Actu

« Votre visa Schengen est expiré ? Vous êtes toléré sur le territoire de notre canton»

L’office Cantonale de la Population et des Migrations « Votre visa Schengen est expiré ?vous êtes toléré sur le territoire de notre canton» Les mesures barrières mises en place par le Conseil d’état le 16 dernier ont d’énormes répercussions sur, notamment le traitement des permis de séjour des Genevois, des frontaliers et sur les livrets des réfugiés. L’OCPM a fermé ses guichets et tous les contacts se font sur le net. Plusieurs changements sont opérés jusqu’à nouvel avis. Sur les portes principales de son imposant bâtiment situé au 88 de la Route de Chancy, l’Office cantonal de la population et des migrations a affiché un communiqué et des renseignements sur les mesures de sécurité contre le covid19. Désormais tous les contacts ne se font que sur son si...

Sous les pavés de la rue du Perron

Au pied de la Vieille-Ville, une bijoutière joaillière tient le pavé dans une charmante boutique atelier. Rencontre À mi-chemin entre le centre et la Vieille-Ville se trouve la rue du Perron. Une de ces ruelles charmantes, qui abondent en Vieille-Ville. Pavée et pentue, elle regorge de plaisantes boutiques. Parmi celles-ci se trouve au numéro 12 un tout petit atelier de bijouterie joaillerie tenu par Marta et Georges: «Sous les pavés». Un lieu qu’on croirait revenu d’un autre temps, où les artisans fourmillaient dans la ville du bout du lac. Mais aujourd’hui à Genève, ils ne sont plus beaucoup, les artisans joailliers, tout au plus une vingtaine d’indépendants. La raison en est bien simple, c’est devenu difficile d’en vivre de nos jours. Pourtant, «Sous les pavés» résiste. Sur place, une b...

Interview de Thibault, collaborateur aux HUG!

Thibault travaille depuis plusieurs années au HUG. Sous couvert d’anonymat, il a accepté de répondre à certaines questions concernant la situation actuelle, difficile pour tous mais tout notamment pour le personnel de santé qui se trouve directement sur le terrain. Le but de cette interview n’est pas de vous renseigner sur le coronavirus lui-même ou sur son évolution, mais simplement sur le ressenti d’un être humain comme les autres qui se trouve en première ligne. Quelle est l’ambiance générale en ce moment au HUG ? Très particulière. Comme beaucoup, je n’avais encore jamais vécu ça dans ma carrière professionnelle. On est tous au front pour aider au maximum comme on le peut. Les choses évoluent de jour en jour et on doit s’adapter au fur et à mesure par rapport à la progressi...

Interview de Lionel Viatte, PDG de Puce Games!

Beaucoup de joueurs et joueuses ont déjà acheté un jeu sur son stand à la plaine de Plainpalais ou en ont commandé un directement sur son site. Lionel Viatte, PDG de Puce Games, a accepté de répondre à quelques-unes de mes questions. Comment est née l’enseigne Puce Games ? Je fais les marchés depuis les années 1980 mais ce n’est que bien plut tard, et plus précisément en 1984, que j’ai acheté pour moi et pour un copain qui était à l’armée, un lot de jeux vidéo avec une console Nintendo. Et de ce fait, j’ai tout simplement mis en vente les jeux qui ne me plaisaient pas sur mon stand. C’est ainsi que tout a commencé. Vous êtes l’un des vendeurs les plus anciens à Genève de jeux vidéo, sur internet et au marché de Plainpalais. Quel est votre secret? J’ai eu un jour l’idée de...

Betty Kiemba fait sien le combat pour l’émancipation de la femme

Le 28 mars prochain « Femmes et Intégration » organisera la 9è édition de sa soirée de gala en faveur de l’intégration des femmes migrantes de Genève. A 52 ans la présidente de cette association, Betty KIEMBA fait siennes toutes les revendications en faveur de l’émancipation de la femme. Le 8 mars dernier l’assistante sociale, d’origines congolaises était parmi les manifestantes de la grève féministe aux Grottes. Elle s’est prêtée aux questions de Signé Genève. Signé Genève : Pouvons-nous connaître les motifs de la création de l’Association « Femmes et Intégration ? » Betty KIEMBA : Après ma formation à la HETS, j’ai constaté que des femmes et mêmes des familles migrantes avaient de la peine à comprendre le système social, économique et juridique d...

Semaine contre le racisme en Ville de Genève

Plusieurs événements et activités (rencontres, projection de témoignages, visite, table ronde et ateliers) pour combattre les discriminations sous toutes leurs formes et sensibiliser le public seront organisées du 21 au 29 mars lors de la Semaine contre le racisme en Ville de Genève. Programme complet sur : www.ville-ge.ch/sacr Plusieurs services de la Ville de Genève organisent cet événement en partenariat avec les habitant-e-s des quartiers, des associations ou des organismes publics.

Le Prix IDDEA lance son appel aux projets durables

Le Prix IDDEA met en route son édition 2020 avec le lancement de son appel à projets socialement et écologiquement durables. Toute personne intéressée est invitée à soumettre son idée sur le site web avant le lundi 30 mars à minuit. Ce concours, qui encourage l’entrepreneuriat à Genève, a soutenu près de 120 initiatives durables depuis sa création. Chaque année, un prix de CHF 20’000.- est octroyé par la Ville de Genève au meilleur projet. Une exigence : la durabilité Pour participer au Prix IDDEA, aucun business plan ni aucune formation commerciale ne sont requis. C’est d’ailleurs ce qui fait la particularité de ce concours d’entrepreneuriat. Cette ouverture est volontaire. L’Association IDDEA souhaitent encourager des personnes qui n’ont pas nécessairement de connaissances co...

Artistes à la dérive

PAC(O) Carla da Silva et Vanessa Riera, l’une enseignante spécialisée, l’autre éducatrice et toutes deux artisites ont créée en 2018 PAC(O)-l’acronyme de Projets Artistiques Collaboratifs (et Orientations). Le but de cette association est de permettre à des jeunes en rupture sociale et/ou scolaire de participer à des projets artistiques tout en bénéficiant d’un soutien éducatif et psychologique. Créations, expositions, la participation à la vie culturelle genevoise assure à ces jeunes la reconnaissance de leur fibre artistique et de leur talent. Cela permet de leur redonner confiance en eux tout en valorisant leur travail. Les deux femmes visent à « développer des savoir-faire et des savoir-être. En collaborant directement avec des artistes et des artisans, les jeunes sont amenés à expérim...

Bientôt un parc à la Jonction !

Une partie des dépôts de trams allant être transférés au dépôt En Chardon à Vernier, un grand espace va être libéré à la Pointe de la Jonction. Bien sûr ce magnifique espace a suscité beaucoup de convoitises, mais finalement ce sont les associations et les habitant-e-s mobilisé-e-s pour y créer un parc public qui ont gagné ! La Ville de Genève a lancé un appel d’offres et c’est le bureau de Léopold Banchini qui a remporté le concours. Je m’en réjouis particulièrement, car j’ai connu cet architecte enfant et il m’avait frappé par son amour de la nature et des animaux. Ce qui est d’excellent augure ! Il s’est associé à des artistes et à des ingénieurs hydrauliciens, afin de rendre viable la démarche participative. C’est un événement rare qu’une population concernée élabore collectivement un ...

L’Espace Gallay présente « Petits Formats »

Situé dans la Champagne genevoise, à côté du Moulin de Vert, le village de Cartigny est un paradis pour les artistes. Il semblerait qu’ils y trouvent le calme et l’inspiration. En 2016, les artistes de la commune se sont réunis en association, afin de mettre en valeur leur travail et de le faire découvrir aux villageois de Cartigny et des alentours. L’Association des Artistes de Cartigny (AAC) compte près de vingt membres qui créent avec les techniques suivantes : aquarelle, peinture, dessin, photographie, sculpture, bijouterie, émail d’Art, céramique, collage, etc. L’AAC organise deux expositions par année dans la magnifique galerie «Espace Gallay» mise à disposition par la mairie. Occasionnellement, elle organise aussi des événements, le prochain «Morte-Terre» aura lieu au mois de juin 2...

Marc Olivier, revenu de la tétraplégie

Dans la vie chacun de nous traverse des périodes avec des hauts et des bas et en général on fait avec. Marc-Olivier Perotti lui a vécu un véritable cataclysme dans son adolescence quand il s’est retrouvé tétraplégique mis il a su avec force, courage et surtout détermination à ne pas se laisser emporter par ce tsunami. Il a décidé, avec l’aide de médecins et de ses proches de retrouver l’usage de ses jambe, de ses bras et de redevenir valide. Et c’est ce qui est arrivé, il a vaincu la tétraplégie. Marc-Olivier, vous avez vécu vos premières années de vie comme tous les garçons de votre âge mais à l’âge de 17 ans, le 23 juillet 1984, tout bascule et vous vous retrouvez tétraplégique. Comment est-ce arrivé ? J’étais en vacances au bord de l’Océan Atlan...

La calebasse carougeoise

Rue Saint-Joseph (qui sera bientôt entièrement piétonne, lalalaire), une adorable boutique ne manque pas d’attirer l’œil. C’est la Calebasse, au 14 ,dans une petite maison, typique du Vieux-Carouge. Devant l’arcade, des écharpes indiennes, des bonnets et des gants péruviens aux couleurs éclatantes. La porte poussée, le petit magasin tient ses promesses et présente une multitude de produits tout aussi colorés et variés, tous issus du commerce équitable avec de petits producteurs, soit de pays dits « en développement » ou « du Tiers-Monde », soit de petites exploitations de proximité, suisses y compris. Autre caractéristique remarquable : cette boutique est tenue uniquement par des bénévoles. Ainsi quasiment tout l’argent des ventes revient aux agriculteurs-trices ou artisans-e-s. Trois retr...

Mot de passe oublié

Inscription