Accueil / pâquis

pâquis

Espace social et artistique au Pâquis

L’atelier d’Art les projets et les activités cet été Pour faire les présentations,L’atelier d’Art est un espace social et artistique qui est ouvert à tous et qui est gratuit. On peux venir y boire un café ou (et) faire une(des) activité(s) comme de la peinture,de la céramique,de l’ infographie,utiliser internet,ou encore effectuer des tâches administratives. Heures d’ouvertures: Le mardi, le mercredi et le jeudi de 14h00 à 18h30, Le vendredi de 14h00 à 17h30. 42bis rue du Môle au Pâquis (sonnette sur le grillage de fer à gauche de la porte). Au fond de la cour, en haut de la rue du Môle à gauche. Tel: 0227310028 Une séance de méditation de pleine conscience à lieu le jeudi soir de 18h45 à 20h00 est qui est gratuite. Contacter par avance Julien au 0791013259, o...

Les Pâquis et la propreté, ça fait deux!

Notre ville se targue d’avoir une propreté exemplaire. Des rues nettes propres et ordonnées… enfin ça c’est le « slogan », ou la pub pour les touristes ! C’est surement valable dans de nombreux coins de la ville mais sûrement pas aux Pâquis. Quel Pâquisard n’a pas un jour râlé devant cet amont d’ordures sur le trottoir ou devant la porte de son immeuble. Ou alors peut-être que les gens jettent au sol leurs canettes, bouteilles, kebabs ou cartons pizza faute de poubelles publiques ? Interrogés sur leurs conditions de travail face à ces détritus qui font leurs quotidien, les employés de la voirie répondent tous la même chose : «si on nous donnait 20 centimes par bouteille de bière ou canette que nous ramassons, chaque année nous serions tous millionnaires. Imaginez au bout de 20 ans d’ancien...

Le fléau des bennes à habits dévalisées frappe les Pâquis

Une résidente du quartier témoigne. Quant aux associations caritatives, elles avouent être démunies face au phénomène. Place des Alpes, aux Pâquis. Un soir de la semaine comme un autre, à 19 h 45, Claire-Lise rentre chez elle après le travail. Pas très loin de son immeuble se trouve, comme dans de nombreux quartiers de Genève, une benne à habits. Ces bennes où les habitants viennent déposer leurs vieux vêtements pour les œuvres caritatives. Le plus jeune dans la benne Mais en passant devant cette benne, elle voit que ce n’est ni le camion d’Emmaüs ni celui de Caritas qui s’y trouve, mais un amas de sacs devant lequel un homme a l’air de surveiller. Sa musique sur les oreilles, Claire-Lise passe devant sans trop y prêter attention. Mais une dizaine de mètres après, elle réalise la scène don...

Les Pâquis, décor d’un clip vidéo d’électro dance

C’est au cœur de la Cité de Calvin qu’Aloud Records avait planté son décor pour le tournage du nouveau clip électro dance de Swagg Drivers. Le quartier des Pâquis était en pleine ferveur. Cameraman, chanteurs et danseurs déambulaient dans la rue de Berne. Curieux, badauds et commerçants, tout le monde était intrigué. Pour une fois, les conversations n’avaient rien de négatifs, ne parlaient ni de drogue ni de saleté des rues ou de problèmes de parking. Tous étaient fiers de leur quartier ! Le producteur a aimé l’accueil général et promet de revenir après l’été mais cette fois-ci avec des talents 100 % romands. Il va d’ailleurs bientôt lancer un casting de voix. Chanteuses et chanteuses à fortes voix… à vos maquettes. En attendant, le titre « Ready to Go » (écouter un e...

Sécurité: Genève bientôt placée sous vidéosurveillance. Qu’en pensez-vous?

Des caméras de surveillance dans les rues de Genève. Ce sera peut-être bientôt une réalité si, le 21 avril prochain, le parlement accepte le projet de loi du Conseil d’Etat. L’Exécutif genevois vient en effet de proposer l’installation de 21 caméras dans le quartier des Pâquis (lire l’article sur www.tdg.ch). Objectif: traquer les infractions, en particulier celles contre le patrimoine, dont les incivilités, et les violences. Si l’expérience pâquisarde s’avère concluante, elle permettra à terme de gérer l’ensemble d’un dispositif cantonal, avec les communes souhaitant en bénéficier. Et vous, qu’en pensez-vous? Est-ce une bonne idée? La vidéosurveillance est-elle une solution efficace pour lutter contre la criminalité? Se sent-on plus en sécurité lo...

En vitrine aux Pâquis, comme à Amsterdam

On croirait presque un slogan EasyJet, en moins de temps qu’il ne faut, retrouvez vous devant une vitrine d’Amsterdam…aux Pâquis! En effet, depuis 2010, on voit fleurir ci et là des vitrines derrière lesquelles des dames de petite vertu en sous-vêtements attendent ou appâtent le chaland. Les résidents du quartier n’y prêtent plus aucune attention alors que les passants occasionnels sursautent devant ces vitrines d’un nouveau genre à Genève. Autant le Golden Sex Center (angles rues Sismondi et Charles-Cusin) peut éventuellement laisser planer un très lointain doute sur l’activité de ce commerce, autant l’Hôtel Barillon (rue de Berne) avec son enseigne « hôtel » et les quilles de stationnement réservées à la clientèle de l’Hôtel ne trompe personne. En demandant à une patrouille de police à p...

Aux Pâquis, un échafaudage à l’abandon depuis trois ans

Depuis de nombreuses années, l’angle de la rue de Berne et de la rue des Alpes s’est doté d’un nouveau style architectural… le style échafaudage provisoire! De mémoires d’habitants ou de commerçants, nul ne se souvient vraiment depuis combien d’années cet échafaudage est là. Il gêne tout le monde, est peu sécure… mais il perdure! Chacun sait que son utilité s’est «transformée». C’est désormais un lieu de deal, un urinoir, avec son lot d’agressions quotidiennes. Chacun le sait mais la ville ne fait rien. Faux diront certains! Depuis deux ans, la ville a fait installer des néons. Du coup, le soir c’est quelque peu éclairé. Il faut juste faire attention à une éventuelle planche qui vous tomberait sur la tête. Avec le temps, on ne sait jamais. Occupé par des squatters Si on remonte à un passé ...

Au salon-lavoir, on se parle encore

De Carouge aux Pâquis en passant par la Jonction ou la Servette, une population cosmopolite s’approprie les laveries en libre-service. A gauche, l’appareil n’accepte plus les billets. A droite, un message de la direction s’adresse à un habitué des lieux: «La laverie est un endroit pour travailler, non pas pour glander et boire du rosé comme vous le faite (sic)». Malgré les messages peu accueillants, les clients se succèdent et se croisent dans le passage étroit entre les machines du salon lavoir de la rue de la Fontenette, à Carouge. «Ici, j’économise beaucoup de temps», lance un professeur de sport, qui privilégie le lavomatic pour ses fringues transpirantes dès la fin de l’entraînement. Il y a là une quadragénaire contrainte de multiplier les machines pour des raisons d’allergies et une ...

Des boîtes fleurissent en ville pour un système d’échange étonnant

Une série de caissettes à journaux recyclées permet aux Genevois de donner une seconde vie à leurs objets. Leur décoration a été confiée à des artistes locaux. Depuis le 20 décembre dernier, une dizaine d’anciennes caissettes à journaux ont été transformées en «boîtes d’échange entre voisins», chacune décorée par un artiste genevois. Vous possédez une paire de gants, un livre ou un quelconque objet que vous n’utilisez plus? Il pourrait certainement servir ou simplement faire plaisir à un voisin. Vous pouvez simplement le laisser dans une des dix boîtes installées dans les quartiers de la ville, et vous offrir en surprise un des nombreux trésors ainsi déposés. Un set de chaînes pour la neige, une radio ou un livre, laissez-vous surprendre. Où trouver les «boîtes d’échange entre voisins»: ru...

La Lionne

La Lionne 1977-1978, Daniel Polliand école des Pâquis. Bonne soirée, Frank.

La bise noire brise le mât des Bains des Pâquis

Sous l’effet des très fortes rafales de bise de ce weekend du 27-28 octobre, le mât des Bains des Pâquis a fini par rompre ses haubanages et tomber de chaque côté de la jetée, laissant flotter les drapeaux Suisse et Genevois dans l’eau. Un spectacle rare. Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer.   par Philippe Constantin, coordinateur AUBP  

  • 1
  • 2

Mot de passe oublié

Inscription