Agrandir la gare de Genève, oui… Mais où et à quel prix ? Gare Cornavin: plus de 4,2 milliards. Bouclement Cointrin-Bellevue: moins de 800 millions. Près de 3,5 milliards séparent les deux projets d’agrandissement. Quels sont les avantages et inconvénients de l’agrandissement de la gare de Genève Cornavin ? Combien coûtera le projet ? Venez poser vos questions ! L’INFORMATION IMMOBILIÈRE vous invite au débat. À la suite du dossier paru dans nos colonnes du numéro 129, nous vous invitons à participer au débat public sur le projet d’extension de la gare Cornavin qui aura lieu le 27 septembre 2019, de 18h15 à 19h, à l’Uni Mail – Auditoire MR280 – côté parc. Entrée gratuite sur inscription. Programme 18h15 Accueil et présentation des interven...

Splendide survol de la rade en Antonov An-2

Tout a commencé un lundi… Une entame hebdomadaire aussi banale que les 51 autres premiers jours de la semaine jusqu’à l’instant où, le téléphone a sonné. Une amie de longue date cherchait des volontaires téméraires pour une expérience inédite. Après un vérification météo sur Internet, nous avons pris la décision de faire partie du mystérieux périple. Après confirmation du raid pas plus tard que la veille au soir, nous nous sommes donc rendus le lendemain dans la banlieue verdoyante de Nyon afin de retrouver la dizaine d’heureux élus. Accueillis en toute décontraction par les bénévoles et après avoir réglés les modalités d’usage avec Vivianne en charge de la partie administrative et logistique, on nous prie de suivre Didier tout en écoutant ses indications: « restez gruppiert! ». A pe...

Un tram 18 relie Carouge à la gare, grâce à la mobilisation citoyenne

En pleine tourmente politique avec des menaces de réduction de budget et de grève du personnel, les TPG donnaient un air de fête au Rondeau de Carouge ce samedi matin : ils inauguraient la nouvelle ligne 18 qui, sans remplacer vraiment le 13, répond aux désirs de la population : ce tram reliera Carouge à la gare Cornavin, et même à la Servette et à Meyrin ! Que demander de plus ? Je grogne un peu, seule dans mon coin, à regretter le bus 27 qu’on aurait pu nous laisser, en plus du 18 ! Il n’avait pas le même parcours. Heureusement, les femmes de Carouge étaient présentes à cette inauguration officielle. Sans elles, l’action de Chantal Frésard, Henriette Stebler et leurs copines était passée sous silence  par  les TPG et la victoire de la nouvelle ligne récupérée par le parti politique du Co...

Quand le bus londonien de Cornavin prend vie…

Il y a quelques jours de ça, le quartier des Grottes à été le témoin d’un drôle de phénomène… Ce bus Londonien placé face à la gare et d’habitude silencieux, a soudain prit vie à la grande stupeur des passants, interloqués de voir ces phares s’allumer avant qu’une lueur verte émerge de l’intérieure et qu’une épaisse fumée n’envahisse les lieux. Etais-ce le fruit d’un esprit frappeur ayant pris possession du véhicule ? Ma curiosité me fit avancer en direction du bus et me rendis compte que rien de paranormal en était la cause à la vue d’un stand de hot-dogs et d’une platine de DJ diffusant du rock’n roll. L’oeuvre était signée par un certain Ludovic Gabriel, artiste à l’imagination étonnante, ayant décidé de...

«Derrière la gare Cornavin, il y a du monde!»

Max Jacot milite en affichant des portraits géants des habitants des Grottes. Rencontre dans un quartier insoumis La démarche est militante. Une série de portraits d’habitants et commerçants des Grottes qui s’affichent en grand format sur les murs du quartier. On les retrouve également aux Bains des Pâquis, où l’exposition durera jusqu’au 14 mai. Sur ces clichés, il y a le couturier concentré, l’ado qui ne lâche pas son ballon de foot ou l’employée expansive du pressing. Des tranches de vie, en somme, dans ce coin de Genève dont l’avenir pourrait se décider prochainement. Car à deux pas, il y a la gare, avec ses passagers qui s’entassent et son agrandissement nécessaire. Toquer aux portes Pour résumer, deux visions s’opposent. D’un côté, les CFF, qui prévoient de faire déborder la gare sur...

Les mégots, ce fléau

Scène apparemment anodine à la Place de Cornavin. Des agents d’entretiens ont ouvert les grilles du caniveau servant à l’évacuation des eaux de pluie. Et là, le constat saute aux yeux : les canalisations sont complètement obstruées par une légion de mégots. Alors, à priori, on s’en fiche. Ce n’est pas chez nous et surtout ce n’est pas à nous, passants et fumeurs, de nettoyer. Dans la vie, il y a pire, la cigarette est un moment de détente et de relaxation sans conséquence autre que pour sa santé. Vraiment ? L’ Université de Neuchâtel rappelle que les mégots de cigarette s’accumulent rapidement et représentent 20 tonnes de déchets par année en Suisse. Le mégot (ou le filtre) en soit n’est pas dangereux. Mais une fois la cigarette consommée, c’est là où se concentrent tous les produits...

La gare Cornavin engagerait-elle….. des lumières?

Vous ne voyez rien sur la photo? c’est normal… La photo qui accompagne mon article est de très mauvaise qualité? oui je sais… Elle est d’aussi mauvaise qualité que les luminaires de la gare Cornavin ce matin. En effet, ce vendredi 8 février vers 9h, dans la partie en travaux de la gare, il n’y avait plus d’électricité. Et le moins qu’on puisse dire c’est que cette partie de la gare, qui n’est déjà pas très accueillante ces temps, est devenue totalement glauque car c’était la nuit noire entre les palissades des travaux qui sont, quant à elles… comment dire?…. très design. La solution des CFF? Demander à son personnel de se placer le long du couloir avec des lampes torches pour éclairer un tout petit peu notre passage. U...

Le tram 14 souffle sa première bougie

Mardi 11 décembre 2012 marque le premier anniversaire du nouveau réseau des Transports Publics Genevois (TPG), ainsi que les premiers tours de roue du nouveau tramway, reliant Meyrin à Bernex. Après une période de travaux mouvementée et une première année en circulation, le tram 14 trouve peu à peu sa place dans le quotidien des Bernésiens et des habitants de la Champagne. Avec peine, peut-être bien. Rencontre avec les voyageurs. Rapidité et confort Les qualités du tramway sont retenues par la majorité des usagers. En effet, nul ne peut ignorer sa rapidité. « J’habite à trois minutes à pied du Park and Ride de Bernex, donc j’arrive très rapidement au travail le matin. En une demi-heure porte-à-porte, j’arrive à mon bureau vers Cornavin, alors que je comptais un...

Les projets d’aménagements liés au CEVA: faut-il s’en réjouir ou craindre le pire?

Dans un article publié le 9 novembre 2012 sur Signé Genève, Catherine Armand épingle les autorités de Chêne-Bourg qui ont donné un préavis négatif au plan localisé de quartier (PLQ). Un plan qui prévoit notamment la construction de 250 logements. Au conseil municipal chênois, certains craignent que ces aménagements coupent la commune en deux et que la qualité de vie des habitants ne soit péjorée par les nouvelles constructions. Chêne-Bourg n’est pas seule concernée par de tels projets. Hormis à Cornavin et Champel-Hôpital, le CEVA bouleversera profondément le paysage des quartiers où il fera halte (voir images et film ci-dessous). A Lancy-Pont Rouge, près de 600 logements ainsi que des bureaux, des commerces et une école sont notamment prévus. A Carouge-Bachet, le nouveau quartier de...

Mot de passe oublié

Inscription