Accueil / meinier

meinier

Exposition photographique animalière

Je m’appelle Benjamin Kenzey, je vis dans la commune de Puplinge depuis une dizaine d’années. Dès mon enfance, la passion pour la nature n’a cessé de grandir avec moi. Ainsi en 2013, pour mes vacances, je choisi de faire un voyage en Tanzanie. Il m’était impossible de penser aller faire un safari sans pouvoir rapporter dans ma besace de beaux souvenirs. J’ai donc décider de me procurer du bon matériel comme un réflex, une caméra numérique etc. Avant de partir pour la Tanzanie, il fallait me familiariser avec mon nouveau matériel, j’ai ainsi multiplié mes sorties photos autour de chez moi où la faune est très riche, principalement en ce qui concerne les oiseaux. Puis je me suis pris au jeu, car chaque sortie enrichi mon enthousiasme. Ce safari a été pour moi la confirmation de mon émerveill...

De menuisier à brasseur, il n’y a parfois qu’un pas !

Philippe Margand et Nathalie Droz sont brasseurs. Pourtant rien ne les prédestinait à ce métier. Philippe, à l’origine, est menuisier et Nathalie, chimiste. C’est un apéro entre amis et une rencontre fortuite qui vont les mener vers cette aventure : ouvrir une brasserie artisanale dans la ferme familiale et en vivre. Tout commence en 2000, « Philippe faisait la fête avec des amis », nous raconte Nathalie. « Autour de la table, des amis d’enfance, tous de Corsinge, et tous producteurs : de rosiers, de chocolat, de lait. Et là un constat s’impose. On produit de tout à Corsinge, mais pas ce que les amis préfèrent, de la bière. »   Une rencontre providentielle… Une année s’écoule et en 2001, Philippe rencontre à un...

Sillonner la campagne en faisant ses courses

Quand on habite à la campagne ou au bord du lac, pas besoin d’aller au supermarché pour faire ses courses. On trouve toutes sortes de produits frais chez le producteur, en libre service, au bord d’une route ou même dans une station essence, entre les pompes et les présentoirs d’huile de moteur !!! Fruits, légumes, viande, poisson, œufs, jus de fruit, tout s’achète ou presque. Des produits locaux et savoureux, sans intermédiaire, de quoi réjouir tous les amateurs de bonne cuisine. Alors, prenez votre panier, nous allons remplir votre frigo. Des pommes, des poires et bien plus encore A Meinier, Route de Compois, vous trouverez de délicieuses pommes et poires, des jus de fruits et du cidre. Les vergers sont à deux pas et la vente se fait dans le hangar familial. Sourires et bonne humeur font ...

Un centenaire plein d’entrain

Dans le village de Meinier, non loin de l’église, vit un noyer plus que centenaire. Loin de se satisfaire de ses 152 ans, il est aussi le plus gros de Suisse. Ses proportions sont impressionnantes. La circonférence de son tronc mesure 6,40 mètres. Sa cime s’élève à 25 mètres du sol et ses branches s’étalent sur un diamètre de 40 mètres. Il recouvre ainsi à lui tout seul une superficie de 1000 m2 ! Son exceptionnelle croissance serait dûe au fait qu’il est issu d’un croisement entre un noyer genevois et un noyer noir d’Amérique. Pour célébrer dignement cet hôte extraordinaire, la commune de Meinier a planté, depuis 2005, 40 noyers de tous les cantons romands, créant ainsi une allée conservatoire, réserve génétique unique en Suisse. Déjà en 1987, Louis Cornuz lui avait dédié un long poème, p...

Un gazoduc sous les pieds

C’est en 1995, que les communes de Meinier et Collonge Bellerive décident de créer la fondation de la Pallanterie, fondation ayant pour objectif de développer et gérer la zone industrielle et artisanale de la Pallanterie, à Vésenaz. 45 entreprises y sont actuellement implantées et 850 personnes y travaillent au quotidien. Depuis sa création, la zone a connu un développement rapide et est aujourd’hui victime de son succès. « Nous avons de nombreuses entreprises en attente qui souhaiteraient pouvoir s’installer sur la zone. Nous aurions besoin au total de 50 000 m2 supplémentaires, soit un doublement de notre surface », nous précise Moréno Sella, Président de la fondation. Une énorme surprise Face à ce constant, la fondation, avec le soutien des communes de Collonge-Bellerive et de Meinier, ...

Un artiste basque raconte Meinier en peinture

Comment un artiste de San Sebastian en Espagne se retrouve-t-il à peindre les paysages de Meinier ? Tout  commence il y a un an. Alain Corthay, Maire adjoint de la commune de Meinier, visite le musée itinérant du Trompe l’œil, à Chêne Bougeries. Il tombe en arrêt devant le travail de Victor Goikoetxea, un artiste basque. « J’ai tout de suite aimé ses oeuvres et ai eu une idée pour notre village. » Décorer la sortie du parking du chat Avec le soutien du maire, Marc Michela, il décide de proposer un projet à l’artiste. « Nous souhaitions qu’il décore la sortie du parking du chat». Ce bloc de béton et de verre trône au milieu du centre intergénérationnel, inauguré une année plus tôt. Les deux élus invitent alors l’artiste à visiter la commune. « J’ai pris de nombreuses photos. J’ai passé du t...

A Meinier, des brunchs ludiques égaillent les dimanches matins

Chaque premier dimanche du mois, la ludothèque de Meinier s’anime pour un brunch ludique. De 9h à midi, jeunes et moins jeunes se réunissent pour déjeuner et surtout pour jouer. Prendre le temps de jouer et de se rencontrer Le principe est simple, chacun apporte un petit quelque chose à manger ou à boire et se retrouve ensuite autour d’une table ou assis par terre pour des parties endiablées de cartes, de jeux de sociétés ou de baby foot. Voici 28 ans que la ludothèque de Meinier existe. Association à but non lucratif, elle est présidée par Marie Rose Charvoz, bénévole depuis le début de l‘aventure. « Cela fait deux ans et demi que nous avons lancé le concept des brunchs ludiques et ils ont beaucoup de succès. » Une trentaine d’enfants et d’adultes sont en effet présents. « Des gens de tou...

Le Château de Rouelbeau va renaître de ses ruines

Le Château de Rouelbeau, tout le monde en a déjà entendu parler. Que ce soit lors d’une course d’école dans la région de Meinier, d’une balade en famille le dimanche ou encore à travers le mythe d’une dame blanche qui hanterait les lieux les nuits de pleine lune. «Une bonne partie de la population genevoise a des souvenirs avec ce château. Pour certains c’était la première fugue, d’autre la première cigarette, ou encore un premier amour», s’amuse Jean Terrier, archéologue cantonal de Genève. Mais finalement, qui connaît réellement l’histoire de ce château situé au milieu de la campagne genevoise? Alors qu’un vaste chantier de restauration des ruines de ce site médiéval est en cours, le moment est venu de se pencher sur le passé de ce lieu historique. Rôle défensif  Le château de Rouelbeau ...

Des patrouilleurs pour les grenouilles

Lundi 24 janvier, le soleil se lève à peine, j’ai rendez-vous, à Meinier, avec deux bénévoles un peu particulières. Olga Beguin et Laurence Naef travaillent pour l’association KARCH GE et se lèvent souvent à l‘aube pour aider des amphibiens à traverser la route. Une association pour la sauvegarde des amphibiens « Les amphibiens et les reptiles font partie des groupes les plus menacés au monde, y compris en Suisse et à Genève. Une association suisse, le KARCH s’occupe de leur sauvegarde depuis 1979. En 2012, une section genevoise est née, le KARCH GE”, me précise Lise Barbu, une des responsables de cette association. Les mois de février et mars sont particulièrement critiques pour les grenouilles, tritons et autres crapauds. C’est en effet à cette période qu’ils quittent les sous–bois, où i...

Une page se tourne à la ferme de Merlinge

Le propriétaire pousse la famille Chollet au départ, après une querelle de voisinage tranchée par le Tribunal fédéral. Depuis des générations, ces fermiers exploitaient le domaine très fréquenté de Meinier. Le poney et l’ânesse sont partis la semaine dernière chez leurs nouveaux propriétaires. Il ne reste qu’une oie, quelques poules et Thérèse Chollet s’excuserait presque: «On voit déjà le déclin, dit-elle la larme à l’œil. Je n’ai jamais cru qu’il faudrait partir, mais on a toujours été soutenu moralement.» Au mois de décembre, les Chollet quitteront la Ferme de Merlinge au terme de huit années de conflit avec les propriétaires du domaine. Un dénouement qui met fin à trente-huit ans de présence du couple aux commandes de cette ferme de la route de Gy à l’avant-garde en matière de vente di...

A Meinier, rencontre avec un passionné de nature

Par un bel après-midi d’automne, je prends l’air à la Plaine de la Haute-Seymaz, sur la commune de Meinier. Ce site magnifique a été complètement renaturé il y a quelques années. Le béton a laissé place aux étangs, à une végétation dense et à de beaux sentiers de randonnées. Des rencontres naturalistes Au cours de ma balade, je rencontre un jeune homme, Antonin Jaquet, bénévole à l’association Pro Natura. Il m’explique qu’il est là pour informer les promeneurs et leur présenter la faune et la flore du lieu. Il va ainsi me raconter l’histoire de ces étangs, me montrer de nombreux hérons et grues et me détailler leur parcours de migration. Antonin anime ainsi, plusieurs fois par an, ce que l’on appelle des rencontres naturalistes. Elles ont lieu « du mois de mars au mois de juin et en septem...

Une animatrice dynamique pour le centre intergénérationnel de Meinier

Brigitte Aellen est une jeune femme sympathique et passionnée. Assistante sociale et animatrice socio-culturelle à Meinier, elle anime notamment le centre intergénérationnel, qui a ouvert ses portes il y a un peu plus d’un an. Ce centre, unique en son genre à Genève, a pour but de faire vivre ensemble plusieurs générations sur un même lieu. 120 habitants s’y sont installés et ont signé une charte, dans laquelle ils se sont engagés à favoriser les échanges et à s’investir dans des projets communs. Le social : une vocation Diplômée des Sciences de l’éducation, Brigitte a toujours su qu’elle voulait travailler au contact des gens et dans divers milieux. Elle débute ainsi sa carrière comme enseignante et éducatrice auprès d’enfants autistes. Après la naissan...

  • 1
  • 2

Mot de passe oublié

Inscription