Accueil / Thématique / Culture

Culture

Concert de Simone White à Meyrin dans un lieu insolite

C’est dans une ambiance intimiste et feutrée que la voix cristalline de Simone White a enivré les esprits. Dans le cadre du festival Antigel, la chanteuse et interprète américaine a déployé samedi un répertoire langoureux aux nuances pop. Son charisme musical est un entremêlement de sonorités éclectiques et ouatées susurré à l’oreille du mélomane. Accompagné de sa guitare, d’un batteur et d’une pianiste, l’envoûtement fut instantané et plaisant. Un lieu particulier Le concert s’est déroulé non loin du Jardin Alpin dans un appartement. Ce lieu se métamorphose en espace artistique et prend le nom de « La Centrale » une fois la nuit tombée. « Cela fait depuis un an que l’on a mis en route le concept », explique Martin Conod, l’un des instigateurs de cette alliance insolite qui concentre...

Au Motel Campo: Antigel d’enfer

Tout récemment j’ai eu l’heureuse surprise de découvrir Motel Campo pour la fête d’anniversaire du «Roi des Nières», le père de l’artiste Fabien Clerc. Cet organisateur d’évènements qui sait attirer un nombreux public a su aussi fêter son père ! Depuis deux ans, le Motel Campo propose dans ses vastes locaux, situés 13 route des Jeunes, en pleine zone industrielle PAV, des spectacles, des soirées, des expositions, des performances et «fait désormais figure de poisson pilote de l’ère post squat du paysage culturel genevois». Fabien Clerc, céramiste, musicien et créateur d’évènements, et deux copains  Matthias Solenthaler, politologue, et Frédéric Post, plasticien, ont loué à la FTI des ateliers laissé vides par Rolex,  et ensemble, ils  font vivre un espace d’art polyvalent remarquable : une...

Un labyrinthe de bus « made in Antigel »

Malgré le froid ambiant, le dégel est déjà annoncé: le Festival Antigel, se décrivant comme un « tour-opérateur culturel du paysage genevois », offre le labyrinthe urbain. Venez vous perdre au milieu des créations artistiques insolites, et des méandres créés pour l’occasion par des couloirs de bus Le long du chemin des Saules bordant le Rhône, à la Jonction, les mouettes crient en cette après-midi hivernale. En tendant un peu plus l’oreille, on perçoit également de la musique provenant des entrepôts des Transports Publics Genevois (TPG). En se rapprochant encore davantage, on remarque une file d’individus qui patiente dans l’une des entrées, derrière une porte rouge suffisamment haute pour laisser passer les transports en commun. Pour la troisième année co...

L’homme qui défie le vide aux Avanchets

Un homme a nargué les lois naturelles de la gravité samedi aux Avanchets. Dans le cadre du Festival Antigel, le funambule Mathieu Hibon s’est aventuré à pas lent sur une corde tendue entre deux bâtiments. Le temps semblait suspendu à l’équilibre du cascadeur émérite. Dans une ambiance musicale empreinte de mysticisme, le dompteur du vide, dans un état de concentration extrême, a ébahi plusieurs centaines de personnes. Chacun de ses pas intensifiait la fascination unanime des spectateurs…jusqu’à ce qu’il rejoigne, avec une lenteur insoutenable, les bordures du bâtiment. Aussitôt arrivé, une salve d’applaudissements cingla le silence stagnant et rendit le temps au temps.

Antigel à la piscine du Lignon: le maître-nageur a apprécié

Après le passage obligatoire dans le bassin anti-mycoses, les spectateurs ont pris place dans la pataugeoire vidée pour l’occasion. Si certains en ont profité pour faire quelques brasses nocturnes, la majorité s’est contentée de relever le bas de ses jeans pour écouter Breton, groupe anglais admirateur du maître à penser du surréalisme. Rien de Celtique dans tout cela. Avant de démarrer, l’ingénieur du son scrute la « salle » avec scepticisme. C’est la première fois qu’il travaille en piscine et il craint le pire pour la qualité sonore. Il n’a pas tort, mais  n’est-ce pas là le charme du festival? Puis le concert, une heure. Frais, dansant… hipster. Difficile à classer, mais puisqu’il le faut, disons Pop rock & Elect...

Les Bibli-o-bus remplacent les bibliothèques aux Trois-Chêne

«C’est gratuit?» «Oui. Viens, on entre.» Telle est la conversation surprise entre deux fillettes à l’entrée du bibliobus, stationné à côté de l’école Marcelly à Thônex. Si les communes des Trois-Chêne cherchent à promouvoir la culture à travers des spectacles toujours plus divers et variés, on ne peut pas dire que les habitants soient gâtés en termes d’accès aux livres. Pour combler cette lacune, Thônex et Chêne-Bourg accueillent chaque semaine sur leur territoire un bibliobus. Un large choix d’ouvrages  En entrant dans le bus, on découvre un univers accueillant. Au fond, deux bibliothécaires reçoivent les lecteurs derrière leur comptoir. A l’avant, une table entourée d’une banquette est installée: nombreux sont les enfants qui s’y installent pour feuilleter les albums qu’ils envisagent d’...

A Lancy, un «fou noir» fait salle comble

La tournée romande de Pie Tshibanda a pris fin le dimanche 20 janvier à la salle communale du Petit-Lancy. Le conteur congolais a encore fait salle comble pour scier les cotes de ceux qui étaient venus suivre « Un fou noir au pays des blancs », ce spectacle inspiré de son livre du même titre. Plus de 350 personnes ont pris d’assaut la salle communale du Petit-Lancy pour assister à la dernière représentation d’une serie de 11 spectacles de Pie Tshibanda. Partout où il est passé, le conteur congolais a quasiment toujours joué à guichets fermés. A travers ce spectacle intitulé «Un fou noir au pays des blancs», Pie Tshibanda raconte sa propre histoire avec beaucoup d’humour et parfois de l’autodérision. «En tant qu’Africain j’ai vécu des histoires similaires. La différence est que lui est un b...

100 musiciens pour Hôpiclowns

Ils étaient une centaine de musiciens et trois chefs d’orchestre à la salle communale de Plan-les-Ouates ce samedi 13 janvier.  De tous âges et provenant des trois coins du canton, ils ont donné leur meilleur pour cette répétition générale avant leur grand concert au Victoria Hall, le 26 janvier prochain. Musiques de film et standards du jazz aux rythmes enlevés seront au programme de cette soirée qui promet d’être swing et décoiffante. Imaginé par les chefs d’orchestre des trois musiques municipales de Chêne-Bougeries, Meyrin et Plan-les-Ouates, ce concert sera à la fois l’aboutissement de plusieurs mois de travail et la démonstration d’un bel élan de solidarité puisque la totalité des bénéfices ira à l’association Hôpiclowns.   Retour en images :

Philippe Gueguen à la galerie d’art contemporain TOX’n’CO

Photographe français né en 1964 , Philippe Gueguen a fait ses études à l’Ecole nationale supérieure Louis Lumière. Après avoir approfondi sa technique photographique aux Etats-Unis, il fonde un studio à Paris et travaille pour la presse et les agences de publicité. Ses diptyques de modes urbaines réalisés pour le magazine WAD ont fait l’objet d’une exposition au Flux Laboratory de Carouge en mars 2012. Les récentes photographies urbaines qu’il expose sont cette fois-ci le fruit d’un travail indépendant de toute commande. Inanimées, toutes prises de nuit et comme si le jour ne devait jamais se lever, l’immobilité et le silence qu’elles communiquent sont palpables. Murs, colonnes, ameublement urbain, arbres, pavés, graffiti, et même les rayons électr...

La série genevoise qui cartonne sur le Web

Cinq jeunes passionnés de théâtre ont réalisé une fiction déjantée en six épisodes. Tandis que les trois premiers volets ont été diffusés sur la Toile, le nombre de vues se compte déjà en milliers Avec tout ces «ç» et «s» qui s’emmêlent, le titre de cette fiction aurait pu servir de phrase piège dans une dictée. Mais ces cinq-là Ça s’est passé comme ça sans faute et diffusent leurs vidéos depuis un mois sur le Web. Pour raconter la genèse de cette mini-série et «son monde absurde, décalé et pouet-pouet», impossible de ne pas évoquer David Gilomen. Absent pour cause de tour du monde en solitaire, c’est lui qui a pensé le scénario. «Il fait partie de ces gens qui fourmillent d’idées, raconte Jeanne, l’une des actrices. Alors qu’il travaillait à la Migros, il s’imaginait des situations en voy...

Proposez un lieu de spectacle insolite et gagnez des pass pour le Festival Antigel

Concours: un lieu insolite pour organiser un concert ou spectacle Du 26 janvier au 10 février 2013, se tiendra la 3e édition du Festival Antigel. Pour l’occasion 20 communes genevoises accueilleront quelque 60 spectacles de musique et de danse. Particularité du festival : investir des lieux insolites, tel que l’aéroport de Genève, des hôpitaux, des piscines ou une halle de curling, dans le but de faire vivre aux spectateurs des expériences culturelles singulières.     Signé Genève organise un concours vous invitant à nous proposer un ou plusieurs lieux insolites de votre quartier ou commune où vous imagineriez bien un groupe de musique ou une compagnie de danse se produire. Si vous, vous deviez choisir un lieu original pour organiser un spectacle, où iriez-vous ? Une usine désaff...

Un délégué du CICR en quête de fonds chez les riches et puissants

Imaginez un délégué du CICR. Frappé par le courage de ses collègues et par l’importance des moyens mis en oeuvre, il se met en tête de créer un musée dans lequel l’histoire et les actions de l’organisation internationale seraient mises en lumière. Imaginez encore que cet homme de terrain – ayant convaincu ses responsables hiérarchiques – se trouve chargé de récolter la trentaine de millions de francs nécessaires à la mise sur pied de ce projet. « Chercheur de fonds, Heurs et malheurs d’un rêveur éclairé » de Laurent Marti, relate les pérégrinations de l’auteur au cours de ses recherches de financement et trace le portrait plein de finesse et d’humour des personnalités et institutions auxquels il s’est adressé tout au long de sa quête. H...

Mot de passe oublié

Inscription