Accueil | Quartiers | Campagne | Ces communes qui subventionnent les abonnements TPG

Partager l'article

Campagne | Environnement

Ces communes qui subventionnent les abonnements TPG

Ces communes qui subventionnent les abonnements TPG

A Genève, le prix des transports publics est une éternelle controverse. Beaucoup critiquent le tarif élevé, certains ont même voulu imposer la gratuité, d’autres la honnisse. L’AVIVO a coupé la poire en deux en tentant de bloquer l’augmentation des tarifs par une initiative qui devra être revotée. Le chantier est donc loin d’être achevé…

Une solution locale?

Les communes genevoises sont peut-être une des clés de résolution.  Avec Unireso, la plupart des mairies proposent des tarifs promotionnels, souvent durant le mois de juin, à l’achat d’un nouvel abonnement. En moyenne, la réduction est de 100.- pour toutes les catégories.

Certaines vont encore plus loin.

Elles sont rares, mais elles existent. Environ une demi-douzaine de commune du canton offre un rabais substantiel toute l’année. Que ce soit Russin ou Satigny, les deux communes axent leurs aides en particulier sur leurs jeunes. « Au départ, la commune payait entièrement l’abo de nos jeunes allant au cycle pour des raisons pratiques, parce que nous ne pouvions leur offrir un cycle sur la commune. Plus récemment, nous finançons aussi les jeunes en formation jusqu’à leur 25e année » précise Olivier Saillet, comptable de la commune viticole. Raison de cette évolution ? Le soutien à la mobilité douce.

Du côté de Collonge-Bellerive, la commune propose à tous ses citoyens un rabais de 200.- mais pour une durée limitée.  «Nous avons fait cette offre pour répondre aux problèmes de mobilité que pose le chantier de la tranchée couverte de Vésenaz. Ce afin de favoriser le transfert modal. Et c’est le conseil municipal qui renouvelle cette offre chaque année.» indique la secrétaire générale, Nathalie Girard Besson.

Un modèle à développer?

L’offre apparaît donc essentiellement pour des raisons pratiques, d’éloignement ou de gêne temporaire. Pourtant, cette mesure pourrait être une aide appréciée par les ménages au budget modeste tout en soutenant la mobilité douce. Les communes et surtout leurs citoyens ont toutes les clés en main.

 

 

Partager l'article

J'écris un article

6 commentaires

  1. savaint vous si dans la commune de geneve ils offres les fameaux 100.- pour le tpg pour les jeunnes

    Répondre
  2. Nous habitons au centre ville et mon fils est envoyé au cycle de la Gradelle. Donc obligation de prendre un abonnement TPG pour l’année et aucune aide prévue… Dommage…..

    Répondre
  3. Bravo pour le français… une belle faute digne des belles fautes de grammaire et d’orthographe de la Tribune de Genève
    Russin ou Satigny axent leurs aident en particuliers sur leurs jeunes

    Répondre
    • Ouais mait s’ait pas illizible.

      Répondre
  4. Je vis dans un pays moins avancé pour le social, par contre, la commune de Calpe (E) offre la gratuité des transports aux personnes retraitées…! Pourquoi pas à Genève…?????

    Répondre
  5. Et pour plus d’infos concernant ces offres, cliquez sur le lien suivant :

    http://www.tpg.ch/promotions/communes

    Salutaitons

    Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

J'accepte les CGU

Mot de passe oublié

Inscription