Accueil / servette

servette

La Destinée de l’ancien poste de police de la Servette

C’est un endroit que bon nombre de g’nevois connaissent bien. Le numéro 59 de l’avenue Wendt a abrité durant plusieurs décennies le poste de police de la Servette. Jugeant les lieux trop vétustes, les policiers ont déménagé en 2016 dans un nouveau poste flambant neuf, sis au bas de la route de Meyrin. Ainsi désertés, les locaux sont restés désaffectés de longs mois. Avant d’être repris par Marie-Jo, une charmante grand-maman de six petits-enfants, avec pour projet d’ouvrir… un salon de tatouage ! En réalité, le salon existait déjà. Situé un peu plus bas, à la rue Carteret, et victime de son succès, il était devenu trop exigu. Il convenait donc de trouver une arcade plus adaptée et l’ex-poste de police était le coup de cœur de Marie-Jo : « J’ai toujours su qu’on s’installerait ic...

Genève accueille sa première convention de chaussures

Dimanche 8 juin, la salle des Asters, dans le quartier de la Servette, a connu une ambiance particulière. On pouvait y échanger et vendre des chaussures, des anciennes collections comme des nouveautés. La convention des chaussures est un concept qui vient des Etats-Unis. Elle donne l’opportunité aux passionnés et aux vendeurs de chaussures de se réunir. C’est aussi l’occasion pour ceux qui n’ont pas la possibilité d’acheter une nouveauté d’en acquérir. Il y avait essentiellement des vendeurs de basket. «Ici on peut acheter des chaussures à moindre coup mais aussi plus chères. Mais l’avantage est qu’on peut négocier le prix directement avec le vendeur ou encore effectuer des échanges», explique l’organisateur de l’événement, Cédric Bonga. Si ce genre de manifestation connaît déj...

Doudou, l’ange gardien des Vernets

Speaker et homme à tout faire des juniors du Genève Servette Hockey Club (GSHC), Doudou est fidèle au poste depuis des décennies. Portrait d’un passionné qui n’a pourtant jamais chaussé de patins. Après quatre appels matinaux sans réponse sur son téléphone portable (le dernier à 11 h 30), l’inquiétude pointe: «Doudou» est insaisissable. Un coup de fil au secrétariat du club junior du Genève-Servette Hockey Club rassure. «Houlà, Doudou, avant midi, c’est difficile de le joindre. Déjà que quand on lui met des matches à midi, il grogne.» Le matin, Doudou dort. Normal, en fait, quand on pense qu’il rentre des Vernets souvent après minuit et que ses journées sont chargées comme un œuf. «Doudou», c’est LA figure du club junior des hockeyeurs du Genève-Servette. Le speaker officiel qui électrise ...

La fête des voisins à la rue Schaub, 7 ans après…

Par Béatrice Génier Il pleuvait fort vendredi soir, il faisait froid et les voisins de la rue Schaub, à la Servette, lassés de ce printemps pourri, ont repoussé leur traditionnelle rencontre à ce dernier mardi, pour fêter en même temps le soleil revenu… Il y a dix ans nous nous étions réunis dans l’étroite cage d’escalier de notre immeuble. Vous l’avez faite paraître il y quelques jours… Voici celle de 2013, prise au jardin cette fois… Tous les fidèles étaient là; la soirée fut douce, belle et chaleureuse. NDLR: pour annoncer la 10e fête des voisins, Signé Genève avait publié une image d’archives présentant des voisins faisant la fête dans leur cage d’escalier en 2006. Sur l’image envoyée par Béatrice Génier, on les retrouve au pied de ...

Malgré la pluie, le vide-grenier de Geisendorf fait carton plein

Après les quartiers de Coulouvenière, Plainpalais, et Saint-Gervais, la ville est à vous plante son décor à Geisendorf. Du samedi 25 au dimanche 26 mai, le quartier de Geisendorf, aux Charmilles, a vécu un week-end très mouvementé. Les rues inondées par une foule de vendeurs occasionnels, le vide grenier a connu un grand succès. Bijoux, habits, jouets, DVD, et autres objets encombrants les caves ont été mis en vente. En général proposés à des prix modestes, les objets de seconde main ont fait le bonheur des amateurs de bonnes affaires. «J’ai pu acheter des jouets à moindre coup pour mon fils. Ils sont d’occasion mais de bonne qualité», confie une maman habitant une rue voisine. Bénéfice et moment de partage Mais le bonheur n’était pas que du côté des acheteurs. La satisfaction se lit égale...

Au salon-lavoir, on se parle encore

De Carouge aux Pâquis en passant par la Jonction ou la Servette, une population cosmopolite s’approprie les laveries en libre-service. A gauche, l’appareil n’accepte plus les billets. A droite, un message de la direction s’adresse à un habitué des lieux: «La laverie est un endroit pour travailler, non pas pour glander et boire du rosé comme vous le faite (sic)». Malgré les messages peu accueillants, les clients se succèdent et se croisent dans le passage étroit entre les machines du salon lavoir de la rue de la Fontenette, à Carouge. «Ici, j’économise beaucoup de temps», lance un professeur de sport, qui privilégie le lavomatic pour ses fringues transpirantes dès la fin de l’entraînement. Il y a là une quadragénaire contrainte de multiplier les machines pour des raisons d’allergies et une ...

Des boîtes fleurissent en ville pour un système d’échange étonnant

Une série de caissettes à journaux recyclées permet aux Genevois de donner une seconde vie à leurs objets. Leur décoration a été confiée à des artistes locaux. Depuis le 20 décembre dernier, une dizaine d’anciennes caissettes à journaux ont été transformées en «boîtes d’échange entre voisins», chacune décorée par un artiste genevois. Vous possédez une paire de gants, un livre ou un quelconque objet que vous n’utilisez plus? Il pourrait certainement servir ou simplement faire plaisir à un voisin. Vous pouvez simplement le laisser dans une des dix boîtes installées dans les quartiers de la ville, et vous offrir en surprise un des nombreux trésors ainsi déposés. Un set de chaînes pour la neige, une radio ou un livre, laissez-vous surprendre. Où trouver les «boîtes d’échange entre voisins»: ru...

Mot de passe oublié

Inscription