Accueil / Thématique / Galeries photo

Galeries photo

Sur le fil

Alors que la horde de chats de Geluck a quitté Genève fin avril 2022, l’un des leurs a décidé de jouer les prolongations. Cela fait donc presque deux mois que, le plus imposant des chats de l’exposition itinérante « Le Chat déambule », trône au beau milieu du giratoire colognote situé sur la route de Vandoeuvres. « Sur le fil » est une représentation monumentale du célèbre chat belge avec la bouche grande ouverte. Une souris funambule se tortille au dessus et se concentre pour éviter le pire. Le rêve secret de l’artiste est que des oiseaux viennent de temps à autre se poser sur le fil pour tenir compagnie à la petite souris ! Le dernier chat quittera le canton le 29 juin… donc il faut vous activer si vous souhaitez le caresser une dernière fois, mais… une bonne nouvelle vient d...

Les Chats de Geluck ne déambulent plus à Genève…

C’est le mardi 26 avril 2022 à 11h15 tapante que dix-neuf des 20 félins « bronzés » du dessinateur-sculpteur Philippe Geluck ont quitté Genève en convoi exceptionnel pour de nouveaux horizons. Après les Champs-Elysées parisiens, Bordeaux et Caen, le quai Wilson genevois constituait la quatrième étape de l’exposition « Le Chat déambule », qui continuera son chemin jusqu’en 2024. Ayant pu admirer le Jet d’eau pendant plus de deux mois, la légion de chats aura le privilège de s’embourgeoiser du côté de Monaco entre le 6 juillet et le 2 octobre 2022. Il aura fallu deux ans de travail et la collaboration de plus de 60 personnes pour assister l’artiste lors de la fabrication des 20 statues massives et monumentales, pouvant peser entre 1000 et 2500 kilos avec le socle. Du fait de son côté commerc...

Tableaux hivernaux au coeur du printemps genevois

La poésie a frappé de plein fouet la campagne genevoise à l’aube de la nuit du samedi 2 avril 2022.. Au réveil, un paysage improbable est apparu à nos yeux ébahis. Sans hésitation et conscient de ce spectacle un peu inédit, j’ai parcouru en hâte quelques zones du canton. La découverte a ainsi été magnifique et féerique du côté des Bois de Jussy. Le phénomène a été malheureusement de courte durée car ce tableau hivernal « printanier »  a disparu en quelques heures !

Clap de fin pour l’édition « Geneva Lux 2022 »

C’est le dimanche 6 février 2022 que les badauds ont pu admirer une dernière fois les oeuvres sélectionnées pour l’édition « Geneva Lux 2022 ». Devant faire face à une météo pluvieuse et venteuse, les curieux retardataires étaient peu nombreux, contrairement à samedi soir, où les familles se sont déplacées en masse pour profiter de cette magnifique manifestation culturelle. Seul ombre au tableau dominical, l’absence des trois majestueuses mouettes qui n’ont pas pu prendre leur envol dans la rade et ainsi fait faux bon au photographe retardataire !

SERIE TERROIR

DECOUVRONS NOTRE TERROIR GENEVOIS

JIMOX

JIMOX A MEYRIN

Patchwork neigeux

Série de photos prises avec un drone dans la région Arve et Lac…

Percho à travers ses perchettes

Les 20 ans de l’aventure carougeoise de l’artiste Percho Installée à l’embouchure de la Rue Ancienne, l’arcade Percho se démarque directement par son explosion de couleurs, matières et objets en vitrine. Derrière le verre se dévoile une enseigne de près de 20 mètres carrés entièrement dédiés à l’univers de l’artiste. Vaudoise d’origine, Carougeoise d’adoption, Percho a pris possession de ce lieu il y a exactement 20 ans pour le transformer en un espace intime pour la création, mais ouvert aux rencontres et échanges. Dans un format hybride de boutique, galerie et atelier, Percho accueille elle-même les visiteurs, n’hésitant pas à percho-naliser ses créations directement sur place. Des cartes aux tasses, en passant par des sacs, des cahiers de notes et des figurines, tous les objets se marie...

La beauté des couleurs de l’automne a fait place à des tableaux

Après nous avoir offert un spectacle automnal riche en couleurs, la région viticole jusserande s’est vêtue de ses habits hivernaux. Dame vigne, fatiguée par son dur labeur de plus de trente ans a tiré sa révérence. Ayant rassasié son fidèle vigneron ainsi que les adeptes de son précieux nectar, les pieds de vigne ont été « délicatement » arrachés sans pitié et sans reproche, offrant la place aux futurs jeunes plants qui seront plantés au début de l’année 2021. Que la patience habite son fidèle serviteur car il faudra du temps aux jeunes pousses pour atteindre leur pleine maturité et ainsi récolter les premières grappes afin d’en extraire le fruit d’une éprouvante besogne !

ESCADRILLE

Escadrille à Russin.

Mot de passe oublié

Inscription