Accueil | Thématique | Actu | Petite visite de courtoisie au salon Venusia

Partager l'article

Actu | Loisirs

Petite visite de courtoisie au salon Venusia

<
>

Vous avez certainement déjà remarqué ces pubs figurant sur le dos de certains bus genevois « Chez nous la mère Noël est hotte », « Chez nous venez faire le plein des sens ». Elles vantent les services de jolies jeunes femmes peu vêtue et pas farouche qui exerce le plus vieux métier du monde en toute légalité dans le salon érotique de Madame Lisa.

Avec ses 650 m2 et son jacuzzi, le salon Venusia, ouvert 7 jours sur 7 et 24h sur 24 accueille depuis de nombreuses années un publique éclectique.

Interview avec Lisa, dirigeante de cette maison close.

Quel est votre parcours, quand avez-vous choisi de vous investir dans cette activité ?J’ai commencé une activité d’escort dans la première moitié des années 1990 à Paris et suis arrivée dans la région en 1996. J’ai continué cette activité. En 2002 j’ai fait la connaissance d’une propriétaire de salon, chez qui j’ai travaillé et en 2003 j’ai eu l’opportunité d’ouvrir mon propre salon place du cirque avec 4 chambres. Puis j’ai déménagé à mon adresse actuelle en 2006. Je voulais travailler dans des conditions optimales et surtout offrir aux hôtesses la possibilité de travailler dans des conditions meilleures que celles qui prévalaient à l’époque dans le domaine.

Quel genre de contrat faites-vous avec les filles qui proposent leurs charmes dans votre établissement ?

C’est un contrat d’indépendantes. Je leur propose un lieu de travail et toutes les prestations annexes (matériel, publicité, visibilité, etc) qui leur permettent de travailler dans de parfaites conditions. Elles sont facturées pour l’utilisation qu’elles font de l’infrastructure.

Vous m’avez exliqué qu’elles viennent spontanément offrir leurs services mais avez-vous certains critères de sélection quant à leur physique et leur âge ?Le physique ni l’âge ne sont pas les critères les plus importants. Le recrutement des hôtesses se fait en fonction des ouvertures pour garantir la diversité suffisante correspondant à la demande des clients.

D’ou viennent elles  principalement ?Elles viennent de toute l’Europe. Les pays actuellement les plus représentés sont la France et la Roumanie.

4) Certaine ont-elles une vie de famille, des enfants, et qui viennent pour arrondir leurs fin de mois ?

Une bonne partie ont une vie de famille et des enfants. Mais la plupart ne viennent pas juste pour arrondir leurs fins de mois mais pour exercer une activité principale.

A partir de quel âge les hommes sont ils autorisés à profiter de vos service ?L’âge minimum d’accès à nos services est de 16 ans. Toutes les catégories d’âge sont représentées, il y a même eu des clients ayant dépassé les 90 ans.

vous m’avez indiqué qu’il y avait actuellement environ 80 hôtesses dans votre entreprises, qui se relaient jour et nuit. Quel est le protocole que vous proposez au client quand il sonne à votre porte ?

A moins que le client n’ait déjà un rendez-vous avec une hôtesse en particulier, une fois accueilli les hôtesses non occupées lui sont présentées pour qu’il puisse effectuer son choix, selon ses désirs : âge, couleur de cheveux ou prestations particulières.

Avez-vous également une clientèle féminine ?Oui. Certaines hôtesses étant bisexuelles la clientèle féminine peut aussi obtenir des prestations. Il y a aussi des couples qui viennent tant pour satisfaire Madame que Monsieur.

8) Combien de chambres avez-vous ? Sont elles toutes les mêmes ?

Il y a 11 chambres plus un jacuzzi. Chaque chambre est décorée dans un style différent (par exemple chalet tout en bois ou ambiance africaine safari – vintage – japon) le client peut choisir.

Et au niveau de l’hygiène ? Vous avez également un jacuzzi, comment cela se passe t’il ?

Le jacuzzi répond aux normes SIA. Des contrôles de conformité sont effectuées par les services du chimiste cantonal. Quant aux chambres, elles sont remises en état (propreté, présentation, hygiène) à chaque passage par l’hôtesse ayant effectué sa prestation. Et deux fois par jour un nettoyage intensif est effectué par une société spécialisée.

Vous est il déjà arrivé de devoir refuser l’entrée à un client ? Dans quelles circonstances ?

Oui c’est arrivé. C’est souvent l’attitude de la personne qui détermine un refus. Le plus souvent il s’agit de clients trop alcoolisés ou visiblement sous influence de substances diverses.

11) La confédération permet aux citoyennes de l’union européenne de travailler 90 jours par an sur place, à condition qu’elles se déclarent à la brigade des moeurs, comment communiquez-vous avec eux et quels sont les contrôles effectués ?

La communication se fait principalement pour la prise de rendez-vous qui permet d’effectuer l’enregistrement de l’hôtesse selon la Loi sur la Prostitution (Lprost). En outre la Brigade des moeurs effectue régulièrement des contrôles dans le salon pour vérifier tant l’inscription que le statut Letr (loi fédérale sur les étrangers et l’intégration).

Genève est une ville qui offre beaucoup d’opportunités au niveau du commerce du sexe, y compris internet, quels sont, d’après vous, les avantages qui font que la clientèle viendrait plutôt dans votre établissement plutôt qu’aller à la concurrence ?La qualité des locaux, l’hygiène, la réputation. Vénusia est le plus grand salon de Genève, celui qui a le plus grand nombre d’hôtesses disponibles de jour comme de nuit, les clients potentiels sont quasiment assurés de trouver celle qui correspond à leurs désirs.

J’ai eu l’occasion de pouvoir m’entretenir avec Lilou, 36 ans, célibataire et Eva, 32 ans, séparée, 2 enfants en bas âge, toute deux francaises.

Lilou depuis quand exercez-vous ce métier et pourquoi ?

Je suis dans l’escort et hôtesse depuis mes 18 ans. Je fais ce métier principalement pour des raisons financières mais aussi par goût du sexe, d’aventures et pour financer ma passion qui constitue mon autre activité principale, les chevaux. Je suis une cavalière et m’investis dans le monde de l’équitation depuis de nombreuses années en participant notamment à des concours hippiques internationaux. C’est un sport onéreux quand on le pratique au niveau de la compétition.

Et vous Eva ?

J’étais dans l’évenementiel avant. J’ai une vie de famille, garde partagée de mes enfants une semaine sur deux avec mon ex compagnon. Je n’avais pas imaginé faire ce métier mais j’ai pris rendez-vous avec Madame Lisa pour avoir des infos sur cette activité et me suis décidée après avoir découvert que l’on pouvait prendre plaisir à offrir ces services tout en conservant une vie de famille. Je suis hôtesse depuis une année.

Lilou, vous êtes nouvelle arrivée dans le salon, quel est votre emploi du temps quotidien  ?
C’est selon la fréquentation du salon. Personnellement je travaille la journée de 9h15 à 21h00. Ce que j’apprécie c’est l’ambiance conviviale entre filles et le fait que l’on soit libre de choisir le client. Bien sûr tout n’est pas rose au début, il faut s’adapter, je suis au Venusia que depuis quelques semaines.
Lilou et Eva me confient encore qu’elles recoivent en majorité des hommes mariés qui viennent parfois juste pour parler et boire un verre, mais aussi des handicapés physiques (l’infrastructure du salon étant équipé pour les accueillir) . Elles me disent que leurs proches ne sont pas au courant de leurs activités en Suisse et me confirment qu’elles sont à l’aise dans l’environnement du Venusia , que Madame Lisa les a bien accompagnée, et qu’elles l’a considère un peu comme une maman qui les comprend et leur donne des conseils. Elle souligne aussi l’efficacité de l’association Aspasie vers laquelle on les a dirigées à leur arrivée en Suisse. Aspasie étant une association de défense et de soutien des travailleurs et travailleuses du sexe à Genève.

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Dominique Wyss
Journaliste, productrice et animatrice d'émissions durant quelques années auprès d'une radio locale genevoise, Dominique est actuellement rédactrice free-lance auprès de divers magasines. Elle a décidé de l'investir également pour Signé Genève.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription