Actu

Course de l’Escalade: 700 coureurs ont bravé le froid pour s’entraîner à Bernex

Voici venu l’automne à Genève: la saison des écharpes, des châtaignes et de la Course de l’Escalade. Pour se préparer au mieux à cette compétition mythique (qui aura lieu le 1er décembre), les organisateurs de l’évènement prévoient des entraînements en commun hebdomadaires, aux quatre coins du canton. Cette année, les sentiers bernésiens figurent au programme. Dimanche passé, pas moins de 700 coureurs se sont réveillés pour braver la neige et la forte bise. Un taux de participation assez faible selon les membres de l’association « Course de l’Escalade ». Depuis leur existence, ces bénévoles n’ont jamais dû annuler un seul entraînement, malgré des conditions météorologiques parfois ardues. Dans une certaine mesure, certes: car la sécurité des sportifs est primordiale. Dimanche 28 octobre, 1...

Actu | Lac

Deux fois moins de bus à Corsier

À partir du 9 décembre, 2 fois moins de bus desserviront Corsier village. À l’heure où le développement des transports en commun devient une évidence pour tous, qu’est ce qui peut bien justifier ce choix ? Ce sont en fait les habitants de Corsier qui se sont plaints du nombre trop importants de bus dans le village. Il est vrai que leur fréquence avait été très fortement augmenté pour faire face aux problèmes de circulation qu’entraîne la construction de la tranchée couverte de Vesenaz. Or, le village de Corsier est petit et le centre du village était très souvent bloqué par le passage successif des bus, comme le prouvent des photos sur le site de la mairie de Corsier : www.corsier.ch. La décision a donc été prise de diminuer le nombre de bus entrant dans le village. Domma...

Un nouveau panneau d’affichage au terminus TPG du P+R Bernex

Depuis quelques jours, les passagers du tram qui montent au terminus du P+R Bernex, sur la route de Chancy, ont quelque peu retrouvé le sourire. En effet, les Transports Publics Genevois (TPG), en collaboration avec la Commune de Bernex, ont mis en place une nouvelle borne électronique qui annonce les prochains départs des véhicules. Ce tableau d’affichage, tant attendu par les passagers, séduit ces derniers grâce à son emplacement stratégique. À mi-chemin entre l’arrivée de la navette et les deux voies, les passagers qui se rendent en ville ou à Meyrin peuvent enfin être informés rapidement du départ du prochain tram. Souvent ignoré, l’affichage électronique des trams n’est pourtant pas une nouveauté au dernier arrêt de la ligne 14. Deux bornes jouxtent les voies 1 (côté Salève) et 2 (côt...

Les promotions citoyennes de Vernier, entre discours politique et humour

Le 18 octobre dernier, Yvan Rochat, maire de Vernier, et Denis Chiaradonna, président du conseil municipal, ont accueilli près de 150 jeunes à la Salle polyvalente de l’École de Vernier-Place à l’occasion des promotions citoyennes de la commune. Leurs discours ont mi l’accent sur l’engagement de nouveaux citoyens. Avec autant d’hommes politiques et d’acteurs associatifs, on a l’impression que ces sphères sont saturées. Pourtant les discours prononcés ce soir du 18 octobre ont une coloration de réclame. « A 18 ans, il est largement temps de vous engager à faire plein de choses en politique, mais pas seulement, car le monde associatif aussi vous tend les bras », dixit Yvan Rochat, maire de la commune de Vernier. Le magistrat ne manque pas de souligner les sacrifices à conse...

Des anniversaires en pagaille pour l’Association des Intérêts de Plan-les-Ouates

De nombreuses  associations doivent leur raison d’être à un intérêt commun comme la pratique d’un sport, d’une activité culturelle ou artistique ; d’autres ont pour but de mettre à disposition des services comme la bourse aux vêtements de Plan-les-Ouates ou encore la ludothèque. Mais à quoi donc peut servir une association d’intérêt et que fait en particulier celle de Plan-les-Ouates ? L’association des Intérêts de Plan-les-Ouates fête cette année plusieurs anniversaires importants : ses 80 ans d’existence, les 30 ans de son journal et les 15 ans de l’une de ses manifestations les plus populaires. Pour marquer ces différents évènements, l’association change de logo et publiera au mois de novembre prochain un numéro spécial de son journal. C&r...

Des débuts remarqués pour « Signé Genève »

« Signé Genève », le premier site communautaire genevois, a été lancé ce matin du 31 octobre. Et déjà des fans se sont manifesté pour exprimer à quel point ils attendaient la création d’un tel site! « Signé Genève » a déjà des ultras, à en croire ce tag repéré au parc Bertrand!

La palme au pin

Lundi matin, j’ai voulu voir à la lumière du jour ce que je devinais la veille au soir, en courant dans le parc Bertrand. Et en effet, les allées du parc étaient jonchées de feuilles, de branches voire de troncs! La bise a fait de sacrés dégâts. La palme revient au pin qui s’est couché sur l’avenue Peschier, à la hauteur du croisement avec la rue Barraud. Peu après 8 heures, il avait déjà été découpé en rondelles.

Les vendanges touchent à leur fin sur le Coteau

Inutile de mentir, l’arrivée de l’automne ne séduit pas les foules : baisse d’humeur et autres coups de blues se font ressentir chez nombre de personnes. C’est pourtant à cette période de l’année que la nature offre l’un de ses plus beaux tableaux. Bien entendu, Bernex ne déroge pas à la règle. Partie intégrante du paysage de la commune, les vignes revêtent leur plus belle couleur à ce moment. Et dans le village, tout le monde le sait : qui dit mois de septembre et d’octobre, dit forcément vendanges. Évidemment. Il y a plusieurs semaines, le coup d’envoi pour les récoltes a été donné pour la petite dizaine de domaines viticoles bernésiens. Pendant plus d’un mois, tracteurs, vignerons et autres travailleurs n’ont eu de cesse de sillonner les centaines de lignes de vignes du Coteau. Patiente...

Le carrousel de la Madeleine doit partir

Il tourne le carrousel de la Madeleine. Sous l’œil bienveillant de la cathédrale Saint-Pierre, avec ses chevaux en bois du XIXe siècle, ses voitures des années 50 et ses broderies rutilantes. Voici trente-quatre ans que le manège n’a pas bougé de son emplacement au pied de la Vieille-Ville. Mais voilà que cela pourrait changer en 2013, car la place de la Madeleine subira d’importants travaux dès le début de l’année prochaine. Comme annoncé en mars 2011 par Pierre Maudet (alors conseiller administratif de la Ville de Genève), l’abri antiaérien désaffecté situé à quelques mètres sera transformé en centre pour la jeunesse et l’expression artistique. Financés par la fondation Hans Wilsdorf, les travaux démarreront vraisemblablement en janvier et dureront plus d’une année dans ces fortification...

Une armée de morts-vivants chasse dans Genthod

Après le succès du jeu de rôle géant Don’t Be Zombies à Carouge le 27 avril dernier, Gus&Co a lancé une version plus petite du projet à Genthod, dans la nuit du 20 octobre. Le scénario : des équipes de survivants, derniers rescapés d’une épidémie désastreuse qui transforme la population en zombies, reçoivent une mission à réussir à tout prix, en collectant des indices sur leur parcours. Mais celui-ci est semé d’embûches. Des zombies affamés les attendent à chaque coin de rue, ne ratant pas une occasion pour les attaquer. Les places pour participer en tant que survivants se sont arrachées en quelques jours. Une semaine pour celles des zombies. Au total, près de 200 personnes se sont inscrites. Le lieu de rendez-vous pour les zombies est bien choisi : la salle de gymnastique de l’école d...

Charmilles: un nouveau concierge à la Concorde

Depuis le 15 octobre 2012, Joao Soares De Oliveira, 41 ans, prend soin des locaux communs des immeubles situés aux numéros 1 à 17 de la rue Camille-Martin, aux Charmilles. Le bâtiment, imposant, appartient à la Société Coopérative d’Habitations Genève. Joao est originaire de Moura, une ville portugaise de 17’000 habitants, située dans la région de l’Alentejo. Quand Joao pense à cette «petite ville», comme il l’appelle, cela lui procure un sentiment de liberté et il me dit : «ce qui me manque énormément, c’est la chasse et la pêche, le week-end, avec les copains. Et puis les apéros en fin de journée.» Il s’installe à Genève par amour Joao est arrivé à Dardagny il y a 16 ans. Maçon de profession, il y est venu dans le but d’effectuer des travaux dans une ferme familiale, pendant ...

La bise noire brise le mât des Bains des Pâquis

Sous l’effet des très fortes rafales de bise de ce weekend du 27-28 octobre, le mât des Bains des Pâquis a fini par rompre ses haubanages et tomber de chaque côté de la jetée, laissant flotter les drapeaux Suisse et Genevois dans l’eau. Un spectacle rare. Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer.   par Philippe Constantin, coordinateur AUBP  

Mot de passe oublié

Inscription