Accueil / Vélo

Vélo

Réchauffer les corps et adoucir les coeurs cet hiver avec Chaï Bike

Je suis accueillie par Shyamalie, l’une des responsables, et son mari Eric, dans la mince arcade du Chaï Bike, à la Rue de l’École-de-Médecine. Instinctivement et non sans un certain enthousiasme, Shyamalie me tend son breuvage fait maison aux mille vertues. Il faut dire qu’un peu de chaleur ne fait pas de mal en ce jour particulièrement froid et gris. C’est donc en toute intimité que nous nous installons pour discuter de ce pop-up store atypique. Des tea-room, on en voit déjà partout, mais des concepts comme celui du Chaï Bike, rarement. La créatrice de ce thé aux douces saveurs d’Asie du Sud, s’empresse de me raconter l’histoire de son concept, avec une gentillesse et une ouverture hors-pair. Thé Chaï à la main, je n’ai même pas besoin de lui poser de questions tant le fil de la di...

Balade en Ré

Une sortie itinérante qui allie écriture créative et balade à vélo à travers les parcs et coins de nature de la ville via la petite entreprise genevoise VéloVoyage sarl, j’anime une sortie dimanche 3 juillet de 11 à 16h amenez vos carnet, stylo, gourde et pique-nique prix: 50 CHF (40 petit budget) au plaisir de vous re-voir n’hésitez pas à diffuser si vous connaissez des amis cyclistes créatifs en herbe Cynthia Cochet

Découverte des graffitis genevois en vélo

Le 5 septembre 2015 à l’initiative de Pro Vélo Genève et de l’association Destress, un circuit en vélo a permis à une vingtaine de personnes de découvrir les graffitis genevois. Une première halte à l’ilot 13 a été faite pour découvrir les premiers graffitis issus d’une collaboration avec l’association de quartier Pré en Bulle, notamment une jolie fresque avec des lettrages arabisant. Quelques coups de pédale plus tard, le groupe s’est retrouvé devant la maison de quartier des Avanchets. L’association a rappelé l’historique du lieu et des premiers graffitis datant des années 80. La traversée du tunnel sous la route de Meyrin puis direction 28 route des Franchises a permis de découvrir un bel immeuble abandonné et servant de support aux graffe...

Ateliers « do it yourself » : partageons nos savoir-faire!

Chères faiseuses, chers faiseurs, Le printemps approche à grand pas, c’est le moment de ressortir le vélo ! Oui mais…vous avez un pneu crevé ? Pas de lumières ? Tout est rouillé et grinçouillant ? Le samedi après-midi 28 mars, en collaboration avec ProVélo, nous organisons des ateliers de réparation/entretien et “pimpage” de vélo, une occasion à ne pas manquer ! La petite reine n’aura plus de secrets pour vous. On nous dit souvent que le problème du vélo, c’est que ça fait transpirer ! Qu’à cela ne tienne, venez apprendre à faire votre propre déodorant naturel, efficace et pas cher, et repartez avec votre déo fait sur place! L’atelier aura lieu le samedi 28 mars en fin de matinée et sera animé par l’association DIY Geneva. INSCRIPTIONS (attention places limité...

Ateliers « do it yourself » : partageons nos savoir-faire!

Chères faiseuses, chers faiseurs, Le printemps approche à grand pas, c’est le moment de ressortir le vélo ! Oui mais…vous avez un pneu crevé ? Pas de lumières ? Tout est rouillé et grinçouillant ? Le samedi après-midi 28 mars, en collaboration avec ProVélo, nous organisons des ateliers de réparation/entretien et “pimpage” de vélo, une occasion à ne pas manquer ! La petite reine n’aura plus de secrets pour vous. On nous dit souvent que le problème du vélo, c’est que ça fait transpirer ! Qu’à cela ne tienne, venez apprendre à faire votre propre déodorant naturel, efficace et pas cher, et repartez avec votre déo fait sur place! L’atelier aura lieu le samedi 28 mars en fin de matinée et sera animé par l’association DIY Geneva. INSCRIPTIONS (attention places limitées!) par e-mail à : diy.geneva...

Aux Grottes, une parade pour voir la vie en rose

Samedi 7 mars, devant la vélostation place de Montbrillant, un petit groupe de cyclistes se forme aux alentours de 14h00. Adultes, enfants, tenues sobres ou déjantées, il y a un peu de tout. A 14h15, le coup de pédale est donné : une centaine de personnes maintenant s’élance en klaxonnant joyeusement en direction de la place des Grottes. Eh oui, période de salon de l’auto oblige, son pendant doux – l’Autre salon, 7ème édition – donne également de la voix du 5 au 15 mars. Né de la volonté d’associations telles que Pro Vélo ou l’ATE, de montrer qu’il existe bien des manières de se déplacer en ville pour éviter voiture, embouteillages et les tracas qui y sont liés. En ce samedi ensoleillé donc, une petite parade intitulée poétiquement « La vie en rose », af...

Une demi-heure de bonheur avec la Drize

La rivière dévoile des richesses insoupçonnées pour une balade automnale. Douceur de l’automne, feuillages flamboyants, temps idéal pour la promenade! Enfin, je vous livre le secret du chemin de la Drize, à Carouge. Un chemin que j’ai beaucoup suivi cet été, alors que la rivière (signifiant cependant l’eau courante, d’après sa racine celte) était presque à sec. Malgré la fraîcheur sous les arbres durant la canicule, je n’y croisais quasi personne après avoir trouvé de nombreuses descriptions du cours d’eau aux Archives de Carouge et au Service cantonal de l’eau. Souvenir de crues ravageuses Dès lors, l’envie de garder «pour moi» ce lieu était grande. Malgré tout, en ce bel automne, je secoue mon égoïsme et vous entraîne le long de cette rivière qui prend sa source au pied du Salève et se j...

Le saut par-dessus le Tour de France, c’est lui!

C’est dans un magasin de vélos des Acacias qu’on rencontre Romain Marandet, l’auteur du vol au-dessus de la Grande Boucle, cet été, à Semnoz. La vidéo a fait le tour du monde. Romain Marandet a sauté par-dessus le Tour de France. La phrase peut paraître insensée de prime abord, mais ce jeune employé d’un magasin genevois a bel et bien survolé le peloton de la Grande Boucle le 20 juillet dernier. Une parabole de 5 mètres de haut et 11 mètres de long dessinée dans les airs au guidon de son VTT. Juste en dessous, une échappée de tête du Tour de France défilait en direction du col de Semnoz. Trop occupés à avaler l’asphalte haut-savoyard, les cyclistes Froome, Quintana et Rodriguez n’ont rien remarqué. Les gendarmes non plus d’ailleurs, mais la vidéo a fait le tour de la planète et son compteu...

Un drôle d’oiseau cadenassé contre un arbre

Un coup d’œil sur une façon pour la moins insolite de cadenasser son vélo. Était-ce pour le mettre bien en vue et décourager l’éventuel voleur ou une blague décalée ? Ce qui est certain, c’est qu’en cas d’inondation, il sera le dernier à être emporté. Aux abords de la rue de Saint-Jean en pleine rénovation, de jeunes arbres ont été plantés, et pour les soutenir, trois rondins de bois entourés d’une clôture ont été installés. Si la clôture a probablement dissuadé bien des chiens d’aller fertiliser la terre encore fraîche, elle a également permis à un cycliste imaginatif d’attacher son deux-roues en hauteur : la roue arrière calée entre deux palis, le guidon accroché à la structure de soutien de l’arbre. Il ne restait plus qu’à le cadenasser solidement et le drôle d’oiseau était parqué pour ...

Cyclocivisme aux Bastions : oui, mais comment?

Samedi, juste avant 13h00. Le parc des Bastions se réveille doucement. Côté Place Neuve, une dizaine de petites tentes blanches se dresse dans les allées du parc. Elles abritent des postes pour la journée du cyclocivisme, 3e édition, qui ouvrira officiellement ses portes dans cinq petites minutes. Personne ne semble bien pressé. Les organisateurs, munis d’un gilet fluo, mettent en place les derniers détails. Au programme de l’après-midi, un peu de théorie, des essais de vélos électriques, un gymkhana – sorte de parcours d’agilité en vélo – sur un carré d’herbe. Plutôt adressée aux familles, le but de la manifestation est d’apprendre aux jeunes et aux moins jeunes à « adopter les bons comportements et à revoir les règles de sécurité sur la route » (...

Parquer son vélo à la gare, la galère!

A l’heure de pointe d’une journée printanière, parquer son vélo aux abords de la gare Cornavin peut s’avérer complexe et chronophage. En arrivant côté lac, l’amas de deux-roues est presque devenu une forme homogène. Il y a là quelques épaves. Les plus heureux ont bénéficié des rares structures existantes qui permettent d’attacher sa bécane. Les autres se sont contentés d’exploiter la promiscuité pour la faire tenir debout. Quant à la vélostation de Cornavin, non merci. Il n’est pas question de payer pour quelques minutes. Bref, on ne sait toujours pas où poser son vélo. Signe de la gravité de la situation, même les poteaux d’un mètre de haut sont tous enlacés par les cadenas. Vous n’y voyez rien d’anormal ? Songez  au voleur de bicyclette qui aura tout loisir de la soulever pour s’en...

Problème de Parking

Problème de parking ? Voilà la solution! Bonne journée, Frank.

Mot de passe oublié

Inscription