Accueil / Reporter de quartier

Reporter de quartier

Interdit de photographier

Nous nous promenions aux Pâquis, un soir d’hiver particulièrement frais, avec un ami amateur-photographe. Vous vous en doutez, nous prenions quelques photos de mon quartier afin que je puisse les envoyer à la rédaction de Signé Genève. Tout allait pour le mieux, nous divaguions en quête de points de vues intéressants et photogéniques ; du bord du lac jusqu’au sommet des immeubles gris, notre pellicule s’inspirait. Les Pâquis étant un quartier magnifique malgré certaines apparences trompeuses, nos yeux n’avaient pas le temps de trouver l’ennui. Malheureusement, arrivés à un croisement, nous fûmes stoppés net dans notre lancée photographique. En effet, nous avions décidé d’aller au milieu du carrefour pour prendre des photos et capter ainsi la longueur des rues l’entourant. Mais certaines fi...

Racontez votre quartier sur Signé Genève!

L’actualité de votre coin de vie vous passionne? Devenez reporter de quartier. Sur Signegeneve.ch, chaque lecteur devient le témoin privilégié de son quartier, village ou commune. Si le site Web s’ouvre à tout un chacun, une quinzaine de reporters composent l’équipe de Signé Genève. Afin de compléter notre couverture du canton, nous sommes à la recherche de rédacteurs, aussi bien au centre-ville que dans les communes de la périphérie, de la campagne ou du bord du lac. Si vous êtes passionné de sport amateur, n’hésitez pas à nous contacter également! Sans être des journalistes professionnels, les reporters de quartier jettent un regard personnel sur l’actualité au coin de la rue. Leurs textes sont régulièrement publiés sur le site de Signé Genève dans la rubrique du mercredi de la Tri...

Anne Pastori, reporter hyperconnectée et engagée localement

Anne Pastori, c’est un côté pile qui navigue sans frontières sur Internet, entre blogs et réseaux sociaux. Et un côté face qui œuvre pour dynamiser la vie locale à Plan-les-Ouates. A vrai dire, vie numérique et relations de proximité font plutôt bon ménage. Celle qui est récemment devenue reporter de quartier pour Signé Genève s’émerveille aussi bien face à la diffusion du savoir rendue possible par les nouvelles technologies qu’elle veille à multiplier les rencontres de voisinage dans sa commune. Historienne de l’art «Internet et les réseaux sociaux transforment la société en profondeur. Vivre cette période de bouleversements est une chance extraordinaire», affirme-t-elle. Forte de ce constat, cette mère de deux adolescents a rapidement dépassé le rôle de spectatrice. Après avoir obtenu u...

Andy, reporter onésien aux mille histoires

Anderson Makedi n’est pas de ceux qui parlent fort. Dans une pizzeria d’Onex, on peine à distinguer sa voix du vacarme ambiant. Alors on tend l’oreille et on découvre comment il s’est retrouvé là, à Onex, précisément dix ans après avoir vécu dans l’abri PCi communal. Congo-Brazzaville, au début des années 2000. La guerre civile qui sévit depuis plus de dix ans pousse le jeune diplômé en journalisme et sa famille à quitter la capitale vers le sud. «Nous étions entre deux feux, alors j’aimarché 300 kilomètres jusqu’au village de mes grands-parents. Sur le chemin, on mangeait ce qu’on trouvait. Parfois c’était des mangues, parfois ce n’était rien», se souvient «Andy». Résolu à fuir, il saute dans un avion en direction de Rome. Làbas, des passeurs lui proposent de gagner la Suisse en échange d...

Steve Galli, reporter de quartier par amour des Eaux-Vives et du Léman

Rencontrer Steve Galli en fin de journée, c’est prendre part à une visite commentée dans les rues des Eaux-Vives. S’arrêter faire causette chez le détaillant d’articles de pêche, lever le bras pour répondre aux automobilistes qui klaxonnent pour le saluer, emprunter des chemins de traverse jusqu’au lac. Voilà seize ans que ce quadragénaire devenu reporter de quartier pour Signé Genève bat le pavé dans son fief. Alors il maîtrise le sujet. «Tu vois cette place, j’ai trouvé des gamins qui fumaient des trucs pas nets l’autre soir» ou «Ce petit magasin, il a des superfringues, mais c’est un peu cher», indique-t-il tel un guide touristique. Chauffagiste depuis plus de vingt ans et père de trois garçons, Steve Galli confesse: «J’avais envie de parler de mon quartier. Je ne suis pas universitaire...

Mot de passe oublié

Inscription