Accueil / irr

irr

Photographies genevoises et Facebook

De partout dans le monde, ou presque, des millions de connexions s’ont faite sur le célèbre réseaux social Facebook. Les genevois ne font pas exceptions et c’est l’occasion pour certains d’entre eux de montrer les beautés et facettes de leur ville. Plusieurs pages Facebook se sont déjà spécialisées dans les photographies de la cité de Calvin. Il est par exemple possible de citer « Genevois » ou « J’aime Genève ». Le jet d’eau, le lac Léman, la rencontre du Rhône et de l’Arve, à vrai dire, tout y passe. Ce sont des pages qui ne se destinent pas seulement aux touristes mais aux genevois eux même également, afin que ceux-ci portent peut-être un regard différent sur leur propre ville. L’angle change souvent la perception générale. La page officielle de la Vi...

Interview de l’artiste-peintre Soisic!

C’est autour d’un bon thé et une petite brioche que Soisic, alias Françoise Lyonnet, artiste-peintre genevoise, m’accorde un entretien pour m’en dire plus sur elle et son travail artistique : Bonjour Françoise, peux-tu te présenter brièvement ? Je suis Genevoise et habite Genève depuis 34 ans. Je suis infirmière en soins généraux, masseuse et artiste-peintre. Est-ce que tu as vécu à Genève toute ta vie ? Les 23 premières années de mon existence se sont passées en France, à Saint-Étienne. Mais voila de nombreuses années que je suis ici. Hormis l’art et plus spécialement la peinture, quelles sont tes passions ? J’apprécie notamment la lecture variée : romans, nouvelles, poèmes, biographies. Mais aussi la musique classique et le jazz, la danse, le cinéma, le théâtre, les marionnettes. Sinon j...

Je suis libre!

 Freebook! Freebook! Ils militent pour leur liberté de circulation! Freebook! Freebook! Ils ne sont pas perdus ! Non, les livres se rebellent et ont décidé de migrer ici et là! Heureusement pour eux, certains lecteurs ont décidé de les aider ! Un livre voyageur, c’est ce que « James et la grosse pêche » tente d’être: il circule un peu partout car il n’appartient à personne. En un sens, ne devrait-on pas considérer qu’il appartient à toutes et à tous? Si vous en trouvez un, vous voulez probablement savoir par où il est passé avant de finir entre vos pattes. Pour cela, c’est bien simple, il suffit d’aller sur bookcrossing.com et de chercher sa référence. Le concept est donc simple mais efficace: on trouve un livre quelque part dans le...

Interview du groupe White Crow!

Avec une première scène lors des Fêtes de Genève 2015, les White Crow, un groupe genevois de cinq musiciens poursuit rythmiquement sa route pop rock. Interview de ses membres à plusieurs voix.   Igor Rodrigues Ramos & Piotr Boducki: Les Crow, pour commencer, pouvez-vous vous nous dire quelle est votre fonction respective dans le groupe ? WC : Julien – Bassiste / Philippe – Batteur / Fabio – Guitariste / Mani – Claviste / Chloé – Vocaliste. I&P : Quelle est l’histoire du groupe ? Mani: C’est une histoire relativement récente. Fabio et moi voulions faire un projet musical et avons cherché un bon moment une chanteuse et la vie a fait que l’on a rencontré Chloé. On a ensuite eu l’occasion de jouer avec Philippe, puis en cherchant encore un bassiste, on est tombé sur Julien. I&...

Les Histoires Insolites du Genevois d’Autrefois

Connaitre l’actualité genevoise c’est bien. C’est même très bien. Mais combien connaissent, ne serait-ce qu’un peu, ce qui se passa dans notre beau canton lors des siècles passés ? Vous ? Pas vous ? Vous non plus ? Eh bien, grâce à l’initiative d’une jeune genevoise passionnée, votre curiosité et soif de savoir local vont être comblées, au moins partiellement ! Bon d’accord, vous connaissez très probablement l’histoire de l’escalade et de nos amis savoyards. Probablement connaissez-vous aussi notre date d’entrée dans la Confédération ou encore celle de la mort de notre austère Calvin. Et pour le reste alors ? Il faut avouer qu’à l’école obligatoire on nous enseigne d’avantage l’histoire de nos voisins français que l’histoire genevoise ou suisse en général. Cela est aussi dommage qu’incompr...

Artbook « Memory Lane »

Avec son artbook « Memory Lane », paru il y a quelques mois à peine, Tuan, né à Genève et d’origine vietnamienne, nous offre ici un morceau de son univers si particulier, de son pèlerinage artistique, de ses souvenirs tant aimés. Lorsque l’on contemple ses dessins, l’on se sent doucement transporté vers le pays du soleil levant, le Japon, tant l’influence visuelle des mangas et de la japanimation se fait ressentir.  Divaguant entre Genève et Tokyo, Tuan est un artiste autodidacte et passionné. Il est de ceux qui ont pris le risque de vivre de son art, malgré les nombreuses difficultés que cela implique dans le quotidien. « Memory Lane » regroupe ainsi des dessins nés entre 2008 et 2014. C’est un témoignage des expériences de l’artiste, de ses voyages, de ses rencontres. Chacune de ses œuvr...

Concert / Expo d’Eriah à la Traverse – Un croisement multi-artistique

Afin de célébrer comme il se doit  son nouvel album « Retour à l’essentiel », tout en soutenant  PEAS le talentueux rappeur genevois Eriah a proposé samedi 21 février à la Traverse, un concert / Expo particulièrement rafraichissant. Pour info, PEAS est l’acronyme de « Projet d’Entraide et d’Actions Solidaires » et le but de cet évènement était de participer au financement de  la construction d’un dispensaire médical au Burkina Faso grâce aux fonds obtenus. Une digne soirée pour un noble projet, autant le dire. Ce concept de mélanger les divers domaines artistiques est trop rare et réellement intéressant, selon moi, il mérite d’être souligné.  Autour de sa musique et de son univers, Eriah a ainsi réuni de nombreux artistes, peintres, graphistes et autres poètes, autour du ...

Annonce florale

Il y a des signes qui ne trompent pas et qui en disent plus que ce que peut-être ils voudraient nous apprendre.   Cet hiver, plutôt supportable avons-le, du moins pour ceux qui ont un toit protecteur sur la tête, touche à sa fin dans un moins d’un mois environ. L’oraison florale laisse s’écouler sa voix verdoyante à mesure que l’atmosphère devient plus chaleureux.  Nos amies les fleurs, unies envers et contre tout, pointent le bout de leur nez afin de nous annoncer la fameuse nouvelle : le temps se réchauffe et la roulette des saisons continue de tourner, encore et encore.  Le soleil déploie son chant, elles lui répondent poétiquement. Je les ai croisés au détour d’un coin herbeux. J’ai cru les entendre crier, crier comme beaucoup ne font plus : c’était un cri d’espoir. L’espoir que ...

Soirée Las Vegas Parano au Mambo : bilan

Les femmes et les hommes, pour la plupart,  semblaient sortir tout droit d’un casino de Las Vegas, équipés de larges lunettes, de bling-bling  colorés et de visières vertes. Des dés rougeoyant se déplaçaient en l’air de mains en mains, de têtes en têtes, l’on aurait dit qu’implicitement un nouveau sport était né dans cette cage musicale et dansante. Sur les tables basses, des roulettes à shots trônaient fièrement, près d’un bac à glaçons, et tout ce qu’elles attendaient étaient d’être tournées, quant aux verres, d’être remplis et aussitôt vidés. Il y eut même un magicien qui pointa le bout de son pouvoir. Ses tours, il fallait les voir pour y croire : les cartes bougeaient toutes seules, les gens se faisaient littéralement hypnotiser, il semblait lire dans nos esprits et j’en passe, ce Gan...

La réserve naturelle de Pointe-à-la-Bise

La réserve naturelle de Pointe-à-la-Bise est un espace unique que l’on peut presque qualifier de sacré de nos rivages lacustres. En effet, c’est le dernier site du canton où le majestueux Léman baigne encore dans ses rives d’origines et un espace animé par une faune et une flore vivaces: une roselière notamment décore les lieux, et en plus des divers mammifères comme les renards que l’on peut y rencontrer, on croise bien facilement toutes sortes de canards et d’oiseaux, locaux ou en migrations. Les reptiles, amphibiens et autres insectes ne sont pas en restent bien sûr, c’est une sorte de centre communautaire animalier, où diverses espèces dialoguent et s’entrechoquent, où l’empreinte de l’homme semble presque invisible. Tous les curieux de nature ne peuvent que se réjouir qu’un tel lieu e...

« Folles dérives du monde » de Nicole Capt

Scoop de l’année : la planète et ses êtres  vont mal. La société humaine est pleine d’inégalités et des guerres font toujours rages. Il y a ceux qui peuvent à peine se nourrir et ceux qui jettent la moitié de leur assiette à la poubelle. Tout cela et bien plus encore, n’est plus un secret pour personne, on le dit, on le répète, depuis de nombreuses années déjà, pourtant, la majorité des gens ne creusent pas le problème, ni pratiquement, ni intellectuellement. C’est déjà le premier mérite de ce livre, né du travail d’une genevoise acharnée, « Les folles dérives du monde » de Nicole Capt : il tente de comprendre, de résoudre, il propose, il s’intéresse, il partage, il incite. L’auteure commence par expliquer le fondement général de son œuvre, à savoir comprendre les changements occasio...

La Bulgarie et Cuba invités à la Galerie l’Art’monie du 05 au 30 mai 2015!

La Galerie l’Art’monie aux Eaux-Vives, expose pour la deuxième fois déjà des artistes Bulgares, du 5 au 30 mai 2015, à savoir plus exactement des nouvelles œuvres de Maria Ilieva et de Nina Zlateva, côtoyant celles de deux peintres également originaires de ce pays. En parallèle, vous rencontrerez également, visibles sur la vitrine principale, le travail de l’artiste cubain Yoanys Andino Diaz. Cette ballade visuelle vous emmènera dans un monde aussi coloré qu’étrange, aussi réel qu’imaginaire, et selon chez quel artiste vous plongez, vos sens se laisseront emporter par sa dynamique artistique. Permettez-moi de vous parler quelque peu de deux d’entre eux ou plus exactement de mon ressenti face à leurs œuvres. L’univers minutieux, parfois féerique de Maria Ilieva...

  • 1
  • 2

Mot de passe oublié

Inscription