Accueil | Thématique | Culture | L’escalier mis à l’honneur dans un ouvrage et une exposition à la Maison des arts et de la culture de Plan-les Ouates

Partager l'article

Culture | Périphérie

L’escalier mis à l’honneur dans un ouvrage et une exposition à la Maison des arts et de la culture de Plan-les Ouates

L'escalier d'Eliott.© Delphine André Marche à suivre, p. 18 – © Nathalie Pallud un chevesne passe une marche entre 2 bassins, p. 158 - @ Marie-José Wiedmer L'escalier d'Eliott.© Delphine André Chateau Mercier , p. 198 - © José Fangueiro Treppenweg, p. 48 - © Marco Volken D'une rive à l'autre, p. 16 - @ Olivier Gisiger le vignoble du Clavau près de Sion, p. 34 – © Marie-José Wiedmer
<
>
un chevesne passe une marche entre 2 bassins, p. 158 - @ Marie-José Wiedmer

Objet architectural aux innombrables déclinaisons, l’escalier est au cœur d’une belle exposition de photographies et d’un ouvrage collectif. « L’escalier au fil du Rhône. Valais – Vaud – Genève est présenté » jusqu’au 21 avril à La julienne, Maison de des arts et de la culture de Plan-les-Ouates. L’exposition représente le volet visuel d’un projet comprenant un concours photo, une exposition itinérante – dont Plan-les-Ouates est une des étapes – et un ouvrage exploratoire sur les différentes dimensions de cet élément architectural.

Il est vrai que l’escalier est partout : dans les maisons, dans les villes et même les paysages non construits. Il peut être de secours, de service ou d’apparat ; composé d’une élégante menuiserie ou d’un simple caillebotis industriel ; il fait souvent partie intégrante de l’aménagement urbain mais peut également avoir été arraché aux rochers des pentes montagneuses. Quelle que soit son apparence et sa situation, l’escalier relie ce qui est en bas à ce qui se trouve en haut. Au cours des siècles, ses marches se sont vues parées d’un riche symbolisme les transformant en passerelle vers les domaines élevés de la connaissance, de la transcendance voire du divin.

Marie-José Wiedmer, ancienne cheffe du service d’urbanisme de la Ville de Genève, qui a dirigé la publication collective, a proposé le choix de ce thème architectural à l’Association Edelweiss Famille et Patrimoine pour compléter son projet de publications. En 2014, cet organisme a consacré un premier ouvrage aux « Ouvertures, Portes et Fenêtres dans l’architecture en Valais ». « S’intéresser ensuite aux escaliers faisait donc sens, explique-t-elle. Une autre raison plus anecdotique tient au fait que la Suisse possède l’escalier le plus long du monde, avec 11 674 marches, le long du funiculaire du Niesen. Ensuite, relève-t-elle encore, il n’existe pas beaucoup de littérature sur ce sujet. On trouve bien entendu des textes techniques ou historiques, mais pas d’ouvrage généraliste abordant l’escalier dans ses différentes dimensions. Et c’est ça qui m’intéressait. »

Objectif largement atteint avec les textes d’une petite quarantaine d’auteurs aux profils variés. Qu’ils abordent l’escalier en architecte, charpentier, balayeur, historien, prêtre, psychanalyste ou médecin, les auteurs donnent de cet attribut architectural une vision polyphonique passionnante et tenant largement compte des paysages et contextes dans lesquels ils s’inscrivent. Véritable mine d’informations, l’ouvrage ne manque pas pour autant de clins d’œil, ainsi le Valais se voit-il qualifié de « gigantesque cage d’escalier » (Damian Walliser). Quant à l’escalier, relégué par l’ascenseur au seul rôle de sortie de secours dans les bâtiments contemporains, Marie-José Wiedmer remarque qu’ « aussi banal soit-il (il) ne tombe jamais en panne ». Une vérité que ne démentirait pas le bédéiste Philippe Geluck qui constate néanmoins que « l’inventeur de l’escalier habitait surement au premier étage ».

« L’escalier au fil du Rhône. Valais – Vaud – Genève » est à voir jusqu’au 21 avril à La julienne, Maison des arts et de la culture de Plan-les-Ouates.
http://www.plan-les-ouates.ch/culture/la-julienne/informations-pratiques-et-formulaires-de-la-julienne
Route de St-Julien 116
1228 Plan-les-Ouates

Ouvrage disponible sur place ou auprès de l’Association Edelweiss http://www.association-edelweiss.ch/site/fr/livres/escaliers.html

Partager l'article

J'écris un article
Photo du profil de Anne Pastori Pastori
Anne est aux premières loges pour assister au développement fulgurant de sa commune de Plan-les-Ouates. Elle s’intéresse particulièrement à «ce mélange fascinant entre la campagne et l’évolution urbaine qui fait apparaître de nouvelles problématiques.» Experte en communication et réseaux sociaux, passionnée par le graphisme, elle réside et participe à la vie publique de Plan-les-Ouates depuis près de quinze ans.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription