Accueil / histoire

histoire

Lac

Quand Corsier s’appelait Corzier: histoire d’un village

J’ai découvert, il  y a quelques semaines, un livre, écrit par Bernard Cuénod, intitulé : Corsier, Destin helvétique d’une commune savoyarde. Rédigé en 2007, par l’ancien maire de Corsier, ce livre au titre énigmatique m’a attiré.  Comment prononcer le nom Corsier ? Pour les passionnés d’histoire comme moi, ou pour les Corsiérois attachés à leur village, ce livre est une vraie mine d’informations. On y apprend par exemple l’origine de la prononciation du mot Corsier.  Il se prononce actuellement comme s’il était écrit avec un Z, or, il devrait se prononcer comme Corse. Les Corsiérois seraient-ils fâchés avec l’orthographe ? Pas du tout, Bernard Cuénod nous rassure, Corsier s’écrivait à l’origine Corzier, avec un Z. Les habitants sont donc restés fidèles au nom originel de leur commune, qui...

Soirée musique et contes

Livre de contes et légendes accompagné d’un CD, «Si Genève m’était contée» est né d’une rencontre entre 3 artistes chers au coeur de la commune de Bernex : Patrick Bielser, compositeur, directeur de notre école de musique et de la Brante, Gil Frattini, artiste peintre, membre du comité de la galerie «Aux portes de la Champagne» et Magali Bossi, auteur, professeur à l’école de musique de Bernex. Véritable bal(l)ade littéraire et musicale, ce livre accompagné d’un CD de musique populaire genevoise s’adresse à tous les amateurs de contes et de promenades. Pour rendre hommage à cet ouvrage, la commune de Bernex est heureuse de convier le public, le temps d’une soirée, à une promenade dans la Genève secrète, discrète, celle où entre chien et loup, la musique et les mots se rencontrent… A ...

Portes ouvertes du CICR

Venez-nous rencontrer ! Rencontrer nos délégués, participer à des ateliers interactifs, mieux comprendre les défis humanitaires, ça vous dit ? Alors venez nous rencontrer dimanche 1er septembre de 10h à 17h. Vous pourrez aussi explorer nos archives, en savoir plus sur les opérations du CICR ou encore visiter le Musée de la Croix-Rouge. Entrée gratuite. Restauration et buvette sur place. Pour plus d’informations : http://www.icrc.org/portesouvertes Visite libre: www.facebook.com/events/550642768317323/

Armanf Frascarolo huile sur toile à toxNco.com

Artiste plasticien né à Genève en 1926, Armand Frascarolo a d’abord exercé le métier de joaillier-styliste avant de se tourner vers la peinture, parallèlement à une activité pédagogique (il a enseigné les activités créatrices pendant 20 ans à Genève au Cycle d’orientation). Sa première exposition remonte à 1977. Elle sera suivie à ce jour d’une quarantaine d’expositions personnelles, témoins de l’importante évolution dans son inspiration : d’une peinture de paysages selon un mode d’expression très classique, Frascarolo nous entraîne peu à peu vers un univers intérieur surprenant dont il nous dévoile une partie des mystères en le transposant sur la toile. Dans un monde imaginaire où le réel et le fantastique se mêlent, l’artiste nous fait part...

Le curé Desclouds, colosse et héros de Thônex

Il y a cinquante ans mourait ce prêtre dont un quartier porte le nom. Rares sont ceux qui connaissent l’histoire de ce «gaillard» hors norme au service des agents secrets durant la guerre.  Thônex, chemin du Curé-Desclouds. Immeubles modernes et béton. L’Autoroute blanche passe non loin, la frontière est à quelques encablures et la vue sur le Salève est imprenable. Mais au fait, c’est qui, le curé Desclouds? Le regard interloqué et le silence de deux jeunes du quartier en disent long. «Ça fait dix ans que j’habite ici et je ne me suis jamais posé la question», révèle l’un d’eux un brin gêné. Qu’il se rassure, rares sont ses voisins à le savoir. En revanche, lorsque la même question est posée à ceux qui l’ont côtoyé, le verbe abonde, les qualificatifs se succèdent: colossal, truculent, héro...

Conférence « Chypre – Histoire, hommes, images »

Conférence de Ivonne Manfrini: « Chypre – Histoire, hommes, images » Géo-Découverte offre à ses clients et à tous les intéressés deux conférences avec projection. La deuxième, présentée par Ivonne Manfrini, historienne de l’art, sera consacrée à l’art et l’histoire de l’île de Chypre. Elle aura lieu le 26 février à 19h, au Museum d’Histoire Naturelle de Genève. De par sa situation stratégique, au carrefour de l’Europe, de l’Asie et de l’Afrique, Chypre a accueilli de nombreuses civilisations. Les Mycéniens y ont implanté les premières racines grecques. Puis de nombreux autres peuples s’y sont succédé, tels les Phéniciens, les Assyriens, les Egyptiens, les Perses, les Romains, les Arabes, les Croisés, les Vénitiens, les Turcs et les Britanniques. Durant leur évangéli...

Hotel Beau Rivage 1906 – 2012

Hotel Beau Rivage en 1906 et 2012 Fondé par la Famille Mayer en 1865, élu par les hôtes amoureux d’un luxe traditionnel qui conserve jalousement son élégante discrétion et son intimité. Le Beau-Rivage, hôtel de légende où la mythique « Sissi » et les grands de ce monde ont laissé leur empreinte, perpétue sa vocation d’accueil depuis quatre générations. (http://www.beau-rivage.ch/fr/histoire-et-patrimoine.php#histoire-et-patrimoine.php)

Il était une fois Veyrier

Dans le décor de la traditionnelle Vogue de Veyrier qui aura lieu le week-end prochain, l’organisation culturelle la Mansarde accueille l’exposition « De 1722 à nos jours, il était une fois des cartes ». Organisée par le groupement La Mémoire de Veyrier, elle met en lumière le travail de plusieurs bénévoles passionnés d’histoire et permet de (re-)découvrir l’évolution du territoire de la commune. Visite et rencontre avec ceux que l’on appelle les « mémoristes ». De Veiry à Veyrier Si la Vogue met cette année les couleurs des Etats-Unis à l’honneur, le vernissage de l’exposition qui se tenait jeudi dernier à La Mansarde était quant à lui bien consacré à Veyrier et à son histoire. Veyrier où pourrait-on dire Veiry ou encore Verrier… Car à l’image de ses différentes appellations, le bourg a é...

A Veyrier-Etrembières, un Bicentenaire sans frontière

Dans le cadre des festivités du Bicentenaire commémorant l’entrée de Genève dans la Confédération, la ville de Veyrier organisait samedi dernier, « une journée entre 1813 et 1816 ». En marquant l’évènement conjointement avec Etrembières, les autorités ont choisi d’insister sur la période qui a précédé le rattachement d’une partie du bourg à Genève. Durant toute la journée, de nombreuses activités ont permis de revenir sur les liens qui ont uni les deux communes à cette époque, avant que leurs chemins finalement ne se séparent. L’invention d’une frontière Même si Veyrier fêtait le Bicentenaire le 9 mai de cette année, elle aurait pu tout aussi bien reporter l’évènement à 2016. Son rattachement définitif au canton de Genève ne se fit en effet qu’en octobre 1816, après une période mouvementée...

Carouge en 1816 : de Napoléon à la Confédération

Deux cents ans plus tard, le souvenir de Napoléon plane encore à Carouge… Les « Couronnes impériales » (Fritillaria imperialis) ont levé fièrement leurs collerettes vers le ciel, alors que la réfection du Pont-Neuf « bâti par Napoléon » débute de grands travaux. Et le 11 mai, Guillaume Chenevière, magnifique conférencier,  historien, ancien directeur du Théâtre de Carouge (entre autres belles fonctions), parlera de « Comment Carouge devint suisse ? » dans la salle des Aîné-e-s, 18 boulevard des Promenades, à 17 h 30. Pour mieux saisir la complexité de la situation en 1816, quelques questions préliminaires à Guillaume Chenevière : – En 1792, à l’apogée de son essor (4672 habitants, de nombreux projets de constructions en chantier), une armée française pénètre à Carouge et ...

Mot de passe oublié

Inscription