Accueil / genève

genève

La Maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca

Vers une libération La Compagnie Alexandre Païta présentera La Maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca du 18 au 22 décembre 2019, au théâtre des Grottes ; avec le soutien de la Ville de Genève et la Fondation Francis et Marie France Minkoff. Suite à l’idée de Jean-Pierre Raffaelli, Alexandre Païta a décidé de monter cette pièce phare de Lorca. C’est dans l’Andalousie rurale, religieuse et conservatrice des années trente que nous entraîne, cette fois- ci, le metteur en scène Alexandre Païta avec La Maison de Bernarda Alba de Federico García Lorca. Au plus fort de la chaleur andalouse d’un mois d’été, dans le silence d’un huis clos étouffant, neuf femmes de tous âges se font face, laissant cours à la puissance dévastatrice de leurs désirs frustrés, de leur...

5e édition du Prix Art Humanité

Remise du Prix Art Humanité. Le jeudi 3 octobre, de 18h à 21h, se déroulera la 5e édition du Prix Art Humanité au Campus HEAD, Avenue Châtelaine 7, 1203 Genève. Le Prix récompense, une fois l’an, un projet qui allie élan artistique et engagement humanitaire, valeur à l’origine de la création de la Croix-Rouge. Il est ouvert aux étudiant-e-s ou aux diplomé-e-s des filières Arts visuels, Design ou Cinéma. Le/la lauréat-e du Prix 2019 sera annoncé-e au cours d’une cérémonie où il/elle aura l’occasion de mettre en avant son travail et sa démarche. Les travaux des cinq meilleur-e-s finalistes seront également présentés. Un second prix sera attribué à l’issue d’un vote du public. Vous pourrez ainsi voter pour votre œuvre préférée parmi les cinq finalistes, via une plateforme dédiée sur internet....

Table ronde: Agrandir la gare de Genève, oui… Mais où et à quel prix ?

#tablerondegare Agrandir la gare de Genève, oui… Mais où et à quel prix ? Gare Cornavin: plus de 4,2 milliards. Bouclement Cointrin-Bellevue: moins de 800 millions. Près de 3,5 milliards séparent les deux projets d’agrandissement. Quels sont les avantages et inconvénients de l’agrandissement de la gare de Genève Cornavin ? Combien coûtera le projet ? Venez poser vos questions ! L’INFORMATION IMMOBILIÈRE vous invite au débat. À la suite du dossier paru dans nos colonnes du numéro 129, nous vous invitons à participer au débat public sur le projet d’extension de la gare Cornavin qui aura lieu le 27 septembre 2019, de 18h15 à 19h, à l’Uni Mail – Auditoire MR280 – côté parc. Entrée gratuite sur inscription. Programme 18h15 Accueil et présentation des interven...

Interview de Tamara Trieger, poly artiste genevoise!

Tamara, tu pratiques de nombreux arts. Peux-tu nous en dire plus ? L’art me passionne depuis toujours et je considère que beaucoup de choses sont de l’art. La première forme d’art à laquelle je me suis intéressée fut la danse, puis ensuite le théâtre. En effet, j’ai fait de la danse classique, moderne, jazz, et claquettes, puis une école de théâtre. J’ai même fait partie d’une troupe de théâtre genevoise à une certaine époque. Puis, un jour j’ai découvert que j’étais capable de faire d’autres choses : en devenant metteuse en scène et directrice artistique, puis le monde de la télévision, et surtout le cinéma s’est ouvert à moi. Par ma polyvalence j’ai pu travailler dans diverses fonctions pour le cinéma : décoratrice, maquilleuse, régisseur générale, régisseur adjoint, scénariste, coréalis...

Genève au soleil couchant

Le quai Gustave Ador derrière le jet d’eau

Parution de l’Atlas historique du Pays de Genève vol. 3

Après un premier volume consacré aux frontières étatiques « Des Celtes au Grand Genève » (2014), puis un second dédié aux limites des communes, cantons, paroisses « Communes réunies, communes démembrés » (2017), les Editions La Salévienne viennent de publier le troisième tome de l’Atlas historique du Pays de Genève dont le sujet est au coeur des enjeux les plus importants de la construction régionale : la mobilité dans le pays de Genève. L’historien Claude Barbier et l’architecte- urbaniste Pierre-François Schwarz ont une nouvelle fois rassemblé leur compétences et présentent les différents modes de transport utilisés dans la région de Genève de l’antiquité jusqu’à nos jours. Cet ouvrage de 216 pages est préfacé par Antonio Hodgers, Président du Conseil d’Etat de la République et canton de...

L’empreinte joaillière universelle de AVA Jewellery Designs

Des collections énigmatiques contant une histoire d’amour entre métaux et concepts, Ava Jewellery Designs sait se distinguer parmi les créateurs. Mêlant lignes épurées et inspirations urbaines, chacune des pièces se vit et se raconte. La créatrice, qui a baptisé la marque de son prénom, est une passionnée d’art et de design qui gravite dans ce monde depuis son plus jeune âge. « Au terme de ma scolarité obligatoire, je désirais intégrer une École de Design mais mon père m’a suggéré d’entreprendre des études de gemmologie et de sertissage pour assurer mes arrières », confie-t-elle. Ava fit pourtant le choix de mettre de côté le design et la bijouterie pour faire carrière dans le trading. Après plusieurs années et bien que épanouie professionnellement, la fièvre créatrice s’est imposée, « rai...

Des cosmétiques aux saveurs du Ghana à déguster au Marché International des tendances africaines

AFRODYSSÉE – African Trends Market s’illustre pour sa cinquième année à Genève les 14 et 15 juin prochains en exposant le travail de 40 pointures du design africains, précurseurs des tendances et modes contemporaines du continent. Cette manifestation aux allures mondaines et répartie en 5 espaces uniques, attirerait quelques milliers de visiteurs européens chaque année pour un total de 145 designers invités depuis son lancement. Sur la troisième marche du podium européen des événements liés à la mode africaine, l’épopée africaine de la mode et de l’artisanat à Genève est rapidement devenue une référence dans la sélection de ses designers. Au-delà des conventions propres à la mode, Afrodyssée prône son originalité et sa force de conviction à l’image de la marque Skin Gourmet, qui prés...

Faste et humanité pour l’édition 2019 du Gala annuel Jessie’s

Jessica Depré, fondatrice de Jessie’s, Beauty-boxes vegan et cruelty-free, a choisi pour la deuxième édition de son gala de charité d’élargir son combat grâce à son partenariat avec l’association genevoise multiculturelle AMALA, composée de femmes migrantes dont les talents culinaires régaleront les papilles des centaines d’invités attendus. Diplômée en Droit et actuellement avocate-stagiaire, ce petit bout de femme à la volonté d’acier et à la créativité sans limite, a su mener de front études, création de son entreprise, défense des animaux et nouveaux projets, dont le Gala annuel Jessie’s est issu. Peux-tu nous rappeler ce qu’est Jessie’s ? Un dimanche de mars 2016, je cherchais à m’abonner à une Beauty-Box, mais le marché suisse n’offrait pas ce que je cherchais et notamment, des produ...

La Salévienne, société d’histoire régionale, fêtera ses 35 ans en fin d’année !

LA SALEVIENNE est une association créée en 1984 par quatre passionnés d’histoire locale, Claude Barbier, Marielle Déprez, Claude Mégevand et Donald Stampfli. L’objectif de ces pionniers est d’étudier et de mieux faire connaître l’histoire régionale aux habitants du bassin genevois, de promouvoir et de protéger un patrimoine commun et de le propager du Salève au Vuache et de Genève aux rives des Usses. Après 35 ans d’activité, elle compte plus de 250 adhérents. Ses principales activités sont : – L’organisation de conférences (gratuites & accessibles à tous) – L’édition de nombreux ouvrages et d’une revue annuelle (son catalogue comprend une soixantaine de biographies, monographies de villes et villages, atlas, témoignages… et 1 dvd) – La publication d’un bulletin de li...

Boulevard des bistrots

S’il est un lieu où l’on peut souffler et se requinquer, s’encourager, vérifier son bagage, consulter une carte, c’est bien le bistrot » écrit Chantal Thomas dans « Cafés de la mémoire » ( Seuil, 2008), livre dans lequel elle égrène sa vie au rythme des bistrots fréquentés. Elle répertorie sur une page pleine les noms originaux des cafés parisiens des années 70 où elle suivait un amant alcoolique : Le Chien qui fume, Le Temps perdu, Au mal-assis, Les naturistes, Chez Ciboulette, le Trou dans le mur, le Tout est bien… Si j’ai quitté la mort dans l’âme ma Carouge riche de près 100 bistrots et restaurants, je ne me retrouve dans un quartier encore plus soiffard ! Sur le Boulevard Carl-Vogt, long d’environ un kilomètre, j’ai compté 42 bistrots et restaurants, y compris les tea-room, mais pas l...

L’éternel printemps de l’Age d’Or

Qui ne connaît pas – selon le slogan créé pour son cinquantième anniversaire – « la plus petite pizza et fière de l’être » ? Véritable institution et l’une des dernières authentiques enseignes de la cité, « l’Age d’Or » recèle, dans ses tentures rouges-néobaroques, bien des confidences depuis 1961… Retour en anecdotes sur la fabuleuse histoire de la première pizzeria genevoise en compagnie de l’actuel gérant, Thomas Affolter et de son associé Jean-Marc Brachard – ce dernier, sentimentalement lié au destin du restaurant depuis fort longtemps. « C’est l’histoire de deux copains – commence Jean-Marc Brachard – celle d’Antoine Niklès dit Tony, fabriquant de montres à Genève et d’Henry Perey – surnommé Dady (avec un seul d!), architecte d’intérieur, décorateur et antiqua...

Mot de passe oublié

Inscription