Accueil | Thématique | Actu | La Maison du Mandement, un lieu pour petits et grands

Partager l'article

Actu | Campagne

La Maison du Mandement, un lieu pour petits et grands

Alessandra, Laria et Aline, respectivement vice-présidente, présidente et trésorière de la Maison du Mandement, à La Plaine - Photo ©Mathias Deshusses Un lieu chaleureux et convivial - Photo ©Mathias Deshusses Photo ©Mathias Deshusses Cours de combo-danse pour enfants - Photo ©Mathias Deshusses Manou, Laria, Aline et Alessandra : un quatuor de choc  - Photo ©Mathias Deshusses Photo ©Mathias Deshusses Photo ©Mathias Deshusses Photo ©Mathias Deshusses Photo ©Mathias Deshusses
<
>
Alessandra, Laria et Aline, respectivement vice-présidente, présidente et trésorière de la Maison du Mandement, à La Plaine - Photo ©Mathias Deshusses

Au commencement, c’était un charmant jardin d’enfants. Le « Zébulon », de son petit nom. Un lieu d’accueil convivial, dans un but de sociabilisation et de préparation à l’école primaire. Avec les « petits » le matin et les « grands » l’après-midi, quelques jours par semaine. Seulement voilà : une crèche ayant pris ses quartiers dans de nouveaux immeubles, la petite arcade où résonnaient les cris joyeux des enfants a été abandonnée. Car entre les deux structures, la commune de Dardagny, sur laquelle est située le village de La Plaine, a dû se résoudre à faire un choix. L’Exécutif en place, locataire des lieux, souhaitait toutefois que cet espace reste un lieu d’accueil et de partage. Et cela tombait plutôt bien, car c’était justement la volonté de Laria et de Tania, deux mamans du quartier. « Notre envie, c’était de faire vivre La Plaine », m’explique Laria, mère de deux fillettes scolarisées sur la commune, et présidente de l’association. « C’était dommage que les locaux soient inutilisés, alors on s’est dit que c’était l’occasion de créer un lieu de rencontre, pour les parents et les enfants du quartier, mais aussi pour les aînés, et qu’on pourrait proposer des activités pour tout le monde. »

Contact est donc pris avec les autorités afin de concrétiser ce beau projet. Avec l’aide de William, également parent d’élève, une association est créée, pour faire le lien entre les habitants et la commune. Nous sommes alors au début de l’année 2018. Au mois de juin, après 6 mois de démarches et de tractations, le maire du village, Pierre Duchêne, donne son accord. « Avec Anne Zoller et Stéphane Carrara, ses adjoints, ils nous ont vraiment soutenu », souligne la mère de famille, avec son délicat accent italien. La Maison du Mandement est née. Mais tout reste à créer. Les locaux sont dans leur jus, il faut leur redonner une nouvelle fraîcheur, les décorer et les meubler. « La ligne directrice qu’on s’est fixée, c’était de la récup’, de l’huile de coude et de l’entraide », poursuit Laria. « On prend de l’ancien, on répare, on rafistole, on recycle. Rien ici n’est neuf, même le canapé vient de la Renfile. On a du le payer 10.- au maximum. » Car le budget est limité. La mairie, qui met à disposition gratuitement les locaux, a en outre alloué un petit budget pour aider au démarrage. Mais pas de quoi faire des folies. Alors durant le mois d’août, de multiples mains s’affairent. Les mamans viennent prêter main forte pour les nettoyages et la déco, quand les papas s’occupent des plus gros travaux, comme le bar ou la table basse, fabriquées maison en palettes recyclées. « On a mis des annonces, et on a récupéré des couverts, des assiettes, des chaises… Beaucoup de monde nous a aidé, c’était super ! »

A la rentrée scolaire, en septembre, l’objectif est atteint, et la Maison du Mandement prête à ouvrir. Le lieu est cosy, et l’ambiance chaleureuse. Au programme, des cours de danse pour les enfants, des ateliers de bricolage ou de pâtisserie les mercredis, des après-midis « Jeux de société » pour les aînés, ou encore des cours d’italien, pour les adultes. La machine est lancée. Une petite cotisation annuelle de base est demandée (20 francs par famille), qui permet d’avoir accès à l’ensemble des activités, dont le prix oscille entre 15 francs… et rien du tout.

L’arcade, située au numéro 89 de la route de La Plaine (dans le village du même nom), donne sur une charmante cour piétonne. L’idéal pour les enfants. Un peu moins pour la visibilité. « Beaucoup d’habitants des villages alentours, ou encore de parents d’élèves, ne savent pas que ce lieu existe », m’explique Alessandra, la vice-présidente de l’association. « Notre but est à présent double : d’une part nous faire connaître, et d’autre part trouver quelles sont les activités qui intéressent les gens, afin de répondre au mieux à leurs attentes ». Pour atteindre le premier, Signé Genève est là, et compte sur ses lecteurs pour se faire passer le mot. Et pour atteindre le deuxième, il ne tient qu’à vous de leur faire part de vos envies. « C’est vraiment un lieu pour les habitants. Le but est qu’ils se l’approprient, et que cela leur corresponde », ajoute Alessandra, avec enthousiasme. Le programme de base de cette première année, en forme de test grandeur nature, comportait des cours de danse ou de yoga pour les enfants. Les ateliers du mercredi, alternant pâtisseries et bricolages, toujours sur le thème de l’écologie et de la récupération, ont fait un véritable carton, tout comme les cours de renforcement musculaire du mardi matin. « Il y a eu une vraie demande pour du stretching, et c’est à présent un cours à part entière que nous proposons ! » s’enflamme Laria. Succès également pour les cours d’italien du mardi après-midi, ou les vendredis « Loups-garous », un jeu de stratégie adoré des enfants. Bilan plus mitigé en revanche pour les jeudis-jeux, un moment prévu pour que chacun puisse venir jouer ensemble à des jeux de société, avec une pensée pour les aînés. « Peut-être que le message n’est pas passé, ou qu’il n’y a simplement pas de demande », s’interroge Alessandra. « On aimerait trouver un moyen de mieux faire connaître nos activités, pour que cela profite au plus grand nombre. Avec le nouveau comité, on réfléchit sur la manière le plus appropriée de communiquer. »

Car au fil des mois, l’équipe s’est peu à peu modifiée. William, puis Tania, ont quitté l’association, tandis qu’Alessandra, Aline et Manou l’ont rejoint. Ces deux dernières, animatrices parascolaires auprès du GIAP, connaissent parfaitement les enfants, et ont été touchées par ce projet. « C’est génial, ce qu’elles ont fait ici », s’exclame Aline, avec une énergie communicative. « Ça amène un peu de vie, le village a besoin de ce dynamisme ! » Le fait qu’elles soient assermentées simplifie également la vie des membres de l’association : « Avant, on était obligées de demander aux parents de rester durant les activités, car on n’avait pas le droit de s’occuper seules des enfants. Avec Aline et Manou, le problème est réglé, et tout le monde en sort gagnant », me précise Laria. Après une année de mise en place, tout fonctionne à merveille et l’équipe actuelle compte bien continuer sur sa lancée. Justement, quels projets pour la rentrée 2019 ? « On a commencé le 17 mai de cours de Combo Dance pour les enfants de 6 à 12 ans, ça a très bien marché et cela sera au programme l’an prochain », me lance Alessandra. « Il devrait aussi y avoir des cours d’anglais, peut-être d’allemand, le mercredi matin. Ça dépendra de l’intérêt des gens ! »

« Et puis, on aimerait bien proposer des anniversaires, un mercredi par mois », termine Aline, le visage illuminé par un grand sourire. « Et on a d’autres idées, mais ça… c’est de la musique d’avenir ! » Je n’en saurai pas plus. Ces quatre mamans, toutes bénévoles, fourmillent d’idées, et ne lésinent pas sur leur investissement, en temps comme en énergie, pour faire vivre la Maison du Mandement. On ressent une belle synergie entre elles, et cela fait chaud au cœur. Si vous avez des idées de cours ou d’activités à leur soumettre, ou mieux, si vous souhaitez en donner un vous-même, n’hésitez pas à le leur proposer. Accueil chaleureux garanti à 100%.

Pour les suivre sur Facebook ou Instagram :
https://www.facebook.com/MaisonduMandement/
https://www.instagram.com/maisondumandement/

Programme du mois de juin :

Lundi:
– Yoga adulte (18h30-19h30)
Mardi:
– Cours de renforcement musculaire (9h00-9h45)
– Stretching/Relaxation (10h00-10h30)
– Italien (14h15-15h45)
– Bibliothèque (16h00-17h00)
Mercredi:
– Cours de danse enfants (10h00-10h45)
– Atelier bricolage ou pâtisserie (15h00-17h00, un mercredi sur deux)
Jeudi:
– Club de jeux pour les aînés (14h00-16h00)

Partager l'article

J'écris un article

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription