Accueil | Thématique | Actu | Jessie’s Genève fait le bilan après une année d’aventure cosmétique végane : l’ouverture d’une boutique à Genève ?

Partager l'article

Jessie’s Genève fait le bilan après une année d’aventure cosmétique végane : l’ouverture d’une boutique à Genève ?

<
>

Souvenez-vous, c’était il y a quelques mois…Une rencontre au mois de mai où « l’on fait ce qu’il nous plaît », avec une jeune femme alors âgée de 22 ans, Jessica. Elle m’avait parlé pendant de longues minutes (je crois même qu’elles se sont transformées en heures) de son projet et de son amour inconditionnel pour nos amis les bêtes. Ses boxes beautés contenant des produits naturels, locaux et surtout véganes disponibles sur son site, ont fait un véritable carton ! Et en tout jeune entrepreneure dynamique et ambitieuse qu’elle est, voilà qu’elle m’avoue aujourd’hui vouloir se lancer dans l’ouverture d’une boutique dans sa ville, Genève. Un projet qui concrêtisera, entre autre, ses rêves : faire de Jessie’s LA référence en matière de produits vegan en Suisse et créer sa propre fondation de défense des animaux. Mais pour ce faire, elle a besoin de vous, de moi, de nous genevois !

Pourquoi vouloir se lancer dans l’ouverture d’une boutique Jessie’s Genève ?

En lançant les Beauty-Boxes Jessie’s, je voulais avant tout faire découvrir aux gens, par le biais d’une boîte surprise envoyée tous les mois, que de bons produits sans substances animales et non testés sur les animaux existaient. Je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre car le véganisme n’est pas toujours compris ou bien accueilli de la part des gens qui ne le pratiquent pas. Et finalement, ce fût une très belle surprise ! En plus de personnes véganes, végétariennes ou végétaliennes, de nombreux curieux se sont abonnés et ont été conquis. Mais les clients avaient envie de racheter leurs produits préférés et ne pouvaient pas le faire en boutique, car nous proposons des marques qui ne sont pas toujours distribuées dans les grandes enseignes. De plus, je suis une personne qui adore rencontrer des gens, et encore plus les personnes qui soutiennent mon projet ! Ce sont les raisons pour lesquelles j’ai eu envie d’ouvrir une boutique. Mais ce n’est pas tout…En ouvrant une boutique, je peux aller plus loin dans ma démarche éthique, sociale et environnementale (Jessie’s soutient actuellement des associations suisses pour la défense des animaux pour chaque boîte vendue). En effet, j’aimerais proposer le concept du Café Solidaire : il s’agit d’acheter un deuxième café pour une personne dans le besoin. C’est un concept que j’aimerais proposer à mes clients, car on oublie souvent que les personnes dans le besoin, en plus de devoir se nourrir, doivent pouvoir se laver ! Et en étant une femme, il est d’autant plus difficile de ne pas être aussi présentable qu’on le souhaiterait, par exemple, pour un entretien d’embauche. C’est un reportage sur une association qui prêtait des vêtements pour des entretiens d’embauche qui m’a donné cette idée ! Et pour continuer sur ce côté social, j’aimerais embaucher des personnes qui sont des situations de vie difficiles, hommes ou femmes, et peu importe l’âge. Les animaux ne seraient pas oubliés bien sûr, puisque pour chaque produit vendu, une partie du bénéfice sera reversée aux associations. En ce qui concerne lesdites associations, nous aimerions, à l’instar des produits que nous vendrons (et vendons déjà avec Jessie’s), mettre en avant celles qui ne sont pas connues et qui ont besoin de notre soutien ! Mon objectif est d’ouvrir trois boutiques d’ici cinq ans dans toute la Suisse, car les clients des Beauty-Boxes viennent des quatre coins de notre beau pays =)

Quelle sera l’ambiance de votre boutique ?

J’ai repris quelques photos de Pinterest pour présenter aux futurs clients l’ambiance rêvée de ma boutique : claire, épurée et simple. Pas de chichis, tout le monde est le bienvenu !

Qu’est-ce qui vous a poussé à vouloir passer du virtuel au réel ?

C’est le contact humain ! Il me manque beaucoup via internet, et je me réjouis de rencontrer mes clients ! C’est aussi une façon de partager sur les causes qui me tiennent à cœur, d’échanger des idées, des bons-plans etc. Et surtout, c’est de fournir aux clients des conseils personnalisés, ce qui manque avec les Beauty-Boxes et internet !

Allez-vous engager du personnel afin de vous aider dans cette tâche ?

Oui ! J’aurais besoin d’aide pour tenir la caisse et présenter les produits aux clients. Et si en plus la personne est une magicienne du maquillage, c’est le profil parfait ! Mais j’ai toujours été d’avis que tout s’apprend dans la vie, il suffit juste d’être curieux, passionné et patient (et d’avoir une dizaine de milliers d’épingles sur Pinterest, true story !).

Bien que le financement traditionnel soit une des options qui s’offraient à Jessica, elle a préféré le Crowdfunding ou le financement participatif en français, sur la plateforme « 100 days by Ron Orp ». Une vidéo où l’étudiante explique ses motivations illustre efficacement sa campagne, une manière de permettre aux participants de s’approprier le projet en l’humanisant ! Pour remercier ses donateurs, Jessie’s leur fera à son tour un don « cosmétique »…De quoi boucler la boucle non ?

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Sivanah Lachavanne
Franco-suisse de 24 ans ou ferneysienne-genevoise mais surtout fière de pouvoir combiner ces deux entités au niveau culturel, politique et économique.
Etudiante en Master Science du Langage et Histoire moderne
La micro-actualité n'est pas le sous-domaine de l'actualité, au contraire !
Ouvrons nos yeux et nos esprits à la ville, pour une information accessible.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription