Accueil / Puplinge

Puplinge

11ème Fête des Patenailles & Tractor-Pulling

Comme tous les deux ans, la carotte est à l’honneur dans la commune de Puplinge (GE). Cette mythique racine dont la culture y était renommée porte le nom de « patenaille » en patois. Les 27 & 28 août prochain, les notes douces et sucrées de la carotte se mélangeront au fracas des moteurs de tracteurs. Les concurrents du championnat suisse de Tractor-Pulling batailleront pour la coupe et pour le plaisir du public. Le but du Tractor-Pulling est de tirer une charge le plus loin possible sur une piste de 100m. La préparation du tracteur et l’expertise de son pilote sont essentielles pour venir à bout de cette piste qui évolue au fil du weekend. Ce ne seront pas les seuls moteurs à rugir pendant la fête. Durant tout le weekend, la puissance des tronçonneuses additionnée à la dextérité des b...

Les travaux à Puplinge suscitent la grogne des commerçants

La commune de Puplinge se prépare à des travaux d’envergure. Depuis lundi, la rue de Graman, au centre du village, est fermée à la circulation entre la rue de Frémis et la route de Presinge. Durée du chantier: trois mois. Seul le bus C pourra encore circuler sur ce tronçon. En revanche, les bus 31 et 33 seront déviés par la rue de Frémis et la route de Jussy. Raisons de sécurité Ces travaux s’inscrivent dans une logique d’essor de la commune. Car ce nouveau chantier n’est pas le seul dans le village. Un autre, bien plus conséquent, a débuté il y a quelques mois entre la poste et la route de Jussy. Il va permettre d’ici l’été 2016 la création de 190 logements et engendrer l’arrivée de 450 à 500 nouveaux habitants. «Cela représente entre 20 et 25% d’habitants en plus pour la commune», ...

Sylvio Asseo, le sculpteur à la tronçonneuse

Si vous habitez le canton de Genève, vous avez sûrement déjà croisé une des sculptures de Sylvio Asseo sur le bord d’une route, dans un parc, un jardin ou une aire de jeux pour enfants. Donner une seconde vie aux arbres La passion de Sylvio Asseo ce sont les arbres. Depuis 30 ans, son métier consiste à leur donner une seconde vie. «Je sculpte essentiellement des bois de la région : des chênes, des cerisiers, des essences résistantes. Je repère des arbres morts et contacte les propriétaires. Très souvent aussi les bucherons et paysagistes de la région pensent à moi et m’apportent de troncs». De ces arbres morts naissent des animaux, des totems, des bancs, … «C’est la forme de l’arbre qui détermine le thème de la sculpture.» Sylvio travaille essentiellement à la tronçonneuse. Le regard...

Encore plus d’exposants à la Fête de l’artisanat de Puplinge

Le week-end du 14-15 septembre prochain, le village de Puplinge sera en fête. Les artisans seront à l’honneur à l’occasion de la traditionnelle fête de l’artisanat. Comme tous les deux ans, le village sera totalement fermé à la circulation afin de permettre aux nombreux artistes présents d’exposer leurs œuvres à travers les rues du village. Il y en aura pour tous les goûts: des potiers aux créateurs de bijoux, en passant par un tourneur sur bois ou encore des fromagers. L’édition 2013 de la manifestation est marquée par un changement complet du comité de l’organisation. Qui a dû batailler ferme sur le plan financier pour entrer dans son budget. «Le plus difficile a été la recherche de fonds. Nous avons diminué le prix d’emplacement pour les artisans de près de moitié, nous avons alors dû f...

Nos voisins les détenus de Champ-Dollon

A Puplinge et Choulex, la surpopulation carcérale pèse aussi sur les riverains. Ils décrivent les bruits, la lumière au quotidien ou leur sentiment de sécurité, en attendant l’agrandissement de la prison. Choulex, Puplinge, leurs villages, leurs champs, leur prison. Avec plus de 800 occupants pour 376 places, la pression sur les détenus et employés de Champ-Dollon ne cesse de s’accroître. Et autour d’elle, des habitants qui subissent la présence d’un centre pénitentiaire en voie d’extension (lire la «Tribune de Genève» du 7 juin). A vrai dire, la prison se situe sur le territoire de Puplinge, mais c’est à Choulex que se trouvent les riverains les plus proches géographiquement. En premier lieu, ils décrivent le bruit au quotidien, avec des niveaux variables selon le vent et les saisons. «J’...

A la découverte des animaux de la ferme

Parents, grands-parents, oncles, tantes, nounous, nous avons tous un jour cherché comment occuper des enfants durant un après-midi. Or, c’est bien connu, les enfants aiment les animaux et adorent leur rendre visite. Oui, mais en dehors du bois de la Bâtie  et du jardin botanique, il ne semble pas y avoir beaucoup d’animaux à contempler à Genève. Pourtant, il suffit de sortir de la ville et de parcourir la campagne, pour découvrir de nombreux élevages privés.   Cochons, biquettes, lamas, ânes, moutons, poules, oies, …., s’ébattent en liberté et ne demandent qu’à recevoir de la visite. Si la météo le permet, enfourchez donc votre vélo et partez à la rencontre de ces animaux, qui raviront petits et grands. Puplinge : un âne et des cochons laineux Débutons notre b...

Communes-Ecole: des cours entre Arve et Lac

En 1990, le DIP (Département de l’instruction publique), le collège de Bois-Caran et la commune de Collonge-Bellerive, décident de créer l’association Communes-école, afin de proposer des cours aux habitants des communes proches. Ils souhaitent les organiser à destination des adultes et à des prix raisonnables. L’idée séduit rapidement d’autres communes et, depuis 1994, elles sont douze (Anières, Choulex, Collonge-Bellerive, Cologny, Corsier, Gy, Hermance, Jussy, Meinier, Presinge, Puplinge et Vandoeuvres) à financer l’association, avec le soutien de l’État de Genève et du DIP. Des cours pour tous et pour tous les goûts Les années ont passé et l’association a grandi, proposant toujours plus de sujets et d’enseignements aux habitants. Cette an...

Mot de passe oublié

Inscription