Accueil / Interview

Interview

Interview de Stefania Pereira, jeune enseignante en primaire!

Stefania Pereira a 27 ans et débute actuellement sa 4ème année d’enseignement. Elle a fait ses étude à l’Université de Genève, à la FAPSE durant trois ainsi qu’un an à l’IUFE afin d’aquérir un certificat complémentaire en enseignement primaire. Aujourd’hui elle partage avec nous divers aspects de son métier. Concrètement, qu’aimes-tu dans ton métier ? Est-ce que tu as toujours voulu faire ça ? Après avoir obtenue ma maturité gymnasiale, je souhaitais partir à l’étranger, mais mes plans étant tombés à l’eau, j’ai décidé de me rendre à la journée portes ouvertes de la FAPSE. L’éducation m’a attirée, premièrement, parce qu’on travaille avec l’humain. Puis, ce n’est pas un métier « figé », on est en constant apprentissage afin de se mettre à jour avec les nouveaux savoirs. Il y a-t-il des jour...

Interview de Muamer Mustaj de l’Association Bul Biz Art

Né à Sarajevo le 14 octobre 1988, Il est venu, accompagné de sa mère et son frère, à Genève en 1992 à cause de la guerre civile qui a éclaté en Bosnie. Après avoir passé une partie de sa jeunesse aux Libellules et au Grand-Saconnex, la famille a emménagé en ville de Genève en 2000 suite à l’obtention du permis de séjour. Il a effectué une maturité commerciale à André-Chavanne, puis, fait un bachelor en Business et Administration à la HEG Genève. En parallèle, Muamer a travaillé pour la société IBM durant 4 ans, qu’il a quitté en septembre 2016. Suite à cela, il a effectué un séjour linguistique de 2 mois à Toronto, puis, repris une formation en gestion de projets. En résumé, c’est une personne nature très positive, déterminée, ouverte et curieuse ! Comment est née l’association Bul Biz Art...

Interview de Maxence, gérant de la boutique de jeux Xenomorphe

Peux-tu te présenter brièvement ? Je m’appelle Maxence, gérant de la boutique de jeux Xenomorphe depuis 2010. J’ai travaillé dans beaucoup de domaines différents, et c’est en 2008 que j’ai intégré l’équipe de Xeno, d’abord en tant que démonstrateur, avant de devenir vendeur à temps partiel. J’aime la musique, la lecture et par dessus tout le jeu. Je joue depuis que je suis tout petit, et je n’ai jamais arrêté, bien que je me sois un peu spécialisé dans certains types de jeux selon mes préférences. Pourquoi ce nom, « Xenomorphe » ? Tout d’abord parce qu’on est fans d’Alien 😉 Et ensuite, littéralement, « Xeno » c’est l’étranger ou l’étrange et « Morphe » la forme. Notre nom exprime les mondes fantastiques dans lesquels vous pouvez entrer en venant jouer chez nous. La passion du jeu est uniqu...

Meet & Match Event

À la recherche d’un stage pour l’été? Participez à notre Meet & Match et rencontrez des entrepreneurs à la recherche d’un stagiaire talentueux pour cet été. Pendant cet événement vous aurez l’opportunité de rencontrer les entrepreneurs du Impact Hub Summerpreneurship, un programme qui réunit des étudiants talentueux comme vous avec de jeunes entreprises. Profitez de cette occasion unique et apprennez à connaître votre futur patron avant de postuler pour le poste! La date limite d’inscription pour le Summerpreneurship est le 31 mars. isitez notre site pour découvrir les différentes offres de stage et réservez ton ticket pour le Meet & Match le 23 mars! Nombre de places limité! Plus d’informations ici: http://geneva.impacthub.net/event/summerpreneu...

Interview de l’artiste-peintre Soisic!

C’est autour d’un bon thé et une petite brioche que Soisic, alias Françoise Lyonnet, artiste-peintre genevoise, m’accorde un entretien pour m’en dire plus sur elle et son travail artistique : Bonjour Françoise, peux-tu te présenter brièvement ? Je suis Genevoise et habite Genève depuis 34 ans. Je suis infirmière en soins généraux, masseuse et artiste-peintre. Est-ce que tu as vécu à Genève toute ta vie ? Les 23 premières années de mon existence se sont passées en France, à Saint-Étienne. Mais voila de nombreuses années que je suis ici. Hormis l’art et plus spécialement la peinture, quelles sont tes passions ? J’apprécie notamment la lecture variée : romans, nouvelles, poèmes, biographies. Mais aussi la musique classique et le jazz, la danse, le cinéma, le théâtre, les marionnettes. Sinon j...

Interview de François Darracq!

D’où vous est venue l’idée d’écrire un roman sur cette fameuse « Affaire Galilée » ? J’ai eu l’occasion de l’étudier il y a une dizaine d’années dans le cadre d’une recherche historique, qui a donné naissance à un gros livre. Cette histoire m’a passionné, et je lui ai trouvé des ressorts parfaitement romanesques. L’idée m’est donc venue de la reprendre sous un autre angle, celui du roman, avec les libertés que procure cet autre type d’écriture.   Le roman est-il un moyen alternatif d’apprendre l’histoire d’une manière plus plaisante ? Certainement ! Le philosophe Alain a eu cette jolie phrase : « L’historien emplirait des pages avant d’égaler un peintre d’histoire ». Il voulait souligner par là que le roman historique donne à voir et à comprendre l’histoire de manière vivante et...

Interview du groupe White Crow!

Avec une première scène lors des Fêtes de Genève 2015, les White Crow, un groupe genevois de cinq musiciens poursuit rythmiquement sa route pop rock. Interview de ses membres à plusieurs voix.   Igor Rodrigues Ramos & Piotr Boducki: Les Crow, pour commencer, pouvez-vous vous nous dire quelle est votre fonction respective dans le groupe ? WC : Julien – Bassiste / Philippe – Batteur / Fabio – Guitariste / Mani – Claviste / Chloé – Vocaliste. I&P : Quelle est l’histoire du groupe ? Mani: C’est une histoire relativement récente. Fabio et moi voulions faire un projet musical et avons cherché un bon moment une chanteuse et la vie a fait que l’on a rencontré Chloé. On a ensuite eu l’occasion de jouer avec Philippe, puis en cherchant encore un bassiste, on est tombé sur Julien. I&...

« Ce journal est devenu une motivation pour les gens comme moi, en galère »

Vous les croisez souvent à la sortie des Coop ou des Migros, proposant avec sourire, qu’il pleuve ou qu’il neige, un journal pas comme les autres dont le contenu ne parle ni de politique (à quelques phrases près), ni de sport et vous n’aurez pas non plus droit à la page people. Par contre, vous y trouverez de la poésie, des reportages, des chroniques de vie, de la bande dessinée, des énigmes et j’en passe… Mais qu’est-ce donc que ce journal ? A mon avis, une bonne partie d’entre vous doit connaître cette « Feuille de trèfle », journal bimensuel vendu et conçu en partie par des gens en rade qui en tirent quelques sous pour rendre leur vie plus agréable, pour se sentir utile ou, simplement, pour le fait de rester en contact avec la population. Créé par l’association « Carrefour-rue », la « F...

Sofia Droz: « Vernier Vision est une chaîne d’information divertissante »

La nouvelle web TV verniolane se veut porteuse d’un créneau différent des autres médias locaux. Mise sur pied en janvier 2012 par les autorités et l’agence de presse ATC future Médias, la chaîne offre une information sur fond de projet dit « social ». Entretien avec la rédactrice en chef Sofia Droz. Une chaine locale existe déjà à Vernier. Pourquoi avoir lancé une nouvelle chaine télé ? Vernier Visions est né d’une volonté de la commune d’offrir un canal d’information différent aux Verniolans, sur fond de projet « social ». En effet, plus que locale, la web TV se veut aussi sociale, en offrant une plateforme pratique de développement de compétences et de découverte de l’audiovisuel, ouverte à toutes les personnes intéressées, habitant à Vernier ou non. Dès le début, la chaîne a été p...

Vidéo: Entretien avec l’humoriste Samir Alic

La Suisse romande a son prince du rire. Samir Alic, l’humoriste helvète d’origine bosniaque, incarne sur scène les traits caricaturés de ses compatriotes balkaniques. Tout  en affichant sa reconnaissance au pays qui l’a accueilli, il s’inspire de la diversité culturelle dans la société et en dégage une série de personnages burlesques. Invité par l’Association Musulmane Culturelle Meyrinoise (ACMM) au Forum Meyrin le samedi 10 décembre 2012, le jeune humoriste nous a chaleureusement conviés à la répétition de son spectacle « Quel âge tu t’appelles? » avant de nous offrir un entretien exclusif.   Vidéo – Réalisation: Romain Iantorno Maher Zguir (Nova Lux Productions)

Carouge en 1816 : de Napoléon à la Confédération

Deux cents ans plus tard, le souvenir de Napoléon plane encore à Carouge… Les « Couronnes impériales » (Fritillaria imperialis) ont levé fièrement leurs collerettes vers le ciel, alors que la réfection du Pont-Neuf « bâti par Napoléon » débute de grands travaux. Et le 11 mai, Guillaume Chenevière, magnifique conférencier,  historien, ancien directeur du Théâtre de Carouge (entre autres belles fonctions), parlera de « Comment Carouge devint suisse ? » dans la salle des Aîné-e-s, 18 boulevard des Promenades, à 17 h 30. Pour mieux saisir la complexité de la situation en 1816, quelques questions préliminaires à Guillaume Chenevière : – En 1792, à l’apogée de son essor (4672 habitants, de nombreux projets de constructions en chantier), une armée française pénètre à Carouge et ...

Mot de passe oublié

Inscription